Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

        Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.... mais plusieurs voyages, c'est bien aussi ! et les balades, les visites, les promenades. 
         Nous en faisons, loin ou près de chez nous.
         Puis il y a les photos, dans des albums ou dans un blog, il n'y a que le support qui change, c'est le même amour des images, l'envie de conserver et de partager ce que nous avons vu de beau, ce qui nous a émus ou amusés.
         Je souhaite en profiter avec vous, visiteurs de passage ou fidèles !

PS : "baruler" est un mot provencçal signifiant : promener qui peut avoir un sens péjoratif. Mais il est plutôt employé familièrement et amicalerment.

PS 2 : vos commentaires, tant sur le fond que sur la forme, sont les bien venus (Voir en-dessous de chaque article).
 Merci. 

 
Diaporamas et Albums Photos

 

Plusieurs séjours en Iran et une saison d'hiver dans l'hôtellerie sur l'île de Kish       Un voyage effectué en 2003 ; ici une photo d'une cascade aux environs de Da Lat.        

IRAN et
île de KISH

VIET NAM,
sud et centre

  Plusieurs séjours en Turquie par la route du centre. 

   

TURQUIE

MAROC

Deux passages et séjours en Afghanistan en novembre 1973 et mars 1976. Le pays le plus élégant, le plus grandiose !

 

AFGHANISTAN

Bretagne

 

epiphyllum-oxypetalum-29-03-juillet-2005-22h36

PAKISTAN

Epiphylum oxypetallum

C'était le but des 2 voyages... et ce fut superbe !

 Des pauses sur la route nous ont fait découvrir quelques lieux du Limousin et nous ont donné envie d'y retourner pour en voir plus !     

INDE,
d'Amritsar à Bodhgaya

 LIMOUSIN

 2ième partie des 2 séjours en Inde.  

  Des amis à Thèvezay et l'occasion de visiter souvent cette belle région    

INDE, l'Orisa, Calcutta, Bombay, des paysages.

POITOU CHARENTE

 Une dizaine de jours seulement en 1976 mais de quoi être émerveillé et garder en mémoire de merveilleuses images (heureusement, car les photos, elles, s'altèrent...).        

   Passages en Normandie et tout d'abord, le Mont-Saint-Michel.    

Népal

 NORMANDIE

 

VOTE WEBORAMA

Partir

Pour celles et ceux qui aiment le Cambodge,
s'informer, en parler

 

DiscoveoUn nouveau site communautaire

pour celles et ceux qui aiment voyer,

cherchent des informations

et font partager leurs voyages




 
Le blog de Cityzeum

-----------------

Nouveautés à LACHAU
Le marché du samedi Bibliothèque lachauLa bibliothèque

 :
  Des lieux à visiter en panoramique
1001merveilles.org 
L'humanitaire intelligent
image 

Le don indispensable
Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains

Solidarité
Fichier:Logo Téléthon France.svg
Où sont les blogueurs ?

Artisanat équitable
 


FRANCE 24 /


Taux de change
xe.com

Hébergeur photos

  


 Pays visités



outils webmaster
compteur gratuit

24 décembre 2009 4 24 /12 /décembre /2009 06:07

A toutes et tous : passez d'excellantes fêtes de fin d'année
et tous mes meilleurs voeux pour 2010 !

img956


(Carte de voeux indienne reçue en 1977)
Repost 0
Published by Barulaïre - dans Divers
commenter cet article
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 12:40

                      De leur séjour en Equateur, ils nous envoient trois belles pages :

La Sierra et Quito :

                     Nous visiterons ici essentiellement la Sierra, partie de la Cordilière des andes, parmi les volcans.... (éteints !) en suivant comme grand axe le Troncal de la Sierra (route à en moyenne 2 500 mètres d'altitude). Quenca, Quita, de fort belles villes à l'architecture particulièrement intéressante, sans oublier Ingaperca (cité inca) mais aussi :! la campagne, les chevaux, les haciendas, les centenaires...


 


                    http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_30.htm


Côte et plaines :

                    Des montagnes à 4 500 m d'altitude au bord de mer (enfin de mer, non : de l'océan Pacifique). Bananeraies avec des bananes de toutes sortes, des chevaux qui sont les descendants de ceux amenés par les Espagnols ; un séjour à Guayaquil (la ville plus peuplée du Pérou avant Quito) ; puis ce seront des villages de pêcheurs, la route, les fabriquants des chapeaux.

 Equateur-4.jpg  Equateur-6.jpg  Equateur-5.jpg

                http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_31.htm


Les Galapagos :

                    Là, il y a de quoi rêver et imaginer... Pour eux, ce fut un enchantement qu'ils nous font partager par leur texte et leurs photos !
 Galapagos-2.jpg
Galapagos-3.jpg 
 Galapagos-1.jpg


http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_32.htm


La Sierra du Nord :

                     Ici, on apprend aussi qu'il fait froid sous l'équateur (il est vrai que certaines montagnes équatoriennes sont plutôt hautes (volcan Cayambe 5 790m) et donc, comme en France en hiver : petite flambée dans la cheminée...
                     Nous visitons avec eux le marché artisanal d'Otavalo (très réputé) et nous pouvons profiter des tons multicolores des couvertures, ponchos, chapeaux, hamacs, étoles, pulls en alpaga, statuettes et autre artisanat..
                     De petits séjours dans une hacienda ou une maison gracieusement prêtées par des Equatoriens bien sympathiques... et la route continuera vers le nord...

Equateur-8.jpg


 Equiateur-7.jpg  Equateur 9

http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_33.htm
Repost 0
Published by Barulaïre - dans Voyages des autres
commenter cet article
6 décembre 2009 7 06 /12 /décembre /2009 09:09

Ce chemin circule bien dans le parc du Puy du Fou...
Le parc et quelques unes de ses attractions en quelques diaporamas ci-dessous

 

 

La bataille du donjon :
                      
C’est le premier spectacle auquel nous avons assisté. Preux chevaliers et gentes dames, l’Anglais en bon ennemi héréditaire. Une histoire qui se situe dans le château du Puy du Fou…

                        Pendant que les acteurs-cavaliers et pédestres finissent leurs préparatifs, pantomimes et blagues amusent le public en un pré-spectacle bien plaisant !

                        Puis on plonge dans le temps.

                        Les costumes sont beaux, des cascades, des tours qui avancent vers le public… Un vrai régal !

 

 

 


Le bal des oiseaux fantômes :


                           
Des gradins de part et d’autre d’un espace terreux. Une partie du scénario se déroule là mais l’essentiel se passe dans les parties hautes du décor et… dans le ciel ou au milieu des spectateurs…
                        Là aussi, une histoire située au Puy du Fou ; tours reconstituées, fumées, magie et beaux costumes. Les acteurs principaux volent parmi le public et dans les airs. Un ballon captif est monté à quelques mètres d’altitude quand le spectacle commençait, il contient… des aigles et autres rapaces majestueux. Les oiseaux descendent du ciel…

 

 

 



Les mousquetaires de Richelieu :


                       
Un très grand bâtiment construit spécialement pour le spectacle, une scène très longue. Ici, les photos sont interdites.
 
                       Une histoire de mousquetaires située. Une histoire où des étrangers viennent en France, où les chevaux dansent, l’eau envahit la scène…

 

 




Les automates musiciens et le village 1900 :
 

                       
Là, c’est l’enchantement ! Un village 1900 est reconstitué avec ses boutiques et artisans, son manège de chevaux de bois, son hôte « Au Lion d’Or », sa place couverte, ses fenêtres aux volets clos.

 

 


                       
Mais les volets s’ouvrent, des automates apparaissent en jouant de la musique… C’est si joli ! Si coloré ! Tant de charme ! (j’adore les musiques mécaniques !). Nous avons eu la chance de ne retrouver sur cette place en fin de journée avec encore le soleil bas et déjà les petites lumières du faux village. Ravissant !

 

 

 



Le magicien ménestrel :


                       
Ce spectacle est un spectacle de magie comme on a l’habitude d’en voir avec des personnages qui apparaissent et disparaissent, magie classique mais avec un décor et des costumes moyenâgeux. Très joli !

 

 

 

 

 


Les chanteurs traditionnels :


                       
Un estrade sommaire dans une grange, la musique traditionnelle vendéenne bien chantée et jouée, présentée avec humour.

                        (C’est là que j’ai entendu parler pour la première fois de la ……)

 

  

 



Les gladiateurs :


                       
Et oui, du péplum… La région est habitée depuis si longtemps (il y a des tumulus du néolithique pas si loin, à Bougon). Alors, une histoire romaine s’imposait.

                       On arrive dans un grand amphithéâtre, les gradins sont complets. Un soleil de plomb écrase l’atmosphère. Courses de chars, combats, animaux sauvages. L'histoire se passe au tout début du christianisme (mais, pas de panique, nous ne verrons personne dévoré par un lion... ).

 




Les Vikings :


                       
L’histoire et la légende de Saint Philibert avec drakkars, villages, flammes géantes, animaux et combats… clochers s’effondrant, maisons en feu ! L'histoire commence pourtant par un mariage.

 

 

 



Les grandes eaux et les orgues de feu :


                       
Un bassin et une tour. Dans la journée, spectacle de jeux d’eau (que nous n’avons pas vu) et le soir, spectacle nocturne.

                        Très beau spectacle avec des musiciens sur l’eau, des danseurs illuminés de mille couleurs, des jets d’eau qui dansent, des lumières vivantes, la tour embrasée…

                        Un gros bémol à cela : le plan d’eau, les arbres, les bancs sont disposés de telle manière qu’il est impossible de vraiment voir le spectacle (sans compter avec les grossières personnes qui arrivent les dernières et viennent se planter devant les autres !). Ce spectacle nocturne était une nouveauté 2009. Tel quel, il semble parfait mais il faut revoir la place du public !

 

 

Le parc avec ses jardins et animaux :


                       
Passée l’entrée du parc, on se retrouve dans le village 1900 puis on navigue dans le temps avec la cité médiévale, l’amphithéâtre romain et autres lieux représentant diverses époques. Tous ces sites sont implantés dans un parc fleuri, arboré, habité par de nombreux animaux : cygnes, moutons, canards et autres espèces anciennes.

 

 

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Promenades en France
commenter cet article
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 09:28

L'Association Française contre les Myopathies organise le Téléthon







                 L’utilité du Téléthon n’est plus à prouver ; nos dons qui permettent entre autre le travail des chercheurs ne sont pas vains.

                 Même si l’on peut penser que l’Etat devrait s’investir plus dans le soutien à la recherche fondamentale, si les laboratoires pharmaceutiques devraient orienter leurs recherches plus vers ce qui est essentiel à l’humanité qu’aux bénéfices mirobolants, il faut quand même rester mobiliser et ne pas oublier que de nombreuses volontés individuelles peuvent influer sur de grandes causes.

 

Association Française contre les Myopathies Téléthon - 4 et 5 décembre 2009.

 

 

Faire un don en ligne (frais de gestion réduits) en cliquant sur le lien ci-dessous :


 Formulaire de dons Téléthon 2009

 

 

 

Par téléphone :

 

36 37

 

Les 4 et 5 décembre 2009

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Divers
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 12:54

                               Les hôpitaux publics sont en dangers et tout notre système de santé l’est également. Les taux de  remboursement de médicaments diminuent continuellement,  les mutuelles ont donc une prise en charge de plus en plus lourde, le montant de leurs cotisations  ne peut  donc qu’augmenter… Comment font les personnes qui n’ont pas de mutuelle ? Notre système de santé semble bien s’orienter vers une copie conforme du système américain : système privé  dans lequel l’assuré paye entièrement son assurance (beaucoup d’entreprises offrent à leurs salariés le règlement de ses  assurances maladie mais l’effet pervers en est qu’un licencié n’a plus d’assurance…sauf s’il peut financièrement prendre le relais de son ex entreprise…).

                               Quant aux hôpitaux publics, tout semble fait pour enterrer ce type de fonctionnement et les amener vers une gestion privée.

                               Les hôpitaux publics auraient certes besoin de s’auto discipliner et de surveiller le gaspillage qui y est pratiqué (mais, malheureusement, le gaspillage de l’argent, des objets, du temps, des compétences est assez généralisé dans de nombreux secteurs). Chaque  fois qu’on séjourne on connaît quelqu’un séjournant dans un hôpital, on peut constater une gabegie qui semble chronique !
                               Un petit exemple : un opéré doit séjourner 3 semaines en soins intensifs puis aller 4 semaines en centre de réadaptation ; le jour du départ pour le centre, tout est prêt, le V. S. L. est arrivé. Ce n’est qu’à ce moment qu’on a annoncé à l’opéré qu’il ne pouvait pas aller en centre de réadaptation car il porte encore un cathéter et il n’y a pas d’infirmière de nuit dans le centre… Il réintègre  donc à sa chambre et reste une semaine de plus à l’hôpital : 1 500 € la journée soit 10 500 € pour la semaine… Une infirmière intérimaire aurait coûté beaucoup moins ! Cette intervention à l’hôpital et le séjour en centre de réadaptation étaient prévus depuis 4 mois… Ceci est un exemple parmi bien d’autres.

                               Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser massacrer le service public ! Ses défauts de gestion ne lui sont malheureusement pas propres ! Que deviennent les idéaux républicains  quand le profit est roi ? Au moment où l’on nous bassine avec l’identité nationale, il suffirait de se souvenir de quelques notions essentielles : la santé accessible à tous, l’instruction possible pour tous, la liberté d’expression, la laïcité. En sept  mots : l’estime des autres et de soi-même.

                               Pour soutenir ces idéaux, pour chacun d’entre nous, il y a le bulletin de vote et parfois il y a des pétions. Aujourd’hui, nous pouvons signer celle pour venir soutenir les hôpitaux publics :

  

 

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Divers
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 20:03
                       J'ai modifié cette rubrique en fusionnant "Viet Nam, le nord" et "Viet Nam sud et entre" en "Viet Nam"
                       Cette nouvelle rubrique contient la relation de deux voyages au Viet Nam : le sud et le centre en 2003 et le nord en 2005. La qualité des photos n'est pas très bonne pour le premier voyage car je n'avais qu'un petit appareil photo argentique compact... Des tirages très moyens faits au Viet Nam et un moins grand choix de photos (avec des négatifs on se limite !...)
                        J'espère que la rubrique reste suffisamment claire.
 


Ha Noi : au lac Hoan Kiem

(de l'Epée Restituée), le pont de Huc.

  null


Mi Son (ancien site cham).

L'album-photos de 2005 (le nord) :

Viet Nam, le nord

L'album-photos de 2003 (sud et centre) :
             Un voyage effectué en 2003 ; ici une photo d'une cascade aux environs de Da Lat.

               

     Et j'espère qu'il y aura un autre voyage au Viet Nam...

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Viet Nam
commenter cet article
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 13:04

                  Il y a de cela quelques années, j'avais acheté en France du café vietnamien, pour la curiosité car il n'était pas particulièrement renommé. Et ce n'était pas du bon café...
                Au cours de notre voyage au Viet Nam en 2003, nous avons eu l'occasion d'en boire du pas mauvais et même parfois du très bon. Mais pendant le voyage de 2005, on a bu que de l'excellent café ! Une petite merveille qui a un étrange parfum de cacao -je dit bien cacao pas chocolat- un vrai goùt de café très riche plus ce petit parfum de cacao léger mais chaleureux. On a cru qu'à sa préparation il était parfumé avec de la poudre de cacao (ce qui nous étonnait parce que l'Asie n'est pas, je crois, une région de cacaoyers). Mais chaque fois que nous posions la question, le marchand ou cafetier nous répondait que c'était le seul goût naturel de ce café...
            Et puis il y a eu une émission de TV qu'Etienne a regardée et qu'il m'a racontée... On y parlait d'un café vietnamien, le café le plus cher du monde. Et devinez l'explication ! Les grains de café seraient ingérés par des belettes puis récupérés par les gens après déjection par les bestioles... C'est sûr que ça ne donne pas envie de courir chez le torréfacteur !!!! Je me suis biensûr un peu moquée de lui, je lui ai dit qu'il avait du mal comprendre... Ca m'a bien fait rire.
                Mais ce café est tellement bon qu'on a continué d'en boire. Au Viet Nam, le café est servi noir ou au lait (concentré), chaud ou glacé ; tous sont délicieux...
                On en a même ramené un France pour offrir, du Weasel Cafe. Quand on raconte (et on ne le fait pas tout de suite) son histoire, les gens rient, sont plutôt sceptiques mais continuent de boire le café (tant qu'il y en a car on n'a pas pu en ramener beaucoup).
                  En cherchant sur internet, je n'ai pas trouvé grand chose mais un site de vente qui en propose. Et là, il est dit que le parfum si particulier est dû au fait que des belettes (toujours elles) avalent les grains de café et les régurgitent...
                 Ma foi, d'un côté ou de l'autre....
                 Donc, je ne connais pas encore la vérité car je n'ai rien trouvé d'autre. Si quelqu'un peut m'informer, j'en serait ravie et merci d'avance.
                 Mais les légendes vont bien avec un café si particulier.

RAGON a mis 2 commentaires pour signaler une boutique à Paris où l'on peut acheter ce café (je n'y habite pas et n'ai donc pas pû y aller) ; il ne fait pas encore de vente en ligne mais voici un lien vers son site :
http://www.cosaudao.com

Liens :

   firebox.com - the latest hot stuff   INeedCoffee

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Viet Nam
commenter cet article
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 12:57

                       Comme tout le monde, il y a longtemps que j'entendais parler du Puy du Fou... Des bénévoles qui, sous l'impulsion du Conseil Général de la Vienne, avaient mis en place un spectacle représentant des scènes du moyen-âge vendéen puis d’autres périodes de l’histoire ainsi que des légendes... La démarche était intéressante, l’intention  belle.

                      L'idée a perduré, le succès n'est pas venu immédiatement mais les bénévoles et le Conseil Général étaient tenaces ! L'histoire a donc continué. Le petit musée régional, créé au tout début, a confié ses trésors à un plus grand, le spectacle a pris de l'ampleur, s'est multiplié. Maintenant ce sont plusieurs spectacles, animations, restaurants, hôtels qui ont vu le jour ; les chevaux, les oiseaux, les cascadeurs et acteurs, la pyrotechnie, les effets spéciaux nous font plonger dans diverses époques et nous racontent les gens du Puy du Fou... Les légendes ont la part belle mais la reconstitution de la vie d'avant est bien là, de Rome aux années 1900 !                                                      Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer de prime abord, le nom du lieu n’a rein à voir avec une triste histoire ou terrible légende à propos d’un puits et d’un fou… Non, les origines de ces mots sont latines : puy vient de podium (hauteur) et fou de fagus (hêtre). Le Puy du Fou est donc la colline des hêtres.

                      Quand on a passé l'entrée du parc, il faut tout oublier et se laisser porter... Ce n'est pas une illusion, nous nous promenons dans le temps et l'espace : les mousquetaires, les Vikings, les gladiateurs, gentes dames et preux chevaliers, combats, amours, trahison et loyauté !
                        Mais peu importe, entrons dans le parc !                       
                       Pour moi, un seul bémol à tous ces spectacles : la musique ! Clinquante et creuse comme celles des péplums du cinéma des années 60... J'aurais aimé entendre quelque chose de plus recherché et varié selon les époques, en musique dite savante ou en musique populaire (heureusement, il y a la prestation des musiciens et chanteurs vendéens ainsi que les automates musiciens ! ce n'est pas creux et en plus il y a de l'humour et du charme !). J’aurais aimé entendre la musique des diverses époques ; l’enchantement aurait complètement opéré…  

                        Un autre souci, la restauration. Un 17 août, des restaurants étaient fermés ! Les visiteurs allaient et venaenit en rouspétant car ils avaient faim et trouvaient portes closes. Pour le midi, nous avons pris le repas au ……….. mais après ½ heure devant la porte… Donc, si vous allez au Puy de Fou, réservez vos places au restaurant des votre arrivée sur le parc ou apportez votre pique-nique… Les sandwiches dans les snacks sont infects et chers : 4€70 un mauvais petit pain où quelques filaments de poulet et dés de cornichons étaient bien cachés dans une intention de mayonnaise blanchâtre dont je préfère ignorer la composition !                                       

                                 Mais que cette musique ordinaire et ces petites failles d’intendance ne vous fassent pas hésiter à aller passer une journée ou deux au Puy du Fou, les spectacles sont si bien faits, le site si agréable (je n’ai pas parlé des bassins, roseraie, pelouses, bosquets, jets d’eau, animaux à plumes et à poils qui y vivent paisiblement) ; également la gentillesse des personnes travaillant ici est grande.
                            Un autre article présentera plus en détail les attractions que nous avons vues accompagnées d’un diaporama.

Le site du Puy du Fou avec toutes les infos utiles :
http://www.puydufou.com/

Aux alentours du Puy du Fou : le bocage vendéen :
http://www.autourdupuydufou.com/

Pour celles et ceux qui aiment les montgolfières, il en passe au-dessus du Puy du Fou :
http://www.la-montgolfiere.com/

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Promenades en France
commenter cet article
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 07:53

                               Les rues de Lachau ont un nom depuis plus d’un an déjà et maintenant, elles ont une plaque. Et quelle plaque !

                               Pas les ordinaires rectangles bleus portant le nom de la rue en gros caractères blancs sans fantaisie … non ! ici, elles sont roses, enfin, une sorte de rose bien particulier ; couleur douce sur des murs de pierres pour la plupart, pierres apparentes ou murs crépis. Si le choix est surprenant, il me paraît judicieux : rompre avec la banalité tout en affichant des informations classiques ; des plaques comme des fleurs sur les murs à  Lachau où les hivers sont souvent bien rudes.


Un petit diaporama vous montrant les photos de quelques plaques que mon frère m'a envoyées :

 

 

Repost 0
Published by Barulaïre - dans LACHAU Drôme
commenter cet article
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 07:33

Shayan Hotel

 

                  Par l’intermédiaire de VoyageForum, je viens de retrouver un ancien collègue de travail : 2 saison aux Grands Hôtels de Divonne-les-Bains et une au Shayan Hotel en Iran, sur l’île de Kish. Croyez que j’en suis ravie !

                 Ceci m’a donné l’idée de créer un groupe « Ile de Kish : Shayan Hotel, l’ouverture, on y était ! » sur Facebook. Si vous vous y inscrivez, vous pourrez nous rejoindre… entre « vieux  combattants » !!!! Mais, trêve de plaisanterie,  cela ferait plaisir d’avoir des nouvelles des uns, des unes et des autres. Qu’on ait aimé pas cette saison, elle a quand même été expérience intéressante.

                 J’espère pouvoir dire « bientôt » à quelques uns et unes d’entre vous !



Pour vous enregistrer sur Facebook et nous rejoindre :
http://fr-fr.facebook.com/



Le groupe (naissant...) sur Facebook :
http://www.facebook.com/group.php?gid=163165202142&ref=mf
 

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Iran et Ile de Kish
commenter cet article