Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

LACHAU (26) Envoyé Spécial : du plomb dans le zinc (France 2)

27 Mai 2010, 16:02pm

Publié par Barulaïre

                               Ce soir, Envoyé Spécial nous proposera plusieurs rubriques dont l’une drôlement nommée « du plomb dans le zinc » qui abordera le problème de la disparition des bars dans les villages. Si en villa la fermeture des bars représente une perte d’emploi et de lien social dans de nombreux quartiers, dans les villages c’est pire car le café est un vrai lieu de rencontre : on y parle, on y cancane, on y joue aux cartes mais de toutes façons, on s’y rencontre et on y échange.

                               Dans la rubrique de ce soir, Lachau sera présente, malheureusement. Le caré-hôtel-restaurant, appelé "Le Vieil Hôtel" tenu tant d’année par ma grand-tante puis par ma cousine et en dernier lieu par un couple que je ne connaissais pas, est maintenant fermé… Les Choupatiers n’ont plus de café alors qu’il y en a eu jusqu’à 2 + 2 hôtels-bars-restaurants (dont je me souvienne).

                               Regardez donc ce reportage et apercevez Lachau…

 

                               Ce soir, jeudi 27 mai à 20h 40, sur France 2

 

http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=reportage&id_rubrique=1529

Voir les commentaires

Fin des pseudos pour les blogs ?

27 Mai 2010, 12:24pm

Publié par Barulaïre

                    Voilà une info bien choquante ! Nous sommes déjà sur le chemin glissant de la dictature, ceci semble bien être un sentier l'accompagnant !

                    Seriez-vous intéressés par mon nom, mon prénom, mon @, mon adresse postale ? Non, pour la plupart des gens normaux car tout utilisateur d'internet en général et des blogs en particulier savent bien que l'anonyma n'est ici que virtuel... L'hébergeur a toutes les coordonnées du blogueur ; le blogueur est joignable par le biais des commentaires et aussi par "contact" qui transmet le message à l'adresse électronique fournie à l'hébergeur (elle est obligatoirement valide).

                    Encore un, M. Jean-Louis MASSON, qui a peur de son ombre ? ou souhaite que de nombreux citoyens aient peur de la leur afin de n'être plus que des ectoplasmes... Va-t-on demander aux chanteurs, écrivains et autres de ne plus utiliser de pseudonyme ? (dans ce cas là, on ne dit plus "pseudo" mais "pseudonyme", ça fait plus sérieux...). Bien sûr que les élus qui ont des sites affichent leur nom et même leur tête, exhibent leur famille puisque c'est là leur but : être connus, reconnus, qu'on vote pour eux ! Les blogueurs sont des personnex qui aiment communiquer, partager sans se soucier qu'on les reconnaisse dans la rue, dans les urnes. Anonymat et diffamation ne vont pas de pair comme le sous-entend ce monsieur.

 

Quelques liens à lire :

 

Sur OB :

http://www.over-blog.com/editos/La_fin_de_votre_liberte_sur_Internet-1164818613.html

Le Sénat :

http://www.senat.fr/leg/ppl09-423.html

Le blog de J.-Ch. Dupuis-Rémond :

http://www.jcdr.info/article-jean-louis-masson-veut-lever-l-anonymat-des-blogueurs-51026054.html

Pleuples.net :

http://www.peuples.net/post/Jean-Louis-Masson,-un-s%C3%A9nateur-anonyme-et-liberticide

 

Signer la pétition proposéepar MM Avec Frédéric Montagnon d'OverBlog, Jean-Baptiste Clot de Canalblog, Philippe Pinault de Blogspirit/Hautetfort, Tristan Nitot de Mozilla Europe, Jeremie Zimmermann et Philippe Aigrain de La Quadrature du Net, Olivier Creiche de Typepad et Jean-François Julliard de Reporters Sans Frontières, Pierre Chappaz PDG de Vikio ; cliquer sur le lien ci-dessous :

http://www.wikio.fr/article/appel-defense-droit-anonymat-internet-190719788

 

Voir les commentaires

Nouvelle communauté : "Animaux de nos voyages"

26 Mai 2010, 12:30pm

Publié par Barulaïre

                    Un blog évolue continuellement et Barulage ne fait pas exception... A force de noter des articles, de les trier, de nouvelles catégories apparaissent. C'est ce qui se passe maintenant avec la rubrique "Anecdotes animalières". Il s'agit d'animaux mais de ceux rencontrés en voyage, en promenade, ceux qui nous ont étonnés, émus, amusés qu'on les ait rencontrés au coin d'une rue, dans un champ, sur une place publique, le long d'une route, seul ou avec leur maître ou berger, ânier, chamelier ou cavalier...
                    Ils m'ont fait penser à cette nouvelle communauté que je viens d'ouvrir "Animaux de nos voyages" pour parler d'eux spécifiquement, raconter des anecdotes.

                    J'espère que ce thème intéressera plusieurs overblogueruses et overblogueurs et que nous seront nombreux à partager ici nos peties ou grandes histoires de petites et grosses bêtes !

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : Le Guatemala

23 Mai 2010, 07:11am

Publié par Barulaïre

                    Du bord de mer à la touffeur pesante aux montagnes voisines (entre 1600 et plus de 2000 m), les paysages et villageois gardent leur authenticité..

                    Le superbe lac d'Atitlan entouré de volcans et montagnes, les nombreux villages, petites villes mais également Antigua, la culture maya nous ravissent au travers des récits des Bourlingueurs !

 

  Guatemala 1  Guatemala 3  Guatemala 2

 

http://barulage.over-blog.com/ext/http://www.bourlingueurs.com/amerique-centrale/page_06.htm

Voir les commentaires

MEVOUILLON (26) : Notre Dame de Barbentane

22 Mai 2010, 07:33am

Publié par Barulaïre

                              A quelques kilomètres de Lachau, Séderon et ses églises et chapellesNotre Dame de Barbentane (36)… Un joli village dans un superbe paysage de collines nues ou boisées, de champs de lavandes, de peupliers, de tilleuls (et autres cultures bien sûr !). Divers hameaux ont essaimé aux alentours depuis bien longtemps, entre autres

lex hameaux des Bernard et Romanon aux abords desquels se trouve la petite chapelle Notre Dame de Barbentane.

                               Cette chapelle toute simple date du …. Si autrefois des pèlerinages y aboutissaient, il n’en est plus de même aujourd’hui et la chapelle est fermée… Je n’en ai aperçu l’intérieur qu’au travers du grillage en dur du haut de la porte (malheureusement, si elle était ouverte, il y aurait de gros risques de destruction ou de détérioration et d’usages incorrects –d’aucuns n’hésiteraient pas y « déposer » leurs besoins !)  On peut voir des photos de l'intérieur sur le site de Mévouillon.

                               Elle a pourtant été bénévolement restaurée en 2006 par M. Roger SIMON. Il en a été remercié par la commune et ses habitants reconnaissants.

                              Une autre personne avait préalablement tenté une sorte de rénovation : Melle Elisabeth.Notre Dame de Barbentane (3) Cettdame était un « personnage ». Elle a habité en hermite la petite bâtisse qui accolée à droite de l la chapelle ; elle entretenait là son potager, quelques arbres fruitiers et des fleurs mais les gens du village et des hameaux lui apportaient des denrées alimentaires ou autre en les déposant à la petite cabane quelques mètres avant la chapelle car le chemin était mauvais et la dame avait (dit-on) un « fichu  caractère »…. Ce qu’elle a fait est bien curieux : elle ramassait dans les environs des ammonites, entières ou en morceaux,  qu’elle  fixait dans les espaces apparaissant  entre les pierres des murs avec du ciment. Le résultat est étonnant... C’était une bien jolie intention.

                              Aller à la chapelle de Barbentane est une promenade agréable ; le chemin bordé de leurs et d’arbrisseaux sinue entre les champs de lavandes, de blé ou jachères et offre des panoramas divers sur le village, les hameaux, les collines. Les couleurs sont si variées selon les saisons ! Ce printemps est particulièrement vert !

                              Cette chapelle se trouve aussi être celle où mes ancêtres ont été baptisés car la famille paternelle est originaire de Mévouillon même si ses membres actuels sont très dispercés (comme de nombreuses familles) et si les générations précédentes se trouvaient en partie à Eourres. En faisant cette balade, j'imaginais les quadri-ailleux (et plus), bébés enveloppés de dentelles travaillées par les femmes de la maison, pleurant au-dessus des fonds pabtismaux, femmes endimanchées entrant les premières, hommes avec leurs chapeaux ou bérets (restaient-ils devant la porte (comme je l'ai vu faire par bon nombre d'hommes) ou entraient-ils, en restant au fond ?...

 

http://mevouillon.ifrance.com

 

Si le diaporama n'aparaît pas, cliquer ici

Voir les commentaires

CAMBODGE : B. S. D. A. : Buddhist and Social Development Association

15 Mai 2010, 07:06am

Publié par Barulaïre

                   « Pleas, come and see me dancing ! »

                   Une aimable voix féminine nous distrayait de notre promenade parmi lesBSDA couloirs, salles, pagode, figures de Bouddha, formant le temple Vat Nokor ; nous venions de rencontrer une fratrie de chatons tigrés et blancs qui semblaient bien désorientés et bien maigres !

                       Nous avons été surpris de la voir ainsi surgir comme de nulle part, avec son sourire, son tee-shirt blanc et ses curieux « pantalons » drapés verts. Nous ne l’avons pas suivie pour continuer notre visite qui, en réalité, touchait à sa fin. Puis, nous avons entendu de la musique et nous nous sommes dirigés vers elle… Des bâtiments récents, des arbres et des adolescentes  qui dansent sur un grand tapis vert… Leurs gestes sont gracieux, leurs visages souriants et concentrés. La musique continue, les danseuses quittent le tapis de danse. Des enfants, garçons et filles, les remplacent ; leurs gestes sont moins affirmés mais la grâce est là. On nous a offert des sièges et nous restons à les regarder. Une urne est posée un peu plus loin. La jeune femme qui nous avait interpelés est là, elle surveille la danse des jeunes et des enfants. Elle est professeur de danse pour la fondation « Buddhism an Social Development Association » qui participe à l’instruction et à la formation des enfants et adolescents défavorisés de Konpong Cham par leur scolarisation et leur formation à l’informatique, aux métiers d’art et d’artisanat, à la musque, à la danse. Bien sûr nous participerons un peu à les aider. Il y a tant à faire ici et le potentiel est si grand !

 

         

http://www.bsda-cambodia.org

PS : un commentaire vient d'être ajouté par l'association "Les enfants du Vat Nokor" créée par des Français qui sont allés au Cambodge et ont rencontré les moines à l'initiative de BSDA. "Les enfants du Vat Nokor" collecte des fonds pour compàlter les apports reçus par BSDA en vue de la création d'un orpheloinat qui recevra une dizaine d'enfants. Allez voir leur site et si possible aidons-les :

 http://lesenfantsduvatnokor.over-blog.com/

Voir les commentaires

"Les diners de Calpurnia" Jean DIWO

13 Mai 2010, 07:41am

Publié par Barulaïre

Les diners de Calpurnia

                               Voyage dans l'espace et dans le temps...

                               Nous partageons ici la vie de Calpurnia, fille adoptive de Sevurus (architecte de Néron). L’action se situe au  1ier siècle avant JC dans la Rome antique, aux côtés de poètes, architectes et autres artistes (poètes, écrivains, sculpteurs, musicens, architectes), fictifs ou réels (tels Pline l’ancien, Pline le Jeune, Martial, Tacite)  ayant marqué leur époque ; nous découvrons également avec elle le début du christianisme.

                              Calpurnia est une jeune femme artiste, curieuse, intelligente qui partagera les débuts du christianisme.

                              Jean Diwo nous donne l’eau à la bouche avec la description des repas offerts par Calpurnia ! Nous apprenons ici que les Romains importaient de la charcuterie et du vin de Gaulle… Il nous fait partager l’étonnement ou le scepticisme des Romains devant les nouveaux édifices créées (monuments tels le Colisée, la colonne de Trajan, thermes, forums, routes, viaducs). De Néron à Adrien, nous voyons les méandres du pouvoir romain avec ses complots et assassinats ainsi que le début du christianisme.

                               J’ai particulièrement apprécié ce livre si vivant et riche tant sur le plan historique que social. J’ai adoré les détails du quotidien, de la gastronomie, de l’art de recevoir, la description des maisons, de la ville.

                               Et, ce qui ne gâche rien…, l’écriture est fluide procurant une lecture agréable pour un texte très enrichissant même s’il passe par un support de fiction étayé par une chronoliogie situant les personnages du roman par rapport à la réalité historique.



Auteur : Jean DIWO
Editeur : Flammarion

Voir les commentaires

Les boeufs marchent au pas...

9 Mai 2010, 07:30am

Publié par Barulaïre

Ce n'est que récement, en regardant les photos de l'album sur la campagne autour de Kratie (Cambodge) que j'ai remarqué que les boeufs attelés parchent au pas... Etonnant, non ?

 

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : Le Salvador

7 Mai 2010, 08:01am

Publié par Barulaïre

                    Pays malmené par un état militaire, par une guerre civile pendant laquelle 100 000 Salvadoriens sont morts... La paix a été enfin signée en 1992...

                    Le pays est gangrené par des gangs particulièrement violents.

                    Le séjour des Bourlingueurs s'est essentiellement passé auprès d'une congrégation religieuse française : "Les servantes de la présence de Dieu" qui consacre son temps aux populations défavorisées dans le monde et plus particulièrement aux enfants ; cela leur a permis de toucher de près la misère de nombreuses personnes et le dévouement des religieuses et volontaires.

                   

 

Salvador 1

 

Salvador 3

   

Salvador 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://barulage.over-blog.com/ext/http://www.bourlingueurs.com/amerique-centrale/page_05.htm

Voir les commentaires

Les ânes aux bouquets

5 Mai 2010, 07:55am

Publié par Barulaïre

Kabul

Afghanistan :

 

 

 

 

                 En Afghanistan, il était courant de voir des ânes transportant diverses denrées (alimentation, combustible, fourrage, briques etc) mais ce qui m'étonnait c'était de voir très souvent, en ville à la campagne ou sur les routes, un bouquet de branchages ou de fleurs et feuillages fixé sur le dos de l'âne, entre les bâts...

                 (on l'aperçoit sur cette photo, l'âne à droite) :

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>