Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Angkor, impressions

30 Novembre 2008, 07:25am

Publié par Barulaïre

                       Le site d’Angkor est à environ 6 kilomètres de Siem Reap et il est peu probable d’y faire tout une visite à pieds… en effet, l’ensemble des temples et vestiges couvrent plusieurs hectares ; il faut donc y aller à vélo, moto, tuk tuk, taxi, autobus (on y a vu aussi de gros 4x4) non seulement pour le parcours Siem Reap-Angkor mais aussi (et surtout) pour aller d’un ensemble à un autre. Pour nous, ça a été le tuk tuk. C’est sûrement le moyen de transport le plus agréable car il permet de voir tout le paysage, nous expose au moindre souffle d’air en nous rafraîchissant agréablement, protège du soleil et s’il le faut de la pluie en abaissant des bâches à fenêtres sur tous les côtés. Pour lui donner un inconvénient, il vaut mieux porter des lunettes car, avec la brise, suivent les poussières.

                        Je croyais que le site d’Angkor était un peu comme celui de Bubaneswar en Inde où il y a aussi de nombreux temples. Mais Angkor est bien autre chose. Il ne s’agit pas que d’un bon nombre d’anciens temples, il s’agit d’une multitude de temples, imbriqués les uns dans les autres, de lieux de cultes, d’habitations pour les moines et autres habitants, de palais, de douves. Entre divers sites, on peut voir des espaces cultivés, des villages. On peut croiser des chiens, des poules, des singes, des bœufs. Angkor était une cité qui fut capitale, empire Khmer. Elle est la mémoire du Cambodge

                        La beauté est toujours là, épargnée par l’érosion et la dégradation des siècles pour certaines parties, endommagée par les humains et par la nature pour d’autres mais aussi étrangement sublimée par une végétation outrepassant ses droits, restaurée par d’autres humains, fusillée par d’autres encore (là aussi on nous a parlé des Khmers rouges)… Tout est ici : splendeur et décrépitude, richesse et abandon, art et cruauté, mysticisme et barbarie… Marcher en ces lieux n’est pas anodin, contrairement à ce qui peut paraître de prime abord. On s’amuse de se retrouver ainsi hors du temps, entre deux murailles millénaires, enjambant des blocs de granit aux mille fleurs ciselées comme juste écloses ou d’autres tout usés ; ils semblent être en vrac mais attendent d’être remis à leur place, en magnifiques portiques et lintheaux, sur des frontons, des colonnes, des escaliers, en murs majestueux. On se prend à rêver, à ressentir des réminiscences d’un passé qu'on croit révolu, quasiment inconnu pour nous. Il y a ici quelque chose d'universel, perceptible par tous, quelle que soit notre origine  En suivant des galeries, on peut découvrir la vie du passé largement représentée sur les nombreux bas-reliefs recouvrant des murs entiers, Sur des piliers, des danseuses, des apsaras, coiffées de diadèmes richement ouvragés, vêtues de tissus aux drapés variant selon les époques, parées de bijoux, sont si finement sculptées qu’on les croirait prêtes à danser ! A l’intersection des galeries (se croisant toujours au centre du temple) ou dans certains passages, il n’est pas rare de voir des statues de Bouddha ou de dieux hindous partiellement couvertes de tissus safran, des offrandes de fleurs et d’encens à leurs pieds. A Angkor, on peut se croire hors du temps mais en fait on est plutôt dans l’intemporel.

                        Sur nos quelques jours de promenade ici, nous avons vu tous les temps ! du soleil resplendissant aux grosses averses de pluie tiède en passant par les ciels blancs et plats.. Il est toujours étonnant de constater à quel point l’aspect des lieux et objets change selon la lumière, selon qu’ils sont brillants de pluie ou poussiéreux de soleil.

                        Des grands temples sombres presque gris au petit temple rose sur sa terre ocre, on passe par toutes les nuances de bruns, beiges et gris. Le vert de la végétation est multiple tant il y a de variétés d’arbres et plantes, mousses et lichens, le vert aussi des liserons, des lentilles d’eau, des douves… les bleus changeants des divers bassins. L’orange vif des robes des moines, des tissus posés sur les épaules des divinités, jaunes, verts ou orangés, les ors des décors religieux. Angkor est tout à la fois austère et multicolore…

                       Depuis que nous sommes revenus du Cambodge, je peux dire que j’ai refait maintes fois ces parcours au milieu des temples et des allées, parmi les blocs éboulés, sur les pavés irréguliers, en grimpant des escaliers improbables, étonnée encore par les statues de dieux-singes tout roses  (non, pas des éléphants roses !!!) comme tout neufs, immobile à attendre que la vue soit dégagée des visiteurs ou que le soleil tourne un peu pour une autre lumière. Cette visite imprègne pour longtemps. Enchante.
                        Oh, un petit détail pratique : pour les billets d’entrée sur le site, on vous demande une photo ; généralement on lit dans les guides d’en amener une de chez soi car ici elle coûtera 1 dollar. Surtout, venez sans photo, faites-la faire sur place, ça vaut la peine Perso, je ne m’y reconnais pas ! Une photo comme ça, ça vaut bien un dollar !!!


Photo : Angkor-impressions--6-.jpg L'album photos :
 http://barulage.over-blog.com/photo-1202625-Angkor-impressions--1-_jpg.html

 



En allant d'un site à l'autre, il n'est pas rare de voir maisons et villages,
travail agricole, la vie quotidienne. 

 

Avec "L'ASIE DES HERITAGES" on visite vraiment ces régions ; sûrement un des meilleurs sites sur l'Asie du Sud-Este. Ici, les temples d'Angkor :
http://gilkergu.club.fr/Asie/Cambodge/Les_sites_de_Angkor/
carte_angkor.html








  L'histoire d'Angkor :
  http://www.dinosoria.com/angkor.htm





Voir les commentaires

L'Avent

30 Novembre 2008, 07:19am

Publié par Barulaïre

                Durant le mois de décembre, on voit beaucoup de couronnes faites de branches de sapin et décorées de rubans rouges (et nombreux autres petits objets décoratifs tels pommes de pin, Père Noël -et oui le profane est aussi invité- boules, fleurs ou fruits). De telles couronnes ornent aussi les tables des repas de Noël ou du Jour de l’An complétées souvent de quatre bougies. Je me demandais pourquoi il y en avait généralement ce chiffre. C’est en feuilletant le magazine « La Vie » (aimablement prêté par une collègue) quej’ai lu la réponse. Tout ceci n’est pas gratuit et même très symbolique (comme beaucoup d’objets et coutumes), le sacré et le profane s’y mêlent. Il est vrai que la fête de Noël (Nativité, espoir) a été superposée par le clergé sur les fêtes laïques du solstice d’hiver, retour vers la lumière, fécondité.
                C’est ici la couronne de l’Avent (les 4 semaines précédant Noël). 
               Elle est traditionnellement faite d’une branche de sapin repliée (ou de houx ou autre banche verte de l’hiver), ornée de noeuds ou guirlandes. Mais le vrai symbole sont les 4 bougies qu’on y pose.
              Chaque bougie doit être gravée de signes différents : sur chacune, les initiales du christ : XP (en grec – pourquoi ses initiales grecques, je ne sais pas) puis des symboles différents :

- Sur la première : la lettre A et un serpent évoquent la désobéissance d’Adam mais le christ apporte la possibilité du rachat (le pardon);
- Sur la deuxième : un arc en ciel et une barque évoquent l’arche de Noë puis l’alliance par laquelle Dieu promet à Noë de ne pas anéantir le monde (la foi) ;
- Sur la troisième : une couronne et un rameau pour la lignée des rois et particulièrement David (la joie) ;
- Sur la quatrième : la lettre J et des ondulations représentant l’eau, ce sont les prophètes, c’est Jean-Baptiste (l'enseignement).
            
               
On en allumera une par dimanche.
                Pour les chrétiens qui suivent cette coutume, c’est l’occasion de se réunir pour prier et chanter des cantiques ensemble
 
                     Pour les autres, c'est toujours l'occasion de se rencontrer. 



Sur le site CATHOLIQUE NANTERRE, on peut lire divers articles concernant l'avant : etymologie, histoire, coutumes, sens chrétien, orthodoxe et protestant. Une approche très complète :
http://catholique-nanterre.cef.fr/faq/fetes_avent.htm



kutchuk.com, site pour enfants et ados Préparer des couronnes de l'avent :
http://www.kutchuk.com/noel/couronneavent/couronneavent.htm

 

Et vous pourrez lire sur le blog de Ma des contes pour le cale

ndrier de l'avant :

http://mado-artiste.over-blog.com/categorie-10666851.html

ainsi que des infos sur l'avant :

http://mado-artiste.over-blog.com/categorie-10622915.html

Voir les commentaires

CAMBODGE : Siem Reap, Sari Rega Guesthouse

29 Novembre 2008, 07:44am

Publié par Barulaïre

                        Un peu excentré de la « calme agitation » de la ville, le Sari Rega Guesthouse semble être à la campagne. On suit des avenues puis une rue et enfin une ruelle. Depuis l’entrée, on aperçoit, le bar et sur la gauche le jardin… de petites allées mènent aux chambres, tout au fond, derrière les arbustes, orchidées, coco. Tout-à-fait à gauche, un escalier conduit à une terrasse de bois où est installé le restaurant ; quelques tables et chaises en bas, sous des paillotes, au milieu de la verdure. (pendant le repas du soir, on peut entendre des grenouilles, un peu plus loin dans la campagne).

                        Sari Rega Guesthouse est une histoire de famille. L’hôtel de Siem Reap est le dernier né, après celui de Phnom Pen et Kep (nous ne sommes pas allés à Kep), avec ses chambres doubles au fond du jardin ou celles à droite, derrière le bar, dans une maison d’un étage aménagée pour recevoir des familles.

                        Mme …….. est une femme vraiment charmante (et excellente cuisinière de surcroît !).

                        Quelques chiens vivent ici et jouent bien leur rôle (ils reconnaissent tout de suite qui peut entrer !). Il y a en particulier un chien caramel portant une drôle de crête de poil sur le dos et un peu sur le bas des omoplates qui est tout particulièrement affectueux.

                        On peut avoir ici des conseils pour les balades en ville ou à l’extérieur.

                       La constante de cette famille et du personnel sont bien l’amabilité et le savoir-faire.

 

 

 

regahome@camintel.com

 

En retournant à Phnom Phen, vous pouvez retrouver une Rega Guesthouse, tenue par des personnes de la même famille :
http://barulage.over-blog.com/article-27879674.html

 

 

 

Voir les commentaires

CAMBODGE : Siem Reap, Angkor National Museum

28 Novembre 2008, 07:10am

Publié par Barulaïre

                        Superbe !

                        Il ne faut manquer sous aucun prétexte cette visite (même si le prix du billet est de 12 dollars, 3 pour les Cambodgiens). On est ici dans un musée particulièrement bien conçu, particulièrement beau aux belles salles où les objets sont mis en valeur sans ostentation. Tout au long du parcours, on peut regarder des documentations filmées (disponibles en plusieurs langues), les images sont belles et les commentaires pertinents.  Un musée presque tout neuf, il a été inauguré le 12 novembre 2007.

                       Ce musée m’a paru de la qualité du forum Grimaldi à Monaco. Vraiment superbe !  Je regrette de ne pas avoir acheté le droit de photographier (possible avec l’achat du billet). En général, je n’aime pas prendre des photos dans les musées. Mais ici, c’est différent. Ne vous en privez pas si vous y allez !

                          Le musée se situe sur deux niveaux. Au rez-de-chaussée on pourra voir quatre galléries : Angkor Vat, Anglor Thom, Histoire des pierres, anciens costumes ; au premier étage, quatre galléries et un hall d'expositon : salle des mille bouddha, civilisation khmère, religion et croyance, les grands rois khmers. Tout est passionnant ! la salle des mille bouddha est particulièrement belle !

 

 

Tout sur le musée et sa visite :
http://www.angkornationalmuseum.com/

Voir les commentaires

VIET NAM : Soupe de navets

27 Novembre 2008, 07:15am

Publié par Barulaïre

               Une autre recette pour Carole.                                                    
                   Celle-ci est une soupe (il y en aura d'autres car j'aodre les soupes légères comme celle-ci)                                                                                 

Couper en fines tranches un petit morceau de poitrine de porc et le faire dorer à la casserole avec la moitié d'un oignon ; ajouter de l'eau;
Eplucher et émincer un ou deux navets (avec un couteau économe) ; ajouter ces tranches.
Laisser cuire.
Quand c'est prêt, quelques feuilles de coriandre ou pas selon le goût.

                C'est très bon !                                                                     

Voir les commentaires

LACHAU : Envol deltaplane depuis Chabre

25 Novembre 2008, 07:58am

Publié par Barulaïre

                    Pendant ce petit congé du 11 novembre et un séjour à Lachau, nous sommes allés sur la cime de Chabre d'où partent les deltaplanes.
                    Et ça vaut le coup d'oeil !
                    La route qui traverse campagne, rochers, forêt, aboutit par une belle grimpette sur une longue crête d'où la vue est magnifique. Un panorama à 360° vers Sèderon, Sisteron, Laragne, Eyguians, Lagrand, le Buech, la Durance et tous les plus petits cours d'eau, cimes et crêtes.
                    Quand nous y étions, l'après-midi se terminait en nous offrant quelques beaux nuages rosés et bleu nuit mais la vue était voilée par un légère brume. J'image bien ce qu'on doit voir par temps clair ! Et par ici, le ciel est généralement très dégagé, très pur. Obligés d'y retourner par grand bleu...
                    Une table d'orientation permet de nommer montagnes et agglomérations, donne quelques distances intéressantes (mais si, si les delta-planes veulent prendre le grand large !) : Londres, Amsterdam...
                    La crête de Chabre est tout en longueur est offre un panorama extraordinaire au nord et au sud. Il y a ici des championnats de deltaplane mais en dehors de ces périodes d'envol, le lieu est d'une atmosphère, d'un silence impressionnants.

 

 

 

 

 

LE CIEL DES ALPES DU SUD : les prochains championnats du monde de deltaplane du 19 juin au 4 juillet 2009 :

http://209.85.129.132/search?q=cache:Ipb7Y10CMjAJ:www.alpes-envol.fr/index.php%3Falias%3Dbaptemes-en-parapente%26moid%3D79%26function%3Ddisplay%26oid%3DT008:LOIPAC0050000074%26tplentry%3Dbr%26insidefile%3Dfiches-de-vol.html+gorges+de+la+m%C3%A9ouge+deltaplane&hl=fr&ct=clnk&cd=8&gl=fr&lr=lang_fr

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : La Guyane Française

22 Novembre 2008, 07:25am

Publié par Barulaïre

                    Un petit coin de France (enfin pas tout-à-fait car la Guyane étant le plus grand département français) de l'autre côté de l'Altlantique ; et pas une île, une parcelle de continent qui nous donne des frontières avec le Brésil et le Surinam...
                    La forêt, le bagne, les fusées...
                   De Saint-Laurent-du-Maroni à Kourou, Cayenne, Cacao et enfin Saint-Georges.
                    Bien des aspects de ce grand et lointain département français.

Guyane française  Centre Spatial Guyanais Guyane - bagne


http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_09.htm

Voir les commentaires

VIET NAM : Boeuf aux oignons

20 Novembre 2008, 07:37am

Publié par Barulaïre

               En bavardant pendant une pause au travail, une collègue me demande si noous cuisinons asiatique à la maison et si ça revient cher. Donc, pour Carole S. voici une recette (il y en aura quelques autres) de cuisine asiatique vite faites et en plus   pas chères...                                                                                                  
                    La première est donc le boeuf aux oignons :                                

Couper 4 beaux oignons en tranches pas trop fines et les faire revenir à la poële avec un peu d'huile ; pendant ce temps, couper en lamelles un bifteck qu'on rajoute aux oignons dès qu'ils sont transparents. Laisser légèrement cuire la viande, ajouter un peu de sauce poisson, du poivre. Servir avec du riz qu'on aura préalablement mis à cuire. Quelques feuilles de coriandre ? Ce sera parfait !

                    C'est prêt !                                                                       

Voir les commentaires

La visiteuse

19 Novembre 2008, 08:10am

Publié par Barulaïre

Inde, Bénares

            Chez Tchai Baba, nous avions fait la connaissance d’un couChez Tchaï Babaple très sympa ; elle était Japonaise et lui Espagnol. Pour nous faire découvrir la cuisine qu’elle préparait, ils nous ont invités chez eux. Ils louaient une maisonnette en rez-de-chaussée dans une rue tranquille. Passée la porte, une cour puis une cuisine, un séjour et une chambre (le coin toilette est dans la cours, derrière un muret). Nous étions tous à la cuisine tentant de percer les secrets culinaires nippons quand la pièce devient un peu sombre, comme si une ombre voilait la lumière. Nous nous étonnons mais nos hôtes n’y prêtent pas cas. Nous nous retournons et apercevons… sur le pas de la porte… une vache. Tranquille. Elle regarde.

            En fait, elle avait l’habitude de venir ainsi en poussant la porte d’entrée. Elle faisait son tour, appréciait d’avoir un petit quelque chose à grignoter et repartait comme elle était venue.

Voir les commentaires

GLOBONAUTES.COM

18 Novembre 2008, 07:59am

Publié par Barulaïre

                    Un nouveau site de voyages vient de commencer après une période d'essai concluante.
                    Cette plate-forme participative permettra aux voyageurs de faire partager leurs expériences et découvertes, des informations pratiques, bons et mauvais plans (selon le vécu de chacun) aux internautes en quête d'infos avant le déprat (et après !). Bien sûr, une équipe éditoriale veillera sur les publications. Cette équipe pourra également demander à des blogueurs l'autorisation de mettre en ligne un article qui lui paraîtrait particulièrement intéressant (ce qui a déjà été fait pour les essais quand le site n'était accessible que par mot de passe).
                    Après avoir visité ce site, je l'ai trouvé intéressant et pratique à consulter, c'est pourquoi j'ai accepté d'y participer.
                    Souhaitons-lui bonne route ! bonne toile !
                   

http://www.globonautes.com/


Voir les commentaires