Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

PAKISTAN : au sud-ouest

17 Mars 2007, 01:13am

Publié par Barulaïre

            Lors du second voyage, nous sommes arrivés au Pakistan par le sud-ouest. Comme dans le nord-ouest, entre la frontière iranienne et la frontière pakistanaise, on passe par une sorte de no man’s land, vaste désert rocailleux et sablonneux. Un endroit très beau. La première ville est Nok Kundi puis Quetta.
            C’est un matin, après avoir roulé un peu que nous avons croisé une charrette dont les bêtes étaient couvertes d’une couverture percée d’un trou pour laisser passer la bosse des zébus… La lumière du matin était très belle.
            Dans cette région, une partie est un désert de sable superbe ! Le sable doré des dunes semble refléter la lumière du ciel… et, comme surgis de ces dunes, comme des elfes dorés, des enfants surgissent…
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Sud Pakistan

           
            Au premier voyage, nous passions par cette route pour le retour. Là, de petites anecdotes :
            Un début d’après-midi, nous sommes trompés de chemin et en arrivant dans un village, nous avons demandé le piste à suivre pour aller vers Nok Lundi : tous les hommes étaient armés jusqu’aux dents ! (pourtant, nous étions en 1974); Il semblait que porter un fusil, une cartouchière, un couteau à la ceinture, était chose normale. L’accueil a malgré tout été aimable. Mais c’est un peu étonnant de voir d’hommes armé quand il n’y a pas de guerre. Il est vrai que cette région est depuis longtemps le lieu d’affrontements ethniques. Sud Pakistan
             Une fin d’après-midi, nous roulions sur la bonne piste mais elle traversait une petite rivière. Puisque c’était le bon chemin, nous avons décidé de passer. Et biensûr, en plein milieu, le moteur a été noyé… Pourtant, il n’y avait pas beaucoup d’eau ! (mais l’AMI6 n’étiat pas un 4x4!). Nous avons attendu et après un moment un camion est arrivé. Le chauffeur et ses collègues sont venus vers nous, ont bien ri de nous voir là et nous aidé à pousser la voiture de l’autre côté… La solidarité est toujours là sur ces routes difficiles ! Un petit à « bavarder » un peu (nous ne parlions pas balouche ni eux français ou anglais), un échange de cigarettes et des salutations…
              Nous étions en fin d’après-midi proches du poste-frontière mais… un barrage militaire. Tout le monde doit s’arrêter et attendre là jusqu’au lendemain matin. C’est étonnant tous les véhicules qui roulent sur les routes désertes…
             Ces quelques faits se sont passés sur deux ou trois jours.
             C’est vers Quetta qu’en bord de route, des teintures séchaient en bord de route.
 
 

Commenter cet article

ARLETTEbernard 18/03/2007 20:22

j\\\'adore cette lumière c\\\'est le soir ou le matin? et les vaches sont superbes

Barulaïre 18/03/2007 21:22

Bonsoir Arlette, C'était le matin, de même que le char à boeufs (enfin, le char à zébs)....

Sophie (Ti Taz sur OB) 17/03/2007 07:48

Je me régale avec tes atricles...Ton blog est vraiment agréable à parcourir!Merci d'avoir rajouté le lien vers la carte des blogueurs. J'espère que du coup, tu pourras localiser tes lecteurs!lolGros bisous et très bonne journée;-)

Barulaïre 17/03/2007 11:55

Bonjour, Ravie que ces articles t'intéressent.je vais retourner voir la procédure que tu donnes sur ton blog car mon lien ne me donne pas la provenance de mes visiteurs mais est un lien vers ton blog. Je voulais mettre ce lien pour que mes visiteurs profitent de ton blog mais ça me plairait aussi d'avoir ce type de carte qui montrerait d'où viennent mes visiteurs s'ils veulent bien se signaler. A voir si je peux faire ça...