Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

AFGHANISTAN : oiseaux afghans

18 Janvier 2007, 17:30pm

Publié par Barulaïre

         Comme j’y fait allusion dans l’article sur Kandahar, il y a des combats d’oiseaux en Afghanistan. Gros oiseaux, petits oiseaux…. Mais au printemps, les combats d’animaux sont courants : chameaux, chiens, coqs et autres bestioles ! J’avoue ne pas avoir voulu y assister… 
         Sur les marchés, dans des échoppes, sur les trottoirs, on voyait Kandahartoutes sortes d’oiseaux à vendre : grives, cailles, moineaux, mésanges,  divers gallinacés. Egalement des cages de différents types et tailles, en osier pour la plus part, en bois, avec des sortes de gris-gris en tissus colorés (pour le décor ?). Etaient vendus également des sortes de sachets en gaze resserrés en haut par un cordon et fixé en bas sur un cercle rigide tendu de fils de coton multicolores crochetés ; c’était pour le transport (quand les oiseaux n’étaient pas de le creux d’une main…) 
         Nous avons acheté un moineau à Kabul avec sa belle cage en bois ornée d’un « pendentif » rouge ainsi qu’une cage en gaze. Dans une tchaïkhana, à Kandahar, Kandaharon nous a dit qu’il avait le dessous des ailes coupés pour qu’il ne puisse pas voler… Aussi, à l’hôtel, nous avons voulu lui faire prendre l’air … il ne s’est pas envolé en effet mais… s’est fait manger par un chat ! Nous étions désolés ! Nous avons alors acheté un autre oiseau : une caille. Elle était très jolie. Et nous avons été prudents : elle n’était libre que dans la voiture…
         Pour pouvoir ramener sans souci notre caille en France, nous nous sommes arrêtés un peu plus longtemps que prévu à Hérat car nous voulions un certificat sanitaire d’un service vétérinaire. Ca n’a pas été simple mais ça a été possible… 
         Biensûr, elle était remarquée aux frontières, mais cela amusait les douaniers, étonnés. 
         Arrivés en Grèce, nous avons fait un séjour forcé car nous n’avions presque plus d’essence et, à cause de jours fériés, les stations service étaient fermées… 2 jours au camping de Tessalonique. Nous n’avions pas vu de chat dans les parages, aussi nous avons voulu faire prendre l’air à la caille. Et là, on peut dire en deux temps et trois mouvements : elle est sortie de la cage, a fait quelques pas, piqué un ver dans l’herbe, a couru…. Et s’est envolée ! 
         Elle n’avait pas les ailes coupées. J’espère qu’elle a une belle vie grecque !

 

   

hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh

Sur ce site, un reportage photos de combats d'oiseaux à Kabul (par Ahmet Sel) : http://www.fedephoto.com/fotoweb/
GridB_content.fwx?folderid=5028&rows=4&columns=4&search=(IPTC103%20contains%20(AS0084*))&sorting=AlfaNumericAsc
 

 

Commenter cet article