Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

MAROC : souvenirs de Marrakech

16 Juin 2009, 12:15pm

Publié par Barulaïre

                        Le but de notre premier voyage en auto-stop au Maroc était Marrakech. Mais notre parcours s’est arrêté à Casablanca car nous n’avions plus d’argent pour continuer, plus guère de crayons ni de papier pour faire des dessins et les vendre…Donc, demi tour vers la France et vers une saison d’été dans l’hôtellerie… (avec les arrêts nécessaires pour vendre quelques dessins).

                        Mais au cours des deux voyages suivants (en moto et en voiture) nous avions été plus prévoyants et avons pu visiter le pays sans galère.

                        Bien qu’étant allée deux ou trois fois à Marrakech, je n’en ai pas un souvenir précis. Une grande ville qui ne se résume pas à place Jamaâ El Fna, des quartiers résidentiels, des quartiers populaires et d’autres, malheureusement, misérables. J’ai le souvenir d’une visite à une famille vivant dans une maison de terre très basse, dans un dénuement extrême. Mais ce sont aussi des commerces, entreprises diverses, btp etc.

                        Et c’est évidament la médina. Bien-sûr la place Jamaâ El Fna avec ses marchands d’eau, charmeurs de serpents, conteurs et autres saltimbanques ; le soir, les longues tables où se posent les restaurants ambulants avec leurs grandes marmites de soupe de tête de mouton, divers ragouts et autres plats délicieusement parfumés, les clients s’assoient sur les longs bancs et dégustent leur plat. C’est aussi le souk. Celui de Marrakech est particulièrement plaisant. Les rues semblent étroites tant elles sont bordées d’étals débordants de marchandises. Des sortes de canisses ajourées tamisent le soleil. Je revoie tout particulièrement les monceaux d’olives de toutes couleurs (noires et vertes mais également des roses, des presque violettes), de toutes tailles, dans diverses préparations natures, cassées, farcies…  Des rues aux épices, aux gâteaux et sucreries, des quartiers où de nombreux artisans travaillent, le fer, le cuivre, le bois, les tissus, le cuir. Couleurs foisonnantes parmi les teinturiers.

                        Il faut aussi parler des hôtels. Même les plus modestes sont jolis. Si les chambres sont petites et spartiates (un lit, parfois un lavabo, des patères au mur, douches et wc sur l’étage), peintes en vert douteux, les couloirs sont larges et carrelés de banc et noir, le patio a en son centre une petite fontaine ou un arbre… On accès aux toits (pour étendre le linge). De là, on voit non seulement la ville mais les voisines qui étendent aussi leur linge, leurs tapis, bavardent. C’est l’endroit idéal pour écouter l’appel du muezzin. Je ne suis pas musulmane mais j’aime cette psalmodie qui me touche (c’était d’autant plus beau qu’au début des années 70 il n’y avait pas ces haut-parleurs braillards qui dénaturent les voix). Mais ils semble que ces merveilleux endroits aient été rachetés pour la plupart par des étrangers dont de nombreux Français, transformés en riads de luxe… Certes, ce doit être plus joli que les chambres verdâtres mais quel prix ? Si un tourisme de luxe prédomine, les prix augmentent pas seulement pour les étrangers mais pour les habitants aussi. Je doute donc que cette manne apportée par des touristes aisés soit réellement profitable aux Marocains. (mais peut-être que je me trompe et de ce cas tant mieux).

                        Marrakech m’a laissé également le souvenir d’une très bonne cuisine (les kefta aux œufs surtout) et de sublimes gâteaux dont j’ai oublié les noms mais pas le goût !


 

MARRAKECH sur Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marrakech

 

MARRAKECH, conseil régional du tourisme :

http://www.tourisme-marrakech.org

 

Commenter cet article

Serge 30/06/2009 22:09

Wow tres beau site...Voyager a peu de frais, je repasserai sans faute

Barulaïre 01/07/2009 11:29


A bientôt !


Moâ 18/06/2009 18:27

Kikou  Voilà un périple bien conté. Le Maroc, et notamment Marrakech, est dévenu très touristique. Il s'ensuit une dérive financière dûe à l'afflux de touristes, au détriment du pittoresque et du mode de vie local.S'il est légitime que le pays "évolue économiquement", on peut regretter cet état de fait.Personnellement, j'y suis allé à trois reprises.Bonne fin de semaine, cordialement.@ bientôt...

Barulaïre 19/06/2009 08:23


J'ai très envie de retourner au Maroc mais je le redoute aussi ! Les retours que j'en ai actuellement ne me conviennent pas beaucoup, tout semble surfait,
sur-organisé... et je doute que les habitants y trouvent leur compte... Mais je suppose qu'il y a toujours des endroits magnifiques agréables.