Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Phnom Penh, un peu d'histoire

27 Septembre 2008, 07:28am

Publié par Barulaïre

                   L’histoire de Phnom Penh a commencé quand celle d’Angkor s’est arrêtée... « arrêtée » n’est pas tout-à-fait le mot juste car l’ère angkorienne a si profondément marqué le Cambodge que le pays actuel en est tout imprégné même si sa capitale a changé de lieu. On peut dire qu’Angkor est à l’Asie ce que Rome est à l’Occident. La culture khmère a survécu aux siècles et les a modelés, comme la culture latine l’a fait en Europe et sur le pourtour méditerranéen.
                   C’est à la suite de plusieurs incursions des Siams qu’en 1431 le roi Pohnea Yat quitta Angkor pour s’installer à Toul Bassam qu’il quittera 2 ans plus tard (suite à de graves  inondations) pour  Phnom Penh.
                   Pourtant, Phnom Penh est peut-être plus ancienne qu’il est généralement dit. En effet, il semble qu’elle serait contemporaine d’Angkor. Une tour angkorienne (identifiable par la qualité et le type du travail de sa réalisation ainsi que par les matériaux utilisés) se trouve à proximité  du temple Vat Unnalom. Les Français de la période de la coloniqation le nommèrent "L'obélisque ruiné". Malheureusement, les recherches n'ont pas alors été poursuivies.
                   Phnom Penh a une histoire a rebondissements, entre accord, commerce, invasions ou guerre avec (contre) ses voisins vietnamiens et  thaïlandais … Elle fut même quasiment détruite, incendiée, par ces derniers en 1772 ! évacuée par les Khmers Rouges...
                   Elle ne tint  donc  vraiment le rôle de capitale du pays qu’à partir de 1866 sous le règne de Norodom 1ier (année qui vit la construction du Palais Royal).
                   Le plein développement de l’agglomération en une ville se fit à la période de la colonisation française (avec la construction de canaux favorisant l’assèchement de terres trop humides, ponts et routes, un port, divers bâtiments)
                   La prospérité de la ville dura une quarantaine d’années jusqu’à l’arrivée des Kmers Rouges.
                   Pendant la guerre du Viet nam, le Cambodge a servi d’arrière base à l’armée Viet Cong. De nombreux vietnamiens se réfugièrent ici.
                   Puis vinrent les années de terreur absolue avec Pol Pot et ses Khmers Rouges, souvent très jeunes, fanatisés, menés par des dirigeants délirants, cruels, maniaques. Instruits. Tout commença le 17 avril 1975… et dura jusqu’en 1979.
                  Après quelques années d’un régime communiste, la reconstruction pourra commencer. Phnom Penh, exsangue, se relèvera.
                     Elle semble s’être toujours relevée. Phénix d’Asie.

La tour angkorienne du Vat Unnalon :
Le plus ancien édifice subsistant de Phnom Penh : une tour ... 
en version html (mais les photos ne sont pas visibles) :
http://209.85.135.104/search?q=cache:Dncptb5UuYMJ:www.efeo.fr/actualites/De%2520Bernon%2520web-bis.pdf+phnom+penh+description+palais+royal&hl=fr&ct=clnk&cd=28&gl=fr

http://www.efeo.fr/actualites/De%20Bernon%20web-bis.pdf 

WIKIPEDIA : http://fr.wikipedia.org/wiki/Phnom_Penh

MUNICIPALITE DE PHNOM PENH : http://www.phnompenh.gov.kh/french/history.html

Commenter cet article