Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Phnom Penh, Vat Phnom

4 Octobre 2008, 07:51am

Publié par Barulaïre

                        Nous avons visité le Vat Phnom un peu par hasard lors de l’une de nos promenades à pieds. Nous revenions du marché central (Psar Thmei) où nous allions souvent. En passant devant une grande fontaine (que nous n’avons vu qu’une fois avec ses jets d’eau retombant un demie-sphère), nous avons choisi de descendre la large avenue qui allait vers une petite colline (en fait un tertre de 27 m) sur laquelle on voyait le haut d’un temple. L’avenue est bordée de chaque côté de larges trottoirs, la chaussée est traversée sur toute sa longueur par de la pelouse, des parterres de fleurs, des arbustes, des bancs, des trottoirs de latérite (comme à Angkor), des lampadaires.
                  De grands arbres cachent presque des escaliers étroits menant sur le promontoire. A droite, un petit temple dans les rochers avec ses statues colorées, ses offrandes.
                 Arrivés sur l’esplanade, nous sommes carrément assaillis par des enfants (c'est souvent le cas dans les pagodes mais ici, c'est l'apothéose !). Ils vont plus vers Etienne (qui portait quelques sachets de fruits achetés au marché) plutôt que vers moi qui tenait mon appareil photo… Lâchement, je l’abandonne pour visiter les lieux… je ne prends que quelques photos. Comme je l’entend bavarder et rire avec les enfants, je continue. Quand enfin je le rejoins, les enfants sont toujours là, il n’a pas pu faire le tour de la pagode et des bâtiments l’entourant ; je comprends que son sourire n’est que de façade…. Nous partons. Les enfants râlent après moi…
                Je n’ai donc pas photographié les grands escaliers ni les divers autels des temples. Nous a vons mal visité ce lieu symbolique pour Phnom Penh.
                Il est choquant que les moines et responsables de ces temples du Vat Phnom laissent les mendiants dans cette situation alors qu’ils mettent des urnes à proximité de tous les autels pour récolter des dons ! Il me semble qu’il serait préférable d’aider ces enfants à aller à l’école, cela laisserait certes les visiteurs tranquilles mais surtout rendrait leur dignité à ces enfants mendiants (que d'aucuns appellent souvent "marchand des rues") et cela leur donnerait un réel espoir !
                Je regrette cette visite manquée d’un temple qui n’est pas un des plus beaux mais est bien intéressant et surprenant par sa multiplicité, ses couleurs, ses symboles, son histoire. Le temple initial a été construit en 1373. Des travaux et reconstructions en 1434, 1806, 1894 et 1926…
                Nous ne sommes pas retournés au Vat Phnom, symbole de Phnom Penh lit-on partout ! Heureusement, il n’y a de représentatif de la ville dans ce temple que l’histoire et la légende ! La ville de Phnom Penh, elle, est très agréable.

 

Commenter cet article