Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

        Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.... mais plusieurs voyages, c'est bien aussi ! et les balades, les visites, les promenades. 
         Nous en faisons, loin ou près de chez nous.
         Puis il y a les photos, dans des albums ou dans un blog, il n'y a que le support qui change, c'est le même amour des images, l'envie de conserver et de partager ce que nous avons vu de beau, ce qui nous a émus ou amusés.
         Je souhaite en profiter avec vous, visiteurs de passage ou fidèles !

PS : "baruler" est un mot provencçal signifiant : promener qui peut avoir un sens péjoratif. Mais il est plutôt employé familièrement et amicalerment.

PS 2 : vos commentaires, tant sur le fond que sur la forme, sont les bien venus (Voir en-dessous de chaque article).
 Merci. 

 
Diaporamas et Albums Photos

 

Plusieurs séjours en Iran et une saison d'hiver dans l'hôtellerie sur l'île de Kish       Un voyage effectué en 2003 ; ici une photo d'une cascade aux environs de Da Lat.        

IRAN et
île de KISH

VIET NAM,
sud et centre

  Plusieurs séjours en Turquie par la route du centre. 

   

TURQUIE

MAROC

Deux passages et séjours en Afghanistan en novembre 1973 et mars 1976. Le pays le plus élégant, le plus grandiose !

 

AFGHANISTAN

Bretagne

 

epiphyllum-oxypetalum-29-03-juillet-2005-22h36

PAKISTAN

Epiphylum oxypetallum

C'était le but des 2 voyages... et ce fut superbe !

 Des pauses sur la route nous ont fait découvrir quelques lieux du Limousin et nous ont donné envie d'y retourner pour en voir plus !     

INDE,
d'Amritsar à Bodhgaya

 LIMOUSIN

 2ième partie des 2 séjours en Inde.  

  Des amis à Thèvezay et l'occasion de visiter souvent cette belle région    

INDE, l'Orisa, Calcutta, Bombay, des paysages.

POITOU CHARENTE

 Une dizaine de jours seulement en 1976 mais de quoi être émerveillé et garder en mémoire de merveilleuses images (heureusement, car les photos, elles, s'altèrent...).        

   Passages en Normandie et tout d'abord, le Mont-Saint-Michel.    

Népal

 NORMANDIE

 

VOTE WEBORAMA

Partir

Pour celles et ceux qui aiment le Cambodge,
s'informer, en parler

 

DiscoveoUn nouveau site communautaire

pour celles et ceux qui aiment voyer,

cherchent des informations

et font partager leurs voyages




 
Le blog de Cityzeum

-----------------

Nouveautés à LACHAU
Le marché du samedi Bibliothèque lachauLa bibliothèque

 :
  Des lieux à visiter en panoramique
1001merveilles.org 
L'humanitaire intelligent
image 

Le don indispensable
Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains

Solidarité
Fichier:Logo Téléthon France.svg
Où sont les blogueurs ?

Artisanat équitable
 


FRANCE 24 /


Taux de change
xe.com

Hébergeur photos

  


 Pays visités



outils webmaster
compteur gratuit

6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 12:55

                       Le parcours de Phnom Penh à Siem Reap n’a pas été pénible car nous l’avons fait dans un bus très confortable. Les passagers, en hauteur, pouvaient admirer le paysage (s’il ne regardaient pas la tv ; en effet, nous avons été surpris d’y voir un écran sur lequel on pouvait voir des films ou plutôt je crois des pièces de théâtre filmées (des acteurs bien définis  gentils ou méchants) et les gens riaient beaucoup !). En-dessous, de grandes soutes à bagages et des toilettes. Un arrêt repas vers 11h30.

                       En cours de route, nous avons pu voir de nombreuses briqueteries et scieries (bien des constructions et autres chantiers en cours également). Le paysage est très plat. Vert. Tellement vert ! L’agriculture est omniprésente : rizières, légumes et autres céréales, cocoteraies, bananeraies et tant d’autres arbres fruitiers !(sachant que noix de coco et bananes essentiellement poussent largement autour des maisons).

                        Et les maisons sur pilotis… Presque tout le long. Au début, cela nous procurait une sensation pénible car cela évoquait pour nous « inondation = catastrophe ». Mais ici, la montée des eaux est chose normale. (il y a pourtant parfois aussi des catastrophes). Nous étions en août, pleine saison de la mousson. Les habitants s’arrangent donc avec le climat particulier à leur région…

                       Arrivée à Siem Reap en début d’après-midi. Un tuk tuk nous amène à l’hôtel réservé depuis Phnom Penh, le Rega Gusthouse également. L’hôtel est un peu excentré, dans un jardin très fleuri. Nous réservons la journée suivante avec le tuk tuk (et un peu plus tard avec un guide francophone).

                       Siem Reap semble être une petite ville (malgré ses près de 100 000 habitants). Les rues sont larges, peu encombrées, souvent arborées. La circulation est faible quoique, vu le prix du carburant, on peut le comprendre !

                       Nous sommes restés quatre jours à Siem Reap dont trois journées consacrées aux temples d’Angkor. Nous avons donc pu profiter de la ville. Tout d’abord, un petit marché le long du fleuve. C’est là que nous avons mangé de merveilleuses brochettes de poulet toutes rouges et servies avec un mélange poivre-citron vert… Un régal ! Il faut dire que le poivre est particulièrement bon au Cambodge ! Chez une autre marchande, nous avons goûté des beignets de bananes, très bon aussi. Nous avons souvent flâné vers le centre ville, dans les rues vers Angkor, au hasard.. De nombreux chantiers étaient en cours tant de réfection des trottoirs que de construction de bâtiments. Malheureusement, ces immeubles sont destinés à être des hôtels pleins d’étoiles, des résidence luxueuses… Je ne crois pas que tout cela profitera réellement  aux   habitants  ni  à  la région car la plupart de ces gros investissements  sont  faits par des étrangers (Coréens essentiellement)… Et surtout, cela semble un peu anarchique, pas forcément respectueux de l’esthétique et donc, je suppose, peu respectueux de l’environnement ! A côté de ça, les hommes travaillant à la rénovation des trottoirs travaillaient en utilisant un minimum d’outils rudimentaires, du lever au coucher du soleil…. Pour 1 dollar par jour… et en délaissant le travail des champ. (la province d’angkor serait, nous a-t-on dit, la plus pauvre du Cambodge ; étrange, n’est-ce pas ?)

                        Dans le centre ville, on peut trouver des restaurants divers en qualité et en prix (qui n’ont pas forcément de rapport l’une avec l’autre !), des centres commerciaux où sont vendus des produits d’importation mais aussi (et surtout !) un marché classique avec fruits, légumes, desserts et tout.

                        La rivière qui traverse la ville la coupe un peu en deux… les beaux quartiers et les autres… les presque bidonvilles…

                       Il y a une très belle réalisation à Siem Reap (même si elle est aussi due en grande partie à des capitaux étrangers) c’est le musée. Il a une belle et surprenante architecture et l’intérieur… superbes collections d’art angkorien dans une présentation superbe ! (digne du forum Grimaldi à Monaco !)

                       Siem Reap est une ville d’histoire. A proximité du site d’Angkor, son nom signifie « défaite siam ». Elle s’est développée sur l’emplacement d’un combat entre les Khmers et les Thais que ces derniers ont perdu.

                       Nous quitterons Siem Reap pour Battambang par le fleuve Un bateau parcourt les 130 km environ en 6 – 7 heurs. Mais ça vaut le coup d’œil !


Photo : Siem-Reap--12-.jpg
L'album photos :
http://barulage.over-blog.com/photo-1202625-Siem-Reap--00-_jpg.html



PIERRE est allé faire un petit tour au Cambodge, ici Siem Reap :
http://www.chez-pierre.net/f_vy_cb3.php


SIEM REAP DISTRICT :
http://www.siemreap-town.gov.kh/en/siem_reap_angkor.html


AGENCE FRANCAISE DE DEVELOPPEMENT, pour que le développement économique et touristique ne deviennent pas une nuisance...
http://www.afd.fr/jahia/Jahia/site/afd/lang/fr/ConcoursFinancier
Cambodge


Partager cet article

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Cambodge
commenter cet article

commentaires