Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Kampong Cham

27 Mars 2009, 06:54am

Publié par Barulaïre

                       La route de Phnom Penh à Kampong Cham est belle (il suffit d’être sortis de Phnom Penh, avoir dépassé le rond-point où tout bloque !). Puis un grand pont enjambant le Me Kong, le large fleuve au niveau si variable ! Mais la pluie nous a accompagnés quasiment tout le long… Bon, ça a son charme. Les paysages sous un voile de pluie sont particulièrement enchanteurs. (encore une fois,  pas de photos car celles que j’ai prises en roulant sont souvent bougées et les vitres du bus teintées...). C'est sur ce parcours que nous avons vu un arrêt-pipi en pleine campagne ; c'était plutôt marrant de voir les gens s'égailler dans les prés, derrière les arbres...
                       Nous arrivons à Kampong Chan en début d’après-midi. Des tuk tuk sont à l’arrêt du bus. L’un d’eux nous conduit à l’hôtel que nous n’avons pas réservé mais en août, il y a toujours de la place ! Comme il est très sympathique (le conducteur), nous convenons de faire des balades avec lui dans les jours suivants.
                       Les bagages posés à l’hôtel, nous allons faire un tour en ville.
                       Ce qui nous étonne de prime abord, c’est la largeur de la rue principale (une grande avenue avec en son centre un espace aménagé en bande verdoyante, fontaine, lampadaires, large trottoir de chaque côté, bancs, de grands ronds-points parés de sculptures diverses ou autres décorations) également le peu de circulation : quasiment pas de véhicules, tant auto que motos ou tuk tuk (où sont passés les quelques uns qui attendaient à l’arrêt de bus ?). Chose particulière aussi : les banques ; sur un carrefour on peut en voir une sur trois des angles… Ca fait beaucoup ! Nous nous dirigeons vers de plus petites rues et arrivons à un marché couvert aussi bien approvisionné que tous les marchés que nous avons vus dans le pays ! nourriture, tissus, produits d’hygiène et de beauté, quincaillerie, droguerie etc. Nous nous arrêtons dans la rue pour manger quelques desserts variés (toujours aussi bons les uns que les autres !). Cette petite rue débouche en suite sur une large place bordée par des immeubles coloniaux vétustes. Une autre, plus large, rejoint le bord du Me Kong… toujours aussi beau, aussi boueux et rouge, transportant toujours des bateaux ; des barges, des branches, se laissant enjamber par des ponts ; ici, le pont Kizuna (offert par le gouvernement japonais) s’étire longuement, en ondulant, de temps en temps une gloriette et, de l’autre côté, une tour rose et blanche faisant penser à un minaret.
                       Pendant le séjour à Kampong Cham, nous faisons plusieurs balades à pieds ou en tuk tuk : Vat Nokor,
Phnom Pros et Phnom Srey, les plantations d’hévéas, les alentours de la ville où nous verrons la fabrication des pâtes, les villages de pêcheurs, les rives du Me Kong et les promenades nocturnes à pieds sur le grand pont.
                      Kampong Cham est la première ville de cette région agricole qu’est la province de Kanmpong Cham.



L'inauguration du pont Kizuna :
http://sources.asie.free.fr/repertoire/francophone/voyage/cambodge-daire.htm

Les chrétiens de Kampong Cham :
http://loraillere.hautetfort.com/archive/2009/01/28/a-kompong-cham-la-charite-en-acte-fonde-de-nouvelles-communa.html

http://209.85.229.132/search?q=cache:2hbutFrRT10J:www.cheminsdumonde.net/site/etape_index.php%3Fid_etape%3D100+kampong+cham&cd=93&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&lr=lang_fr

 



Commenter cet article