Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

VIET NAM : Hoi An

15 Mai 2006, 09:31am

Publié par Barulaïre

                Continuation de la route avec l’open-tcket, vers Hue, arrêt à Hoi An.
               
Pour quitter Nha Trang, nous sommes allés au bureau de Sinh Cafe qui n’avait pas de bus pour Hoi An le jour où nous voulions partir (pas assez de demandes)… mais pas de problème : on partira avec un bus de Kim ou Darling Café (je ne sais plus et ça n’a pas d’importance). Cette fois, c’est un trajet assez long qui durera une journée. Je reviendrai sur ce parcours si beau mais fait avec un chauffeur qui roulait « a tombeau ouvert »…

              L’arrivée à Hoi An a été sympathique : à la descente du bus, nous regardions autour de nous pour situer la direction à prendre vers l’hôtel quand deux (charmants) jeunes hommes, chemise blanche et pantalon noir, à moto nous abordent en nous demandant si nous allons bien à l’hôtel Hoang Trinh ? C’était le cas ; ils devaient nous y conduire mais où mettre les bagages ? Ils téléphonent et un 3ième arrive qui prend nos deux valises... Nous partons donc à 3 motos vers nos pénates…  
              
 C’est un petit hôtel presque à l’extérieur de la ville, un endroit tranquille près d’une pagode non utilisée pour le culte devant laquelle sont installés des filets pour le football. Souvent des enfants y jouent (sans hurler…).
               
Hoi An est une ville très ancienne qui a miraculeusement été protégée des destructions dues aux guerres successives. De très jolies maisons basses aux tuiles rouges, beaucoup de bois noir décoré (essentiellement du jacquier). Les grandes rues sont goudronnées et bien entretenues mais les secondaires sont en terre. Ce qui est étonnant, c’est qu’il n’y a presque pas d’éclairage public. Le soir, les rues sont surtout éclairées par les devantures des magasins. Beaucoup de magasins, on pourrait dire trop, trop de tailleurs, beaucoup de galeries de peinture (dont certaines très intéressantes), de porcelaine (jolie vaisselle et objets miniatures), meubles. Mais à notre retour, le père d’Etienne nous a appris qu’Hoi An est connue depuis très longtemps pour ses tailleurs qui confectionnent un costume ou autre vêtement en une journée… Les prix sont généralement très bas et la qualité aussi (ça paraît normal). Mais certains font un bon travail avec des tissus de bonne qualité. Egalement des boutiques vendant des statuettes de marbre de diverses tailles. Marbel Mountain n’est pas loin (ce sont trois collines d’où l’on extrait du marbre de diverses couleurs), généralement utilisé pour la statuaire sacrée et autres personnages ou animaux mythiques).
              
Mais Hoi An est aussi le seul endroit où les marchands et marchandes des rues étaient vraiment pénibles ! C’est pour cela que nous y sommes peu restés (mais aimerions y retourner quand même… )Assis au restaurent pour le repas, on était presque à chaque fois importunés par les vendeurs de cartes postales et bibelots. Qu’ils vendent, d’accord mais insister comme ils le faisaient, c’est vraiment lourd ! et ça ne donne pas envie d’acheter auprès d’eux ! 
               
Les balades dans les rues sont très plaisantes (sauf les petits vendeurs !) : pas de circulation, de belles maisons, des fleurs, des pagodes, la campagne toute proche, un fleuve, un canal et le pont japonais… très joli pont couvert, arrondi, dont les entrées sont protégées par les statues de  chiens et de singes. Il a été bâti en 1593 entre la partie chinoise et la partie japonaise de la ville. 
                
Hoi An est donc une très ancienne ville. Elle a été un important port marchand pendant près de deux siècles surtout. Mais l’ensablement a progressivement réduit ce trafic (ce qui a favorisé le développement du port de Da nang un plus au nord). Des marchands de divers pays étaient venus s’y installer pour y pratiquer divers commerce, venant du Japon, de Chine, d’Inde, d’Europe ; toutes ces cultures  ont laissé leur empreinte et participé au charme si particulier de cette petite ville. 
                A
vant cette période, Hoi An faisait partie du royaume du Champa, culture d’influence indoue implantée dans le centre surtout et le sud du Viet Nam du V ième au XVi ièeme siècle. J’y reviendrai en notant un article sur Mi Son, important lieu de vestiges chams.
               
Hoi An est classée au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO.

 

 

        
Documents intéressants sur le site
 :
http://whc.unesco.org/fr/list/948

Très belles photos de Hoi An et du pont japonais ici : http://arnaud.lethanh.com/hoi_an.htm          

 

Commenter cet article

lethanh 04/03/2011 15:47



les photos de arnaud lethanh ont été transférées sur


http://arnaud.lethanh.free.fr


attendre la redirection ( 10 secondes)



Barulaïre 06/03/2011 18:11



Merci d'avoir signalé ce changement d'adresse car je ne m'étais pas rendu compte que le lien était cassé.