Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Battambang Lori, Nori, Train de Bois, Bamboo Train

20 Février 2009, 06:55am

Publié par Barulaïre

                        C'est au cours de notre séjour à Battambang que nous avons pu faire un tour avec le lori. On en avait entendu parler mai quand nous sommes arrivés à la « gare » du Lori, nous ne savions pas trop ce que nous allions trouver.

                        Et bien voilà, il faut bien faire preuve d’imagination quand vous vivez dans un pays où personne n’agit pour réhabiliter le réseau ferroviaire bien qu’il y ait des voies ferrées (même si elles sont herbeuses et peut-être dangereuses pour des trains roulant très vite) ou que, dans des temps plus anciens, le nombre de trains circulant était faible et laissait donc souvent la voie libre (au sens littéral)…

                        C’est ce qu’on fait et continuent de faire les Cambodgiens. Pas compliqué (mais il fallait y penser !) : des roues de train, un plateau en bambou, un moteur et (non, pas vogue la galère) mais roule petit train ! Si maintenant il transporte surtout des touriste, il a longtemps transporté des marchandises (ne sommes-nous pas un peu des marchandises dans le sens de « ce qui est rentable par le commerce »… ???).. Les personnes se tenaient le long de la voie ferrée et le lori les prenaient au vol en passant, idem pour descendre…

                        Sûr, on est un peu surpris de ne voir en arrivant qu’un abri, quelques chaises et une table, des gens qui discutent. D’autres s’affairent au montage du « train ». Les hommes qui le font semblent s’en amuser (mais c’est aussi leur gagne-pain). Des coussins et une natte sont aimablement fournis pour nos petites (ou pas) fesses et go ! On part à font de train (c’est le cas de le dire !) dans un fracas d’enfer ! Si l’on aime les manèges, là, on se régale ! l’air dans le visage, le soleil de plomb, des ponts de bois improbables et la verdure. Tout autour. Même sur la voie. On croise des gens : paysan avec sa vache, porteur de divers colis, enfants Le bruit et le vent aidant on a l’impression d’avancer à grande vitesse mais on roule à environ 30 km/h… avec d’agréables sensations. Après environ une demie heure à ce rythme, terminus. (mais ce n’est pas un vrai terminus, simplement la promenade s’arrête là, la voie continue). On descend. Les deux hommes qui dirigent le lori également et, pendant que nous prenons une boisson fraîche à proximité, ils mettent le lori dans l’autre sens pour le retour…

                       Ils nous rejoignent et nous passons un moment à bavarder avec eux et les personnes se trouvant là en buvant de l’eau de coco ou des boissons gazeuses locales ou pas (on trouve ici du Red Bull…l’intox est universelle !). Le « café » est sommaire : quelques tables et chaises, un congélateur, des étagères, une toiture soutenue par quatre poteaux, le tout directement sur la terre. Des instants si agréables, hors du temps.

                       Nous reprenons le chemin la voie du retour toujours dans le bruit et la verdure.

                       Un tour avec le lorry est vraiment à faire !

                       Nous avons eu l’occasion de bavarder avec des femmes âgées (qui faisaient visiter leurs belles et anciennes maisons sur pilotis), il était étonnant de voir leur émotion quand elles parlaient du lori !

                        Ce train est très aimé par ses usagers, d’hier et d’aujourd'hui.


Cambodge-2008-Battambang-Lori-06.jpg
 Quelques photos dns l'album :
 
http://barulage.over-blog.com/photo-1202625-Cambodge-2008-Battambang-Lori-01_jpg.html

Commenter cet article

cristina 01/08/2011 23:16



Bonjour, je viens de voir un très beau reportage sur les Nori, les voyages, les échanges que ce fragil moyen de transport permet aux hommes et aux femmes d'entreprendre. j'ai bcp aimé aussi votre
petits carnet de voyages.



Barulaïre 06/11/2011 12:42



Bonjour avec retard...
Merci pour la visite et le gentil commentaire
Cordialement