Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

        Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.... mais plusieurs voyages, c'est bien aussi ! et les balades, les visites, les promenades. 
         Nous en faisons, loin ou près de chez nous.
         Puis il y a les photos, dans des albums ou dans un blog, il n'y a que le support qui change, c'est le même amour des images, l'envie de conserver et de partager ce que nous avons vu de beau, ce qui nous a émus ou amusés.
         Je souhaite en profiter avec vous, visiteurs de passage ou fidèles !

PS : "baruler" est un mot provencçal signifiant : promener qui peut avoir un sens péjoratif. Mais il est plutôt employé familièrement et amicalerment.

PS 2 : vos commentaires, tant sur le fond que sur la forme, sont les bien venus (Voir en-dessous de chaque article).
 Merci. 

 
Diaporamas et Albums Photos

 

Plusieurs séjours en Iran et une saison d'hiver dans l'hôtellerie sur l'île de Kish       Un voyage effectué en 2003 ; ici une photo d'une cascade aux environs de Da Lat.        

IRAN et
île de KISH

VIET NAM,
sud et centre

  Plusieurs séjours en Turquie par la route du centre. 

   

TURQUIE

MAROC

Deux passages et séjours en Afghanistan en novembre 1973 et mars 1976. Le pays le plus élégant, le plus grandiose !

 

AFGHANISTAN

Bretagne

 

epiphyllum-oxypetalum-29-03-juillet-2005-22h36

PAKISTAN

Epiphylum oxypetallum

C'était le but des 2 voyages... et ce fut superbe !

 Des pauses sur la route nous ont fait découvrir quelques lieux du Limousin et nous ont donné envie d'y retourner pour en voir plus !     

INDE,
d'Amritsar à Bodhgaya

 LIMOUSIN

 2ième partie des 2 séjours en Inde.  

  Des amis à Thèvezay et l'occasion de visiter souvent cette belle région    

INDE, l'Orisa, Calcutta, Bombay, des paysages.

POITOU CHARENTE

 Une dizaine de jours seulement en 1976 mais de quoi être émerveillé et garder en mémoire de merveilleuses images (heureusement, car les photos, elles, s'altèrent...).        

   Passages en Normandie et tout d'abord, le Mont-Saint-Michel.    

Népal

 NORMANDIE

 

VOTE WEBORAMA

Partir

Pour celles et ceux qui aiment le Cambodge,
s'informer, en parler

 

DiscoveoUn nouveau site communautaire

pour celles et ceux qui aiment voyer,

cherchent des informations

et font partager leurs voyages




 
Le blog de Cityzeum

-----------------

Nouveautés à LACHAU
Le marché du samedi Bibliothèque lachauLa bibliothèque

 :
  Des lieux à visiter en panoramique
1001merveilles.org 
L'humanitaire intelligent
image 

Le don indispensable
Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains

Solidarité
Fichier:Logo Téléthon France.svg
Où sont les blogueurs ?

Artisanat équitable
 


FRANCE 24 /


Taux de change
xe.com

Hébergeur photos

  


 Pays visités



outils webmaster
compteur gratuit

30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 07:25

                       Le site d’Angkor est à environ 6 kilomètres de Siem Reap et il est peu probable d’y faire tout une visite à pieds… en effet, l’ensemble des temples et vestiges couvrent plusieurs hectares ; il faut donc y aller à vélo, moto, tuk tuk, taxi, autobus (on y a vu aussi de gros 4x4) non seulement pour le parcours Siem Reap-Angkor mais aussi (et surtout) pour aller d’un ensemble à un autre. Pour nous, ça a été le tuk tuk. C’est sûrement le moyen de transport le plus agréable car il permet de voir tout le paysage, nous expose au moindre souffle d’air en nous rafraîchissant agréablement, protège du soleil et s’il le faut de la pluie en abaissant des bâches à fenêtres sur tous les côtés. Pour lui donner un inconvénient, il vaut mieux porter des lunettes car, avec la brise, suivent les poussières.

                        Je croyais que le site d’Angkor était un peu comme celui de Bubaneswar en Inde où il y a aussi de nombreux temples. Mais Angkor est bien autre chose. Il ne s’agit pas que d’un bon nombre d’anciens temples, il s’agit d’une multitude de temples, imbriqués les uns dans les autres, de lieux de cultes, d’habitations pour les moines et autres habitants, de palais, de douves. Entre divers sites, on peut voir des espaces cultivés, des villages. On peut croiser des chiens, des poules, des singes, des bœufs. Angkor était une cité qui fut capitale, empire Khmer. Elle est la mémoire du Cambodge

                        La beauté est toujours là, épargnée par l’érosion et la dégradation des siècles pour certaines parties, endommagée par les humains et par la nature pour d’autres mais aussi étrangement sublimée par une végétation outrepassant ses droits, restaurée par d’autres humains, fusillée par d’autres encore (là aussi on nous a parlé des Khmers rouges)… Tout est ici : splendeur et décrépitude, richesse et abandon, art et cruauté, mysticisme et barbarie… Marcher en ces lieux n’est pas anodin, contrairement à ce qui peut paraître de prime abord. On s’amuse de se retrouver ainsi hors du temps, entre deux murailles millénaires, enjambant des blocs de granit aux mille fleurs ciselées comme juste écloses ou d’autres tout usés ; ils semblent être en vrac mais attendent d’être remis à leur place, en magnifiques portiques et lintheaux, sur des frontons, des colonnes, des escaliers, en murs majestueux. On se prend à rêver, à ressentir des réminiscences d’un passé qu'on croit révolu, quasiment inconnu pour nous. Il y a ici quelque chose d'universel, perceptible par tous, quelle que soit notre origine  En suivant des galeries, on peut découvrir la vie du passé largement représentée sur les nombreux bas-reliefs recouvrant des murs entiers, Sur des piliers, des danseuses, des apsaras, coiffées de diadèmes richement ouvragés, vêtues de tissus aux drapés variant selon les époques, parées de bijoux, sont si finement sculptées qu’on les croirait prêtes à danser ! A l’intersection des galeries (se croisant toujours au centre du temple) ou dans certains passages, il n’est pas rare de voir des statues de Bouddha ou de dieux hindous partiellement couvertes de tissus safran, des offrandes de fleurs et d’encens à leurs pieds. A Angkor, on peut se croire hors du temps mais en fait on est plutôt dans l’intemporel.

                        Sur nos quelques jours de promenade ici, nous avons vu tous les temps ! du soleil resplendissant aux grosses averses de pluie tiède en passant par les ciels blancs et plats.. Il est toujours étonnant de constater à quel point l’aspect des lieux et objets change selon la lumière, selon qu’ils sont brillants de pluie ou poussiéreux de soleil.

                        Des grands temples sombres presque gris au petit temple rose sur sa terre ocre, on passe par toutes les nuances de bruns, beiges et gris. Le vert de la végétation est multiple tant il y a de variétés d’arbres et plantes, mousses et lichens, le vert aussi des liserons, des lentilles d’eau, des douves… les bleus changeants des divers bassins. L’orange vif des robes des moines, des tissus posés sur les épaules des divinités, jaunes, verts ou orangés, les ors des décors religieux. Angkor est tout à la fois austère et multicolore…

                       Depuis que nous sommes revenus du Cambodge, je peux dire que j’ai refait maintes fois ces parcours au milieu des temples et des allées, parmi les blocs éboulés, sur les pavés irréguliers, en grimpant des escaliers improbables, étonnée encore par les statues de dieux-singes tout roses  (non, pas des éléphants roses !!!) comme tout neufs, immobile à attendre que la vue soit dégagée des visiteurs ou que le soleil tourne un peu pour une autre lumière. Cette visite imprègne pour longtemps. Enchante.
                        Oh, un petit détail pratique : pour les billets d’entrée sur le site, on vous demande une photo ; généralement on lit dans les guides d’en amener une de chez soi car ici elle coûtera 1 dollar. Surtout, venez sans photo, faites-la faire sur place, ça vaut la peine Perso, je ne m’y reconnais pas ! Une photo comme ça, ça vaut bien un dollar !!!


Photo : Angkor-impressions--6-.jpg L'album photos :
 http://barulage.over-blog.com/photo-1202625-Angkor-impressions--1-_jpg.html

 



En allant d'un site à l'autre, il n'est pas rare de voir maisons et villages,
travail agricole, la vie quotidienne. 

 

Avec "L'ASIE DES HERITAGES" on visite vraiment ces régions ; sûrement un des meilleurs sites sur l'Asie du Sud-Este. Ici, les temples d'Angkor :
http://gilkergu.club.fr/Asie/Cambodge/Les_sites_de_Angkor/
carte_angkor.html








  L'histoire d'Angkor :
  http://www.dinosoria.com/angkor.htm





Partager cet article

Repost 0
Published by Barulaïre - dans Cambodge
commenter cet article

commentaires

marilou 29/11/2008 23:02

Un petit coucou d'une passionnée des mêmes lieux.

Barulaïre 30/11/2008 19:13



Bonsoir,
Plein de choses à voir sur votre blog ! Le Cambodge est vraiment un pays passionnant !



CARAMBAOLE :0114: 11/11/2008 12:15



J'ai eu un grand plaisirs a surfer sur
votre blog

Barulaïre 11/11/2008 16:27


Merci ! et bonne semaine !