Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

La Vallée des Singes

6 Mars 2008, 23:33pm

Publié par Barulaïre

                 Un après-midi à La Vallée des Singes, au mois d’août, comme ça, à l’improviste…
                   Nous séjournions chez nos amis de Thènezay et il faisait chaud.
                  En route vers Poitiers, que nous contournons, puis vers le sud par une jolie route parmi les champs et les arbres ; elle est un peu plus sinueuse, un peu plus vallonnée qu’aux environs de undefinedThènezay. Toujours la si belle nature du Poitou ! (non, je ne suis pas chauvine je ne suis pas Poitevine et habite même à l’opposé ! mais j’adore cette région !). 
                 Le parc de la Vallée des Singes est à Le Gureau à l'extérieur de la villede Romagne (86). Il y a là de très nombreux singes et de toutes sortes : plus de 350 animaux de 30 espèces !
                  Je redoutais un peu la visite d’un tel parc pour deux raisons : des animaux hors de leur milieu et la foule du mois d’août…
                  Et bien, non. On peut aller visiter le parc de La Vallée des Singes (même en août) car il est grand et, même s’il y a de nombreux visiteurs, on ne retrouve pas la foule qu’on voit aux guichets d’entrée en se baladant dans le parc et, surtout, les animaux  y semblent très à l’aise, comme chez eux !
                  Il est étonnant de voir une telle variété de singes, de toutes tailles, de toutes couleurs (enfin, presque !!!). Ils ne cohabitent pas vraiment. C’est comme si chacune avait son secteur, on en voit très peu de différentes races se rencontrer. Mais peut-être est-ce un peu pareil dans la naturundefinede ? Les naissances sont nombreuses (et le seraient encore plus si elles n’étaient pas contrôlées ; dans un espace délimité la prolifération se ferait aux dépends des animaux eux-mêmes). Le parc est planté d’espèces d’arbres très variées tendant à respecter le milieu naturel d’origine des singes ; végétation dense ou clairsemée.
                   On peut voir ici des Tararin-lion, ouisitit nain, tararin de Geeldi, tamarin empereur, talopoin, douroucouli, saimiri commun, sapajou capucin, sapajou apelle, callicèbe arabassu, saki à tête pâle, saki à nez blanc, saki noir, cercopithèque pagontas, macaque à toque, vervet, atèle à mains noires, cercopithèque diane, cercopithèque à tête de hibou, simakobu, cercopithèque noir et vert, entelle, douc, patas, hurleur noir, hurleur à manteau, lagotriche de Humboldt, lagotriche à queue jaune, muriqui, ouakari chauve, ouakari à tête noire, gélada, nasique, macaque japonais, macaque de Barbarie, macaque à queue de cochon, colobe bai, colobe à longs poils, guéréza de Killimanjaro, mangabey à gorge blanche, mangaboy noir, babouin anubis, gibbon agile, siamang, mandrill, gibbon noir, chimpanzé commun, chimpanzé nain, gorille de montagne, gorille de plaine, tarsier spectre, potto, microcèbe mignon, maki catta, indri, aye-aye... que de beaux noms ! Nous ne nous les avons pas tous vus ! et n'avons pas su tous les reconnaître !!!!
                  Des espaces sont prévus pour le bien être des visiteurs : buvette, bancs, jeux. Des lieux agréables et frais.
                  Les singes sont là libres et… les visiteurs aussi. Seule recommandation : ne pas vouloir toucher les animaux ni s’en approcher trop près mais il y a des humains qui sont bêtes et n’en font qu’à leur petite tête. Nous avons donc eu la satisfaction de voir une femme se faire gnaquer ! (légèrement)
                  Les personnes en charge du parc et des animaux sont très présentes et disponibles pour donner des informations.
                  Vers la sortie du parc, un stand informe et présente les « parrainages ». Pour …undefined.€, on parraine un singe. On peut ainsi aider l’association à continuer son œuvre de protection des espèces (les singes sont en danger de disparition dans leur milieu naturel. C’est une constatation navrante d’autant que ceci est dû aux humains : braconnage, déforestation et autres joyeusetés indispensables à notre survie !!!). Une façon de demander pardon de la part de certain pour les fautes des autres… )
                  Nous nous sommes bien baladé dans le parc en ayant tout loisir de nous arrêter, regarder. C’est vraiment superbe de voir ces animaux se déplacer, jouer, manger, se bagarrer parfois m’a-t-il semblé. Les voir allongés sur des branches, comme des branches ou des lianes eux-mêmes ! Certains sont si petits qu’il faut être attentif pour les apercevoir dans les feuillages. Mais aussi de très grands singes semblent tout droit sortir d’un rush de King-Kong ! Certains semblent faire de la démo d’agilité pour les visiteurs ; d’autres montrer que les singes savent utiliser des outils…D’autres, au contraire, sont très discrets, se cachent, fuyant les regards inquisiteurs.
 
Bientôt le diaporama des singes photographiés dans le parc ce jour-là. 

Le site de la VALLEE DES SINGES : http://www.la-vallee-des-singes.fr/

A proximité, se trouve  Les Cabanes du Parc de la Belle. Ce sont des cabanes en bois aménagées dans les branches d'arbres, à différentes hauteurs... A voir sûrement !
http://www.parcdelabelle.com/cabanes/hebergement-dans-les-arbres.php

Commenter cet article

carambaolé 11/03/2008 17:54

un super parc,j'y suis passé et le hazard me refait le decouvrir sur ton blog

Barulaïre 11/03/2008 18:43

Oui, ce parc est très agréable et c'est aussi une façon de sauver des espèces de singes... Je suis allée faire un tour sur le blog carambole, c'est très intéressant ! Etonnante la grosse fleur rouge !