Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

VIET NAM : CAT BA.

20 Décembre 2005, 15:56pm

Publié par Martine L.

             Arrivée sur l’ïle de Cat Ba en début de matinée. La bousculade habituelle… les guides regroupant leurs clients en fonction du programme de chacun (et ça change tout le temps !), les marchands d’eau en bouteille. Un bus nous conduit à l’hôtel.
            Il n’est pas en bord de mer mais dans une rue tranquille, il n’y a presque personne ; nous sommes étonnés de ne voir aucun des passagers du bateau de la journée ou soirée d’hier. Une promenade dans le parc naturel est prévue mais le guide nous dit qu’il a beaucoup plu les jours précédents et que le chemin est détrempé, nous déconseille de la faire. Je râle…  Je tergiverse un peu mais Etienne et de l’avis du guide (il n’a pas envie de glisser dans la boue et de se salir surtout). Finalement, nous restons à Cat Ba.
            Nos quelques affaires rangées, nous allons faire un tour en ville mais elle n’a pas l’air intéressante., les guides du Routard et Lonely Planet n’en disent pas grand chose non plus !
            Mais un tour sur le bord de mer nous ravit, le ciel est sombre, l’eau comme du plomb, les embarcations semblent noires, des chiens aboient sur notre passage et certains nous suivent ; nous marchons sur une terre rouge et brillante de pluie ; on dirait qu’on a voulu aménager l’espace mais que les plantations n’ont pas pris ou sont très récentes ; l’eau rentre dans les terres au milieu des pitons ; ici les maisons sont petites, du côté opposé aux hôtels…..
            En revenant, nous nous arrêtons pour boire un jus de canne… puis nous allons au marché. Il n’est pas très grand mais les étals sont très serrés. Comme toute région qui se veut touristique, les prix sont élevés…. Nous regardons un étal où il y a comme des crêpes bretonnes pliées en 4 et parsemées de petites graines noires. En fait ce sont des galettes de riz grillées. On en a acheté mais la marchnade nous demandait 10 fois le prix… Mais elle l’a rabaissé car Etienne recommence à comprendre le vietnamien et avait entendu le prix demandé à la cliente vietnamienne qui nous a précédés. Ces galettes ainsi cuites sont délicieuses !
            Le soir repas dans un petit resto où nous conduit le guide mais «l’écolière» nous rejoint. Elle a encore changé de tenue (robe à pans rose fendue) Sa présence commence a devenir pénible car elle nous sert et cela me déplaît mais je ne veux pas être trop désagréable… (un peu quand même !) Après le repas, un tour sur le bord de mer, sans elle biensûr.
            Le lendemain autre promenade à pieds mais vers les hôtels et les plages, on passe devant le port, il y a des sentiers qui longent en surplombant la mer. Il fait toujours ce temps changeant et magnifique ! C’est de ce côté que nous avons vu un gros chantier où, semble-t-il, d’après les fondations et premiers travaux, il devrait y avoir un grand complexe hôtelier.
            Pour ce repas du soir, il y a encore «l’écolière» (qui a encore changé de vêtements mais pas de style) mais 3 autres personnes sont là aussi, un couple belge et une française (qui est aussi à l’hôtel, elle paraissait de mauvaise humeur au moment où on revenait). Le repas est agréable à bavarder. «l’écolière» a rejoint le guide et d’autres personnes car les conversations dans une langue qu’elle ne comprenait pas «lui donnait mal à la tête».
            Quand nous rentrons à l’hôtel, nous la voyons vers la plage…. qui racole. Chacun sa vie ! Mais c’est dommage, c’est une très jeune fille.
            C’est le lendemain matin que j’ai vu un programme peu ordinaire à la télévision : émission anglophone, présentateur et trice Anglais ou Américain ; le sujet : comment s’occuper de ses animaux familiers chiens ou chats : comment les faire jouer avec une feuille de papier froissée nouée au bout d’une ficelle, comment les caresser (dans le sens du poil –dixit-) et autres gestes rares ! j’ai entendu parler de ce type d’émission sur une radio française ; je n’en aurais pas vu une, j’aurais eu du mal à y croire !
            Au bout du compte, Cat Ba est une ville agréable mais j’espère qu’elle ne sera pas dénaturée par un trop fort afflux de touristes car, même si la ville en elle-même est assez fade, le paysage est très beau et l’ensemble a beaucoup de charme.
            Un petit séjour de  trois jours à Cat Ba et retour à Ha Long où nous resterons aussi deux ou trois jours.
 
Des photos dans l'album "Viet Nam" :

A propos de Cat Ba :

Commenter cet article