Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

        Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.... mais plusieurs voyages, c'est bien aussi ! et les balades, les visites, les promenades. 
         Nous en faisons, loin ou près de chez nous.
         Puis il y a les photos, dans des albums ou dans un blog, il n'y a que le support qui change, c'est le même amour des images, l'envie de conserver et de partager ce que nous avons vu de beau, ce qui nous a émus ou amusés.
         Je souhaite en profiter avec vous, visiteurs de passage ou fidèles !

PS : "baruler" est un mot provencçal signifiant : promener qui peut avoir un sens péjoratif. Mais il est plutôt employé familièrement et amicalerment.

PS 2 : vos commentaires, tant sur le fond que sur la forme, sont les bien venus (Voir en-dessous de chaque article).
 Merci. 

 
Diaporamas et Albums Photos

 

Plusieurs séjours en Iran et une saison d'hiver dans l'hôtellerie sur l'île de Kish       Un voyage effectué en 2003 ; ici une photo d'une cascade aux environs de Da Lat.        

IRAN et
île de KISH

VIET NAM,
sud et centre

  Plusieurs séjours en Turquie par la route du centre. 

   

TURQUIE

MAROC

Deux passages et séjours en Afghanistan en novembre 1973 et mars 1976. Le pays le plus élégant, le plus grandiose !

 

AFGHANISTAN

Bretagne

 

epiphyllum-oxypetalum-29-03-juillet-2005-22h36

PAKISTAN

Epiphylum oxypetallum

C'était le but des 2 voyages... et ce fut superbe !

 Des pauses sur la route nous ont fait découvrir quelques lieux du Limousin et nous ont donné envie d'y retourner pour en voir plus !     

INDE,
d'Amritsar à Bodhgaya

 LIMOUSIN

 2ième partie des 2 séjours en Inde.  

  Des amis à Thèvezay et l'occasion de visiter souvent cette belle région    

INDE, l'Orisa, Calcutta, Bombay, des paysages.

POITOU CHARENTE

 Une dizaine de jours seulement en 1976 mais de quoi être émerveillé et garder en mémoire de merveilleuses images (heureusement, car les photos, elles, s'altèrent...).        

   Passages en Normandie et tout d'abord, le Mont-Saint-Michel.    

Népal

 NORMANDIE

 

VOTE WEBORAMA

Partir

Pour celles et ceux qui aiment le Cambodge,
s'informer, en parler

 

DiscoveoUn nouveau site communautaire

pour celles et ceux qui aiment voyer,

cherchent des informations

et font partager leurs voyages




 
Le blog de Cityzeum

-----------------

Nouveautés à LACHAU
Le marché du samedi Bibliothèque lachauLa bibliothèque

 :
  Des lieux à visiter en panoramique
1001merveilles.org 
L'humanitaire intelligent
image 

Le don indispensable
Association pour le Don d'Organe et de Tissus humains

Solidarité
Fichier:Logo Téléthon France.svg
Où sont les blogueurs ?

Artisanat équitable
 


FRANCE 24 /


Taux de change
xe.com

Hébergeur photos

  


 Pays visités



outils webmaster
compteur gratuit

11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 18:52

            Eourres est un petit village des Hautes Alpes, tout près de Lachau (Drôme).          
               Cette commune est actuellement habitée par des personnes venues de l’extérieur, pas des paysans.
             La population du village avait vieilli car les plus jeunes en sont partis… La vie de paysans était très dure dans de telles régions : petits terrains, tous plus ou moinsEouerres--16--Le-village-et-l---glise.jpg en pente (souvent plus que moins !). Ces paysans étaient généralement assez pauvres. Leurs enfants sont devenus ouvriers, artisans ou paysans sur des terres plus accessibles et autres professions.
               Puis le village est mort, quasiment.
            Le hameau des Peyres, à quelques distances de là, était en sommeil lui aussi mais il a relativement aussi survécu à cet exode.
          Bien sûr les maisons, les fermes, ont été restaurées avec plus ou moins de bonheur. Le village dans son ensemble a repris une belle allure. On ne doit plus y trouver le petit café sombre où la patronne essayait des verres opaques à son tablier douteux (raconté par mon père). Mais, comme une station de ski faite pour de jeunes riches, l’accès en voiture y serait devenu illégal (je n'y suis plus allée depuis 3 ans mais on m'a rapporté que des panneaux interdisent l'accès aux voitures) : pas de place pour les vieux ni pour ceux qui ont des difficultés à marcher, tant pis si des anciens veulent venir sur les tombes de membres de leur famille enterrés là ! mais peut-être n'est-ce pas rigide. Il faudra que j'y retourne (a une autre saison qu'à l'automne).
Eouerres--9--Aux-Peyres.jpg              C’est  triste aussi  de voir la ferme où sont nés mon père, oncles, tantes et mon frère ainé, avec un toit en èverites, un petit auvent devant la porte mais elle est habitée et des chats font leur vie tout autour… Elle a ainsi survécu et évolué.
                  J’ai peu de souvenirs d’Eourres ou des Peyres car je n’y ai jamais habité mais on y est allé en vacances avant que la ferme ne soit vendue et il y a eu bien des occasions pour que mes parents rendent visite aux anciens voisins. Les grandes tables pour le goûter, sous les tilleuls ! Mais de vrais goûters avec charcuteries, tomates farcies, fromages maison (de quoi être calé pour huit jours !). Et l’odeur des arbres.
               Le souvenir aussi, auEouerres--13--Gouter-sur-le-bouras.jpg cours de longues promenades les après-midi d’août, où l’on voyait des papillons bleu lavande voltiger au-dessus de la moindre flaque d’eau ; leurs ailes étaient déteintes en fin d’été…
                Le silence occupé par tous les sons infimes émis par les insectes, les feuilles que le vent agite, les petits rongeurs apeurés, les serpents s’enfuyant.
                   Il n’y a pas de nostalgie dans mes propos, seulement de bons souvenirs.
                 Depuis  Eourres, on a  une vue superbe sur les environs, surtout depuis la petite église Saint Etienne. Même la mort semble sereine en de tels lieux !
                   Beaucoup  de sentiers,  de  chemins  dans  les  environs.  Beaucoup  de promenades à faire, à toutes les saisons car chacune a son charme (même si je préfère l’automne).
                   Bien qu'il ait  changé, le village est  vivant, habité par des gens dynamiques qui semblent aussi ne pas vouloir faire abstraction d'un passé qu'ils n'ont pas connu tout en allant vers leur à venir.


Photo :
D'autres photos en cliquant sur l'image.

Partager cet article

Repost 0
Published by Barulaïre - dans LACHAU Drôme
commenter cet article

commentaires

BERNARD 31/03/2008 21:21

Moi aussi, je suis un Bacalard. Monsieur Y Michel connait sûrement la signification de ce terme
Chaque fois que je retourne dans ce village où j'ai passé mes premières années, je ne peux m'empêcher d'avoir un pincement au cœur en voyant les changements survenus.
Mais je vois aussi un village vivant, avec des enfants qui jouent dans les rues, et où la plus ancienne Bacalarde vit paisiblement.
J'apprécie aussi l'accueil chaleureux aux Damians (je dis bien Damians).
A tous les nouveaux Bacalards, tous mes voeux de bonheur et de prospérité.

Barulaïre 01/04/2008 20:49


Voilà qui traduit bien ma pensée : ce n'est plus ce que c'était mais c'est une renaissance et c'est bien là le propre de ce qui reste vivant. Un village ne peut
vivre sans changement, évolution ; surtout un village qui a failli mourrir !


phalere 28/03/2008 23:36

Pour l'esprit chagrin de Y. Michel : je suis haut-alpin , né à Eourres. J'ai apprécié cet article qui permet de faire connaitre le village  et qui donne aussi envie d'en savoir plus. En effet tout ce qui est dit est positif et laisse entendre qu'il y a encore beaucoup à découvrir. A noter que chaque fois que je vais au village jen'utilise pas  toujours le parking à droite en arrivant. Il n'est pas interdit de traverser le village en roulant au pas et, comme de partout, il ne faut stationner n'importe où.Bravo Barulaire, continuez à faire connaitre nos petits villages du sud du département : ils le méritent bien !

Barulaïre 29/03/2008 14:11


Merci !
Oui, il y a beaucoup de choses à découvir mais il n'est pas facile d'avoir des informations sur un petit village. Il serait dommage que la mémoire se perde.


ESPACE CASTILLON 27/03/2008 13:27

Je suis montée récemment au cimetière d'Eourres la vue sur le village est toujours aussi belle!Seuls les visiteurs sont invités à laisser leur voiture au parking mais les riveains peuvent circuler dans le village avec modération toutefois.Que de bons souvenirs surtout les "gouters" de pantagruel chez Albert et Gaby aux Peyres et les après midi sous le tilleul devant chez Raoul et Andréa A. B.

Barulaïre 28/03/2008 21:20



Mais Eourres n'est pas un cul-de-sac. (bon, d'accord, ce n'est pas l'autoroute, ce serait plus un
sentier...)



B.D. 26/03/2008 20:47

Monsieur Yves Michel... ne soyez pas inutilement sévère.... acceptez que des images de l'enfance puissent prendre quelques libertés avec la réalité d'aujourd'hui... encore que....Il n'y a que ceux qui n'ont jamais été sensible au sifflement du vent là haut du côté de Saint Pierre ou de la fayée d'Ase, qui n'ont jamais été surpris par le cri des oiseaux dans les bois de la Sapié ou qui n'ont jamais respiré les senteurs de lavandes et de buis mêlées quand le soleil s'attarde au dessus de Sant-Ouric... qui ne pourraient pas comprendre...B.D.

Barulaïre 28/03/2008 21:23


Ah oui, mais toi, BD, tu dois avoir le pied rustique... ou l'âme d'un poète !


Yves MICHEL 19/03/2008 19:31

Très bizarre, ces commentaires écrits sur le mode "je" sans jamais s'identifier ! Et plein d'inexactitudes, d'à peu près et de mentions obsolètes... Je déconseille, et j'aimerais bien savoir qui se cache ainsi ! Y Michel, conseiller et ancien maire.

Barulaïre 20/03/2008 22:50



Merci pour votre aimable message et vos interrogations pertinantes ! De l'à-peu-près ? Evidement, je parle de souvenirs d'enfance, presque des réminiscences...
Des inexactitudes ? Non. Obsolètes ? Peut-être ! Je mentionne bien que je n'y ai pas vécu. Mais il me semble que vous ètes de la famille des voisins de mes
parents aux Peyres (mais Michel est un nom de famille courent). Qui est "je" ? C'est sans imprtance (je n'ai pas à mettre mon non de famille en avant étant donné que je ne suis candidate à aucun
poste élu, ici ni ailleurs) mais, si vous ètes d'Eourres ou des Peyres comm vous le sous-entendez, vous n'aurez certes pas la réponse dans le texte mais dans les images : l'ancienne ferme de mon
père et des personnes de ma famille sur le bourras, prenant un goûter (l'homme le plus âgé était d'Eourres, la dame, sa femme, y a vécu aussi).....