Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

VIET NAM : NINH BINH : TAM COC, la baie d'Ha Long terrestre

16 Novembre 2005, 00:00am

Publié par Barulaïre

               Départ de l’hôtel vers 10h30, cette fois-ci en petit groupe (une douzaine de personnes) avec un minibus ; repas dans un restaurent près de l’embarcadère, nourriture asiatique européanisée mais pas mauvaise. Une Vietnamienne du groupe apporte à notre table (nous sommes 6 par table) un «agot» de longanes pour que tout le monde les goutte, c’est très gentil.
            Nous avons le temps de bavarder avec elle et son mari en attendant d’embarquer dans de petites barques par groupes de 2 ou 3 + les rameuses. Ils vivent en France et c’est la première fois depuis près de 30 ans que le mari n’était pas revenu au Viet Nam. L’émotion doit être très forte pour eux !
            Dans notre barque nous sommes accompagnés d’une coréenne, à sa demande nous nous prenons mutuellement en photo (je suis toujours très étonnée de voir les gens se photographier devant tous les plus beaux sites, monuments et édifices). Mais pourquoi pas une petite photo souvenir….
            Tam Coc est un endroit magnifique ! Des blocs montagneux plus ou moins verdoyants ou arides, tous les tons de verts et de gris, l’eau avec plus de vert que de bleu (à part le reflet du ciel mais lui aussi est plutôt gris) et les bruns de certaines parties des rives, peuplées de canards et autres volatiles, quelques cochons roses mais petits, quelques lotus et autres petites fleurs que je n’identifie pas. On apperçois quelques habitations et quelques personnes qui vivent là, des bateliers et batelières qui ne mènent pas tous des embarcations de touristes ! (quand même) mais la rivière est calme et l’on peut profiter du silence.
            On passe sous plusieurs tunnels naturels sous les rochers (parfois il faut se baisser), le plus long mesure 130 m et le plus court 40 (environ). C’est chaque fois superbe de déboucher sur une autre partie de la rivière, on dirait chaque fois le bout du monde !
            Les rameuses nous ont proposé des nappes brodées et autre articles mais nous n’en avons pas acheté car cela pèse vite dans les bagages ; nous leur glissons un billet car ces personnes comptent sur cet appoint et sont très pauvres malgré leur travail des champs ou autre. C’est à tour de rôle que les habitant les villages peuvent profiter de la manne touristique…. Et quand leur gentillesse est là…. Je crois qu’il ne faut pas être trop égoïste !
            Nous revenons à Ninh Binh sous la pluie mais avec dans les yeux de si belles images !
 

Commenter cet article