Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

INDE : Bhopal

2 Juillet 2007, 21:41pm

Publié par Barulaïre

             Je ne raocnterai pas ici la catastrophe qui a eu lieu à Bhopal en 1984 et fait tant de victimes. Quand nous y smmes passés, elle n'avait pas encore eu lieu (c'était en 1974)
            Si cette ville est restée mémorable pour moi, ce n''est non plus pas pour sa beauté : c'était déjà une rande ville industrielle quelconque.
             Mais c'est la ville où l'on nous a volé mon sac conteant les passeports, carte d'identité, argent (heureusement des travellers-chèques), carnet de passage en douane de la voiture, papiers des appareils photos, carnets de vaccination, mes lunettes, tout tout et le reste... Et, pour compléter le tableau, où nous avons eu un accident de la route ! Et c'était stressant !
            En ce qui concerne l'argent, heureusement qu'un Inde l'essence était très chère par rapport au coût e la vie quotidienne ! Nous avions caché dans la voiture ce que nous avions prévu en espèces pour le carburent et les multiples crevaisons pour le voyage (prévu jusqu'à Goa et retour à Delhi). Nous avons vécu sur cette réserve jusqu'à l'encaissement des travellers (et nous ne sommes pas allés à Goa...)
            Ce vol s'est passé comme dans un spot publicitaire qui passait au cinéma (où nous ne sommes pas allés mais on nous l'a raconté) : quelqu'un vous fait signe que vous avez perdu quelques pièces de monnaie, vous remerciez, les ramassez et pendant ce temps... le forfait est commis....Pour moi, ça a très bien marché car nous venions de nous garer le long de la chaussée pour que mon compagnon aille acheter de la confiture pour le petit déjeuner, il avait juste pris des pièces dans sa poche et j'ai cru qu'il en vavit laissé échapper. Voilà. P'tit déj. tranquille et... où est mon sac ???? pour payer les 2 thés... Il était sur mon siège pendant que j'avais ramassé le pièces....
            Stupéfaction
            Déception
            Colère
            Inquiétude
            Action
            Un tour au commissariat pour la éclaration de perte. Et là, la phrase que nous entendrons souvent émise par policiers, employés de consulat et autres fonctionnaires : What is your problem ? (l'employé me faisait penser à un personnage d'Hergé : bien calé dans son fauteuil, cheuveux bien plaqués, chemise blanche, vêtements tirés à quatre épingles, petites lunettes, vous voyez ?). On s'explique, celà prendra la matinée...
            Nous consterons d'ailleurs là que, même si officiellement le système des castes a été aboli en Inde, il est bien encore présent et officiel. En effet, sur le formulaire de déclaration de perte, figurent non seulement les nom, prénom et grade du fonctionnaire mais aussi sa caste.
             Nous décidons de continuer vers Bombay pour aller au consulat.
             Mais, sur la route du départ, dans l'après-midi, nous roulions dans une large rue qui semblait quasiment déserte quand je vois unhomme marchant devant nous au milieu de la chaussée (celà n'avait rien de rare) mais la voiture ne ralentit pas et... nous le renversons. Nous nous arrêtons aussitôt. Il me semblait qu'on avait roulé sur lui, mon compagnon pensait avoir roulé sur son bras... L'homme est ko mais sans blessure apparente. Pourquoi il ne l'a pas évité ? Situation bizarre : il n'avait pas vu le piéton mais un cycliste qui roulait presque au milieu et s'étéit poussé et je n'avais pas vu le cycliste...  aussitôt, comme jaillis des maisons, des gens arrivent et... nous rassurent "don't warry, don't warry" Je ne sais combien sont montés dans la voiture avec nous en embarquant le vieil homme accidenté ; nous l'avons conduit à l'hôpital. Nous étions inquiets, il ne saignait pas mais était sonné. Le médecin l'a à peine regardé et lui a donné quelques cachets. Les gens nous ont dit que ça allait, que nous pouvons partir.
             Nous n'avons compris que, si tout s'était si bien terminé pour nous, c'état parce que cet homme était un intouchable.... S'il avait été de caste supérieure, celà ne se serait sûrement pas passé ainsi même s'il yavait eu plus de peur que de mal :

 

Commenter cet article

oursonne libre 03/07/2007 20:13

En Inde le problème des castes existe toujours. je trouve cela incroyable au 21 éme siècle, mais lorsque j'en parle a mes amis, ils trouvent cela normal. Tout est une question de culture.bises

Barulaïre 03/07/2007 21:59

C'est en effet difficile de parler des castes car, si ce système nous choque, il a été établi pour permette à de nombreuses personnes différentes de cohabiter. Mais il y a toujours des effets pervers...Je cherche actuellement des infos sur ce sujet. Il y a ben les livres mais ce n'est pas facile de faire passer ça en quelques lignes ! Je m'y mets....