Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

Joyeux Noël et Bonne Année !

24 Décembre 2009, 06:07am

Publié par Barulaïre

A toutes et tous : passez d'excellantes fêtes de fin d'année
et tous mes meilleurs voeux pour 2010 !

img956


(Carte de voeux indienne reçue en 1977)

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : L'Equateur et Galapagos

21 Décembre 2009, 12:40pm

Publié par Barulaïre

                      De leur séjour en Equateur, ils nous envoient trois belles pages :

La Sierra et Quito :

                     Nous visiterons ici essentiellement la Sierra, partie de la Cordilière des andes, parmi les volcans.... (éteints !) en suivant comme grand axe le Troncal de la Sierra (route à en moyenne 2 500 mètres d'altitude). Quenca, Quita, de fort belles villes à l'architecture particulièrement intéressante, sans oublier Ingaperca (cité inca) mais aussi :! la campagne, les chevaux, les haciendas, les centenaires...


 


                    http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_30.htm


Côte et plaines :

                    Des montagnes à 4 500 m d'altitude au bord de mer (enfin de mer, non : de l'océan Pacifique). Bananeraies avec des bananes de toutes sortes, des chevaux qui sont les descendants de ceux amenés par les Espagnols ; un séjour à Guayaquil (la ville plus peuplée du Pérou avant Quito) ; puis ce seront des villages de pêcheurs, la route, les fabriquants des chapeaux.

 Equateur-4.jpg  Equateur-6.jpg  Equateur-5.jpg

                http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_31.htm


Les Galapagos :

                    Là, il y a de quoi rêver et imaginer... Pour eux, ce fut un enchantement qu'ils nous font partager par leur texte et leurs photos !
 Galapagos-2.jpg
Galapagos-3.jpg 
 Galapagos-1.jpg


http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_32.htm


La Sierra du Nord :

                     Ici, on apprend aussi qu'il fait froid sous l'équateur (il est vrai que certaines montagnes équatoriennes sont plutôt hautes (volcan Cayambe 5 790m) et donc, comme en France en hiver : petite flambée dans la cheminée...
                     Nous visitons avec eux le marché artisanal d'Otavalo (très réputé) et nous pouvons profiter des tons multicolores des couvertures, ponchos, chapeaux, hamacs, étoles, pulls en alpaga, statuettes et autre artisanat..
                     De petits séjours dans une hacienda ou une maison gracieusement prêtées par des Equatoriens bien sympathiques... et la route continuera vers le nord...

Equateur-8.jpg


 Equiateur-7.jpg  Equateur 9

http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_33.htm

Voir les commentaires

LES EPESSES (Vendée 85) : Puy du Fou, les attractions

6 Décembre 2009, 09:09am

Publié par Barulaïre

Ce chemin circule bien dans le parc du Puy du Fou...
Le parc et quelques unes de ses attractions en quelques diaporamas ci-dessous

 

 

La bataille du donjon :
                      
C’est le premier spectacle auquel nous avons assisté. Preux chevaliers et gentes dames, l’Anglais en bon ennemi héréditaire. Une histoire qui se situe dans le château du Puy du Fou…

                        Pendant que les acteurs-cavaliers et pédestres finissent leurs préparatifs, pantomimes et blagues amusent le public en un pré-spectacle bien plaisant !

                        Puis on plonge dans le temps.

                        Les costumes sont beaux, des cascades, des tours qui avancent vers le public… Un vrai régal !

 

 

 


Le bal des oiseaux fantômes :


                           
Des gradins de part et d’autre d’un espace terreux. Une partie du scénario se déroule là mais l’essentiel se passe dans les parties hautes du décor et… dans le ciel ou au milieu des spectateurs…
                        Là aussi, une histoire située au Puy du Fou ; tours reconstituées, fumées, magie et beaux costumes. Les acteurs principaux volent parmi le public et dans les airs. Un ballon captif est monté à quelques mètres d’altitude quand le spectacle commençait, il contient… des aigles et autres rapaces majestueux. Les oiseaux descendent du ciel…

 

 

 



Les mousquetaires de Richelieu :


                       
Un très grand bâtiment construit spécialement pour le spectacle, une scène très longue. Ici, les photos sont interdites.
 
                       Une histoire de mousquetaires située. Une histoire où des étrangers viennent en France, où les chevaux dansent, l’eau envahit la scène…

 

 




Les automates musiciens et le village 1900 :
 

                       
Là, c’est l’enchantement ! Un village 1900 est reconstitué avec ses boutiques et artisans, son manège de chevaux de bois, son hôte « Au Lion d’Or », sa place couverte, ses fenêtres aux volets clos.

 

 


                       
Mais les volets s’ouvrent, des automates apparaissent en jouant de la musique… C’est si joli ! Si coloré ! Tant de charme ! (j’adore les musiques mécaniques !). Nous avons eu la chance de ne retrouver sur cette place en fin de journée avec encore le soleil bas et déjà les petites lumières du faux village. Ravissant !

 

 

 



Le magicien ménestrel :


                       
Ce spectacle est un spectacle de magie comme on a l’habitude d’en voir avec des personnages qui apparaissent et disparaissent, magie classique mais avec un décor et des costumes moyenâgeux. Très joli !

 

 

 

 

 


Les chanteurs traditionnels :


                       
Un estrade sommaire dans une grange, la musique traditionnelle vendéenne bien chantée et jouée, présentée avec humour.

                        (C’est là que j’ai entendu parler pour la première fois de la ……)

 

  

 



Les gladiateurs :


                       
Et oui, du péplum… La région est habitée depuis si longtemps (il y a des tumulus du néolithique pas si loin, à Bougon). Alors, une histoire romaine s’imposait.

                       On arrive dans un grand amphithéâtre, les gradins sont complets. Un soleil de plomb écrase l’atmosphère. Courses de chars, combats, animaux sauvages. L'histoire se passe au tout début du christianisme (mais, pas de panique, nous ne verrons personne dévoré par un lion... ).

 




Les Vikings :


                       
L’histoire et la légende de Saint Philibert avec drakkars, villages, flammes géantes, animaux et combats… clochers s’effondrant, maisons en feu ! L'histoire commence pourtant par un mariage.

 

 

 



Les grandes eaux et les orgues de feu :


                       
Un bassin et une tour. Dans la journée, spectacle de jeux d’eau (que nous n’avons pas vu) et le soir, spectacle nocturne.

                        Très beau spectacle avec des musiciens sur l’eau, des danseurs illuminés de mille couleurs, des jets d’eau qui dansent, des lumières vivantes, la tour embrasée…

                        Un gros bémol à cela : le plan d’eau, les arbres, les bancs sont disposés de telle manière qu’il est impossible de vraiment voir le spectacle (sans compter avec les grossières personnes qui arrivent les dernières et viennent se planter devant les autres !). Ce spectacle nocturne était une nouveauté 2009. Tel quel, il semble parfait mais il faut revoir la place du public !

 

 

Le parc avec ses jardins et animaux :


                       
Passée l’entrée du parc, on se retrouve dans le village 1900 puis on navigue dans le temps avec la cité médiévale, l’amphithéâtre romain et autres lieux représentant diverses époques. Tous ces sites sont implantés dans un parc fleuri, arboré, habité par de nombreux animaux : cygnes, moutons, canards et autres espèces anciennes.

 

 

Voir les commentaires

TELETHON 2009 : 4 et 5 décembre

4 Décembre 2009, 09:28am

Publié par Barulaïre

L'Association Française contre les Myopathies organise le Téléthon







                 L’utilité du Téléthon n’est plus à prouver ; nos dons qui permettent entre autre le travail des chercheurs ne sont pas vains.

                 Même si l’on peut penser que l’Etat devrait s’investir plus dans le soutien à la recherche fondamentale, si les laboratoires pharmaceutiques devraient orienter leurs recherches plus vers ce qui est essentiel à l’humanité qu’aux bénéfices mirobolants, il faut quand même rester mobiliser et ne pas oublier que de nombreuses volontés individuelles peuvent influer sur de grandes causes.

 

Association Française contre les Myopathies Téléthon - 4 et 5 décembre 2009.

 

 

Faire un don en ligne (frais de gestion réduits) en cliquant sur le lien ci-dessous :


 Formulaire de dons Téléthon 2009

 

 

 

Par téléphone :

 

36 37

 

Les 4 et 5 décembre 2009

Voir les commentaires

Sauver l'hôpital public

1 Décembre 2009, 12:54pm

Publié par Barulaïre

                               Les hôpitaux publics sont en dangers et tout notre système de santé l’est également. Les taux de  remboursement de médicaments diminuent continuellement,  les mutuelles ont donc une prise en charge de plus en plus lourde, le montant de leurs cotisations  ne peut  donc qu’augmenter… Comment font les personnes qui n’ont pas de mutuelle ? Notre système de santé semble bien s’orienter vers une copie conforme du système américain : système privé  dans lequel l’assuré paye entièrement son assurance (beaucoup d’entreprises offrent à leurs salariés le règlement de ses  assurances maladie mais l’effet pervers en est qu’un licencié n’a plus d’assurance…sauf s’il peut financièrement prendre le relais de son ex entreprise…).

                               Quant aux hôpitaux publics, tout semble fait pour enterrer ce type de fonctionnement et les amener vers une gestion privée.

                               Les hôpitaux publics auraient certes besoin de s’auto discipliner et de surveiller le gaspillage qui y est pratiqué (mais, malheureusement, le gaspillage de l’argent, des objets, du temps, des compétences est assez généralisé dans de nombreux secteurs). Chaque  fois qu’on séjourne on connaît quelqu’un séjournant dans un hôpital, on peut constater une gabegie qui semble chronique !
                               Un petit exemple : un opéré doit séjourner 3 semaines en soins intensifs puis aller 4 semaines en centre de réadaptation ; le jour du départ pour le centre, tout est prêt, le V. S. L. est arrivé. Ce n’est qu’à ce moment qu’on a annoncé à l’opéré qu’il ne pouvait pas aller en centre de réadaptation car il porte encore un cathéter et il n’y a pas d’infirmière de nuit dans le centre… Il réintègre  donc à sa chambre et reste une semaine de plus à l’hôpital : 1 500 € la journée soit 10 500 € pour la semaine… Une infirmière intérimaire aurait coûté beaucoup moins ! Cette intervention à l’hôpital et le séjour en centre de réadaptation étaient prévus depuis 4 mois… Ceci est un exemple parmi bien d’autres.

                               Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut laisser massacrer le service public ! Ses défauts de gestion ne lui sont malheureusement pas propres ! Que deviennent les idéaux républicains  quand le profit est roi ? Au moment où l’on nous bassine avec l’identité nationale, il suffirait de se souvenir de quelques notions essentielles : la santé accessible à tous, l’instruction possible pour tous, la liberté d’expression, la laïcité. En sept  mots : l’estime des autres et de soi-même.

                               Pour soutenir ces idéaux, pour chacun d’entre nous, il y a le bulletin de vote et parfois il y a des pétions. Aujourd’hui, nous pouvons signer celle pour venir soutenir les hôpitaux publics :

  

 

Voir les commentaires