Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : trèfle à quatre feuilles... oxalis

27 Septembre 2009, 22:06pm

Publié par Barulaïre

                               C’est en visitant les temples d’Angkor que nous avons été étonnés de voir autant de trèfles à quatre feuilles ! Quasiment tout l’espace devant la Terrasse des Eléphants en est couvert. Mais comme il y en avait trop, je n’en ai pas ramassé (un porte-bonheur ne peut pas pousser en si grand nombre, n’est-ce pas ?… ).

                               Le sol était humide, portant encore quelques flaques d’eau laissées par les dernières averses de la mousson. Toutes les petites herbes en profitaient pour pousser bien vite ! quelques insectes se régalaient aussi.  Même les fourmis rouges qui en ont profité pour envahir mes pieds ! et je vous assure que ça pique drôlement ! il a fallu une noyade sans pitié dans les flaques pour que l’incendie cesse ! Je n’avais pas vu ces bestioles voraces au milieu des trèfles à quatre feuilles…

                               A part ça, le guide qui nous accompagnait parlait aussi de trèfle à quatre feuilles.

                               J’ai cherché sur internet mais pas de réponse. 
                               A moins que ce ne soit les dieux encore cachés dans les temples ?
                              
Et voilà que dimanche, en allumant la radio, j’entends ceci (à peu près) : « l’oxalis qu’on appelle  à tors trèfle à quatre feuilles… etc etc » Ca alors ! Le vrai trèfle a parfois quatre feuilles mais rarissimement, c'est vrai. Quant à cette foison de faux trèfle à quatre feuilles vue à Angkor, il s’agit en fait d’oxalis. On n'est plus dans le trèfle mais dans l'oseille, plus dans la famille " fabaceae " mais "Oxalidacées"... Tout ceci pour dire que ces plantes qui se ressemblent ne sont pas la même chose. Il y a bien sûr plusieurs sortes d'oxalis.
                               Tant pis pour les supersticieux (cieuses) !                          

Quelques liens :

 WIKIPEDIA : trèfle à quatre feuilles :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tr%C3%A8fle_%C3%A0_quatre_feuilles

WIKIPEDIA : oxalis :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oxalis

FLORE ALPES : oxalis des bois :
http://www.florealpes.com/fiche_oxalis.php

JARDIN : oxalis cornicula :
http://www.jardin.ch/info/oxalis-cornicula.html

Voir les commentaires

Votation contre la privatisation de La Poste : 28/09-03/10

24 Septembre 2009, 12:01pm

Publié par Barulaïre

VOTATION DU 28 SEMPTEMBRE AU 3 OCTOBRE
CONTRE LA PRIVATISATION DE LA POSTE

 

                               Encore une fois, la privatisation des services publics est immiscée dans les esprits sous couvert de modernisation, d’Europe et autres « bonnes » raisons.

                               Derrière l’épais voile de fumée formé (involontairement…) par une campagne sans précédent contre une grippe sûrement virulente mais moins grave que la grippe saisonnière, le public,  affaibli par tant de mots inutiles, ne capterait peut-être pas les propos concernant la Poste. Et bien, non ! Il semble que ça ne se passera pas si facilement. L’enfumage ne suffira pas.

                               Des comités sont créés par des syndicats et organismes concernés (dommage que ce soit essentiellement des organismes de gauche, les autres devraient se rendre compte que ce genre de problème dépasse largement les clivages politiques !).

                               Une votation citoyenne est organisée du 28 septembre au 3 octobre inclus pour dire non à la privatisation. 

Le Comité National contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal :
http://www.appelpourlaposte.fr/
Le Comité Régional Drôme :
http://www.appelpourlaposte.fr/spip.php?article138

                               Les exemples de pays européens ayant choisi ce mode de fonctionnement pour la distribution des lettres et colis sont loin d’être probants : augmentation des tarifs postaux, diminution du nombre de salariés avec fermeture de nombreux :

-          Suède (1994) :  tarif des timbres + élevé, - d’emplois et de bureaux de poste,

-          Royaume uni (1999 ) : reprivatisée en avec un énorme déficit,

-          Pays Bas : d’abord SA, puis fusion avec société privée (TNT, société australienne qui ferait travailler des enfants pour le portage des plis non adressés)…

-          Etc !

                               Articles à lire sur la privatisation de la poste dans quelques pays européens :

SUD/PTT
http://www.sudptt44.org/e107_files/public/1217412610_1_FT0_page3.pdf

MCR :

http://www.mrc-france.org/La-veritable-histoire-de-la-privatisation-de-La-Poste_a58.html

ATTAC, un article publié en 2004… significatif ! :

http://209.85.229.132/search?q=cache:as9xh9lKRkkJ:www.local.attac.org/rhone/article.php3%3Fid_article%3D514+postes+privatis%C3%A9es+en+europe&cd=10&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&lr=lang_fr

 

                               A noter que l’an passé (’en avais parlé ici) la CGT avait déjà ouvert une pétition sur son site : « TOUCHE PAS A MA POSTE » : 20952 signatures lire l’article ici) Espérons que cette consultation publique aura plus de participants

 

 

 

 N'hésitez pas à y aller !

du 28 septembre au 3 octobre.

Voir les commentaires

La troussepinette

16 Septembre 2009, 13:00pm

Publié par Barulaïre

                              J’ai entendu ce joli mot pour la première fois au Puy du Fou. Les ménestrels du village du Moyen-Age en parlaient (car ils ne font pas que chanter, ils parlent, racontent et c’est très drôle !)

                            La troussepinette n’est pas une figure du kamasoutra vendéen (quoique, qui sait ?), c’est un vin-maison. Sous cette appellation, il est des Pays de la Loire  mais ce type de vin d’apéritif ou de dessert est préparé dans toutes les régions, sur le même principe en variant quelques ingrédients.

                            Ce charmant vocable viendrait de « tirer la pinette » (tirer la petite cheville qui ferme les tonneaux ou tonnelets vers le bas… (dixit : Hôtel-Restaurant le Mareuillais

                            Toujours est-il qu’ici on  prépare classiquement la troussepinette avec du vin rouge, de l’eau-de-vie, des épines noires (bourgeons de prunelier), du sucre. Mais chacun le fait à sa manière et selon sa fantaisie : avec des oranges ou des citrons, de la cannelle, en utilisant du vin rosé ou blanc, en remplaçant l’eau-de-vie par une liqueur de cassis ou autre (une recette ).

                           En Vendée, la troussepinette est traditionnellement accompagnée à l’apéritif par le préfou (également une recette locale dont on a la recette ici.

                           Bien sûr, je l’ai goûté ; même si c’est industriel, c’est bon ! Alors, ça mérite de se pencher sur la question et de trouver quelques pruneliers pour le printemps prochain !

                               Ce n’est pas en Vendée que j’ai fait mes achats mais dans le Marais Poitevin, un voisin…

 

La troussepinette présentée par l'hôtel le Mareuillais :  

http://www.hotellemareuillais.com/troussepinette_.htm

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : La Bolivie

14 Septembre 2009, 12:35pm

Publié par Barulaïre

                    Quelques articles différents sur la Bolivie ; ici aussi, on retrouve des villes et villages mais surtout des sites extraordinaires ! On rencontre les gens à leurs côtés...

MISSIONS JESUITES DE LA CHIQUITANIA :

Bolivie - Chiquitania
Bolivie - Missions Jésuites


Les églises et habitations sont largement restaurées (classées par l'UNESCO)

http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_24.htm


LES HAUTS PLATEAUX DU CENTRE :

Bolivie - Sucre

 
Simon BOLIVAR "El Libertador"

Bolivie - Sucre
 
Bolivie - Potosi 
Ici, à Cochabamba, ils auronts soigné leur grippe (oui A et H1N1....) et le 4X4 car la modèle est vendu en Bolivie. Puis route vers la Cordilière des Andes avec arrêt à Sucre (capitale de coeur du pays), à Potos (4000m d'altitude qui fut une capitale très riche quand les mines d'argent prospéraient).

 http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_25.htm


LE SALAR DE L'UYUNI ET L'ALTIPLANO :

Bolivie - Salar Uyuni

                    
Ici, le climat est rude, les moyens de communications au minima mais 70 % des Boliviens y vivent...


http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_26.htm



LA PAZ ET LE LAC TITICACA :

    
Bolivie - La Paz
   
       
Bolivie - Lac Titicaca
    

                    Ah ! le lac Titicaca... celui qui a fait rire ou ricaner tant d'élèves d'école primaire... mais au moins, on sait où il est ! ce n'espas comme le lac Erie ou autres grand lac dont on oubli la situation et le nom sitôt entendu.....
                    De La Paz au lac Titicaca, la route et les rencontres sont merveilleuses !

http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_27.htm

Voir les commentaires

LACHAU : colloque à Notre Dame de Calma

9 Septembre 2009, 12:05pm

Publié par Barulaïre

                              Les 25, 26 et 27 septembre 2009, le Luminaïre, en collaboration avec Archéo Drôme, organise à Notre Dame de Calma, à Lachau, un colloque sur le thème « Le XIII e siècle entre Provence et Dauphiné «. Vous pourrez également assister à un concert et participer à une promenade pédestre avec pique pique-nique à la tour de Riable.

                              Entre Provence et Dauphiné, se trouvaient les baronnies de Mévouillon et Montauban, Lachau, en fait partie. Son seigneur, Raimbaud de Lachau, accorda à ses vassaux une charte de libertés en l’an 1209…

                               Le XIII e siècle fut une période de changement dans ce qui sera la France, Lachau y a participé.


Le programme détaillé sur la Revue Drômoise
http://revuedromoise.blogspot.com/2009/07/colloque-de-lachau-2.html
 (avec un lien pour l'inscription) :

Voir les commentaires

Rendez-vous en terre inconnue..... l'enchantement tibétain !

3 Septembre 2009, 12:02pm

Publié par Barulaïre

                        Rendez-vous en terre inconnue…. Pour moi ce voyage diffusé par france 2  a été un voyage en terre rêvée…. J’ai revu tous les paysages et sites décrits par Alexandra David Neel dans ses divers ouvrages relatant ses séjours au Tibet. Quel enchantement ! Les montagnes dessinées en reliefs accentués par des traces de neige ou d’herbe sèche, en rangées multiples virant au bleu pour aller se fondre au ciel ; les yacks broutant quand même comme si l’herbe était verte et grasse ;  l’eau lumineuse des rivières, tellement pure, reflète le bleu du ciel au centuple sans pour autant rompre l’aridité des pentes et des vallées encaissées ; le monastère accroché à la montagne, creusé dans la montagne, sorti de la montagne… où des moines et moinillons vont et viennent, criant des joutes oratoires étonnantes, le tout survolé par de nombreux oiseaux  ; et les Tibétains. Comment, avec une vie si dure et austère, peuvent-ils avoir ce sourire et ces rires si présents ? Peut-être que la lutte avec (et non contre) les éléments, les efforts et toutes les victoires quotidiennes qui en découlent font apprécier la vie à chaque instant... Ici, nous étions plus précisément au Zanskar.

                        Je n’aime pas Gilbert Montagné en tant que chanteur mais en tant qu’être humain, tel qu’on l’a découvert mardi soir dans ce voyage, j’ai adoré ! J’espère que ses propos auront été retenus par quelques personnes (de nombreuses serait trop espérer !) pour les amener à voir autrement ce que le commun des mortels appelle « handicap » alors qu’il ne s’agit que de quelques différence par rapport à la masse (masse où trop d'individus cherchent à cacher leurs petites et plus grosses difficultés ou différences).

                        Que dire de Frédéric Lopez ? Pour être à l’origine de ce type d’émission télévisée, on peut penser qu’il a beaucoup d’humanité, de curiosité, d’ouverture. Ses « invités » sont très variés, inattendus même. Il nous fait découvrir tant de lieux et de personnes, les connues et leurs hôtes d’ailleurs. Dans ce type de voyage-rencontre, tout se révèle autrement, nous fait découvrir l’universalité de l’humanité. Au diable les races, religions, ethnies, handicaps et autres spécificités, quand ils sont utilisés pour nous diviser ! bien venues (ou presque), au contraire, quand ils sont une richesse même s’ils peuvent sembler nous isoler les uns des autres à cause des différences de langues, de coutumes, de comportements !

                         Il faut dire aussi, et lui rendre hommage, que toute l'équipe technique, logistique et autre permettant de telles émissions doit être composée de personnes de valeur, chacune dans son domaine : des images magnifiques, un doublage fluide...
                         Ils nous rapprochent quand l’esprit est ouvert (ou le cœur, comme vous voulez).

Logo : France 2france 2 en Terre Inconnue :
   http://programmes.france2.fr/rendez-vous-en-terre-inconnue/

Le rendez-vous avec Gilbert Montagné :

Voir les commentaires