Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

"Angkor" Marilia ALBANESE

30 Juin 2009, 07:02am

Publié par Barulaïre


 
             Un guide bien conçu par l'une des spécialistes de l'art et la culture khmers.
              De nombreuses photos nous fon déjà rêver...
             Sur le plan pratique, on y trouve croquis et plans des temples, suggestions de parcours plus ou moins étendus.
             Ce guide est vendu à l'entrée de nombreux site quand on est à Angkor.
              On ne peux pas encore le consulter partiellement sur Google Books car il est récent (paru en 2006).





Traduit par : Pascal Varejka, Geneviève Boisset
Editions : National Geographic

Collection : Les guides de voyuage cuilturels

Voir les commentaires

VIET NAM : Liserons d'eau sauttés

29 Juin 2009, 12:06pm

Publié par Barulaïre

Les liserons d'eau se cuisinent simplement sauttés (comme on peut le faire d'ailleurs pour la plupart des légumes).   

Rincer les liserons mais ne pas les découper (juste la base).
Faire dorer de l'ail haché dans un peu d'huile (dans un wok de préférance et à déjaut à la poële). Y verser les liserons qui cuiront assez rapidement à feu vif. Salez avec un peu de sauce poisson.
Servir accompagné d'un petit bol de sauce poisson agrémentée d'ail et piment hachés.

Tout simple et délicieux !                                                                                                                                                                         

Voir les commentaires

"La sagesse de l'éveil" trad. Marc de SMEDT

24 Juin 2009, 00:00am

Publié par Barulaïre

                 Marc de Smedt nous présente ici des traductions de textes poétiques, de prime abord très simples mais qui nous transportent et, même si l'on ne médite pas, nous emmènent très loin dans la beauté, la réflexion.
                      Je me contenterai ici de vous en présenter :

 


Primordial :

"Ne croyez pas une chose simplement sur des oui-dire. Ne croyez pas sur la foi des traditions parce qu'elles sont en honneur depuis de nombreuses générations. Ne croyez pas une chose parce que l'opinion générale la tien pour vraie ou parce que les en parlent beaucoup. Ne croyez pas une chose sur le témoignage de l'un ou de l'autre des sages de l'antiquité. Ne croyez pas une chose parce que les probabilités sont en sa faveur ou qu'une longue accoutumance vous incline à la tenir pour vraie. Ne croyez pas ce que vous vous êtes imagé, pensant qu'une Puissance supérieure vous l'avait révélée. Ne croyez rien sur la seule autorité de vos maîtres ou des prêtres.
Cela seul que vous aurez vous-même éprouvé, expérimenté et reconnu pour vrai, qui sera conforme à votre bien et à celui des autres, cela, croyez-le et conformez-y votre conduite." 
ANGUTTARA NIKAYA

De quoi prendre curage :

"Des hommes de petites capacités s'ils dépendent de supérieurs peuvent aussi prospérer.
Une goutte d'eau est peu de chose mais, unie à un lac, quand séchera-t-elle ?"

ANANDA DHVAJA SRI BADHRA

Mon préféré :


"Ne dites pas que la lune existe lorsque les nuages s'en vont, elle a toujours été là, parfaitement claire"
ZENKEI SHIBAYAMA

Et tant d'autres...

Editions : Albin Michel
Collection : Spiritualités vivantes
 

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : la Cordilière des Andes (Argentine, Chili)

23 Juin 2009, 23:40pm

Publié par Barulaïre

                    Pour partager leur parcours dans la Cordilière des Andes, les Bourlingueurs nous offrent trois pages à lire et regarder :

Le centre andin (en Argentine :

 

 L'Atacama et les Andes Chiliennes (Chilli) :

 

 Le nord-ouest andin (Argentine) :

 

 

Voir les commentaires

Sidi Mouss Ben Marrakech el Djanoubi

22 Juin 2009, 14:24pm

Publié par Barulaïre

MAROC : Marrakech
                   Sidi Mouss ben Marrakech el Djanoubi… 
                   Oui, il faut bien un aussi grand nom pour une si petite boule de poils qui abritait un si joli chaton ! En effet, Djanoub est un chat… (si mes infos sont correctes, mouss signifie chat et djanoub sud. (corriger si nécessaire, merci !). 
                   Passant quelques jours au camping de Marrakech sur le chemin du retour lors du dernier voyage au Maroc, en voiture, avec deux amis, nous entendions pleurer un (ou plusieur) chaton. Première pensée « la mère a dû partir chasser pour ses petits ». Mais les miaulements continuaient. « Curieux qu’ils continuent de pleurer comme ça ». Le lendemain, nous sommes allés voir. Il y avait un chaton, tout seul ! et tout seul, il faisait un sacré raffut avec sa petite voix ! Il est était sale et maigre. Nous l’avons pris avec nous. Avec des caresse (et aussi une serviette) il est redevenu propre. Il n’a plu pleuré. Il était un peu craintif mais a vite pris ses aises ! Pour qu’il fasse ses besoins, nous avions pris le couvercle d’une boite de Belle Vache (la Vache qui rit marocaine), un peu de terre et de sable ou de gravier fin selon ce que nous trouvions. Le tout posé sur le plancher de la voiture. Il l’a adopté tout de suite ce lieu d'aisance... Pour le nourrir, le classique petit biberon acheté rempli de bonbons… Mais très vite Djanoub a mangé de tout : fromage, viande, légumes…
                  Il était multicolore ; je ne savais pas alors que les chats tricolore sont quasiment toujours des chattes. D’où la nécessité théorique de changer son nom : Sidi Mouss ben Marrakech el Djanoubi devenant Lala Moussa bent Marrakech al Djanouba… Mais, de toutes façons c’était et c’est resté Djanoub…



                  Tout le parcours en voiture et les arrêts se sont bien passés. A l’extérieur, Djanoub était dans ma veste. Cela semblait lui convenir ; Il pouvait sortir la tête car la veste n’était pas boutonnée mais juste serrée à la taille par une ceinture. Il était ainsi à l’aise et pouvait regarder tout autour de lui, curieux comme tout bon chat qui se respecte. 
                   Sur le bateau, entre Ceuta et Algeciras, il a un peu été l’attraction. Qui s’empressait de lui donner de l’eau ou quelque chose à manger, qui de le caresser, qui de s’enquérir de son histoire… C’est là qu’on m’a appris que la charmante tache grise parant son nez n’était pas une gentillesse de Dame Nature mais… un effet de la galle ! (petit à petit, elle a disparu toute seule). 
                  Arrivé en France dans les Alpes, petit séjour chez mes parents. Mais là, il y a la Puce, belle chatte noire. La Puce a quasiment ignoré le chaton (ce qui nous a étonnés) sauf que, quelques jours après notre arrivée, elle a commencé à tousser violement. Nous avons dû la conduire chez le vétérinaire ; diagnostic : bronchite. Etonnant. Mais non a-t-il dit, c’est une bronchite psychosomatique, elle fait une forte crise de jalousie… Heureusement, peu après,  nous sommes allés chez l’un de mes frères dans le midi et ma belle-seour a adopté le chaton ! Dans cette maison, il y a un jardin et les occupants aiment les animaux. Djanoub a donc vécu là. Depuis la maison, il pouvait rejoindre les chats du cartier dans le talus près de la voie ferrée. Il allait faire la folie dehors et à la maison c’était un chat très gentil, calme. ADORABLE. 
                  Malheureusement, il n’y a vécu qu’un an et demi. Il a été emporté par le typhus. Il a pourtant été bien soigné par le vétérinaire mais les perfusions pour le réhydrater, les médicaments n’ont pas suffi. Cela est arrivé pendant un de mes séjours chez mon frère. C’est le seul être mort que j’aie vu. Je l’ai retrouvé allongé, comme endormi, près de la porte de la cuisine, un matin. 
                   Seule consolation, si sa vie a été courte elle a au moins été excellente.

Voir les commentaires

Mangue sauvage

18 Juin 2009, 16:44pm

Publié par Barulaïre

                     Voilà un drôle de fruit que je n'ai pas découvert au cours d'un voyage mais... en faisant les courses dans un supermarché (grand Frais pour ne pas le nommer... où l'on trouve couramment des fruits et légumes exotiques).
                     Long d'environ 13 cm, diamètre de 9 ; un parfum léger mais bien présent ; comme une petite mangue à la peau légèrement tachetée. Quand on l'ouvre (pas aisément), la ressemblance continue par la forme du noyau, la couleur de la chair et le parfum bien prononcé. Le goût ? Celui de la mangue avec un trait de mandarine, de cannelle. Difficile de décrire un parfum, un goût, nouveaux ! 
                     Mais... la mangue sauvage, ici, est chère.
                     A 9 euro 90 le kilo, ça s'achète juste pour la découverte !
                    Son nom botanique nous semble nous indiquer son origine : irvingia gabonensis (une autre variété : irvingia wombolu a, elle une saveur amère). Fruit très riche en calcium. En Afrique il est surtout utilisé pour son amande, qu'on fait sêcher et qui est utilisée pour cuisiner, en pâte ou en poudre.
                     Elle pousse aussi en Asie.
                     Les grosses manques bien connues sont issues de nombreuses et longues sélections pour obtenir des fruits variées en taille et en saveur.
                     Son noyau grillé est utilisé dans quelques parties de l'Inde comme condiments et... médicaments contre la diarrhée ou les crises d'asthme.

                    





Tout sur la mangue sauvage en Afrique :
http://www.cifor.cgiar.org/publications/pdf_files/factsheet/Mango_frc.pdf

Les détails ici :
http://www.fao.org/forestry/media/15693/1/0/


CED CAMEROUN, vicissitude d'un fruit mal connu :
http://www.cedcameroun.org/bubinga/contenu_bubi.php?id=448

Voir les commentaires

"Angkor, cité khmère" Claude JACQUES et Michael FREEMAN

17 Juin 2009, 12:09pm

Publié par Barulaïre

                      "Angkor, cité khmère" n'est pas seulement un guide à propos de l'ensemble des temples d'Angkor (même si en tant que tel, il est très bien conçu) mais il présente préalablement l'évolution du pays khmer dans son ensemble : histoire, civilisation, religion, architecture (styles, techniques de construction, inscriptions etc). Suivent présentation, description, ittinéraires du site d'angkor.
                     D'une lecture aisée, dans une présentation claire, il a été écrit par un archéologe grand spécialite du Cambodge en général et d'anglir en paticulier. Ce guide est complété par de nombreux plans et schémas.
                      Les photographies sont celles de Machael Freeman.. 
                     Il est inutile de l'acheter en France car il est couramment vendu à l'entrée des divers temples (c'est là que nous l'avons acheté) ; au moins, ça profite à de jeunes Cambodgiens.
                    En attendant et pour vous donner une idée, de larges extraits sont consultables sur "Google Books"  (dans une autre édition que celui acheté au Cambodge).


Claude JACQUES

Couverture GOOGLE BOOKS :
http://books.google.fr/books?id=YwTq5weaqCwC&dq=angkor+cit%C3%A9+khm%C3%A8re&printsec=frontcover&source=bn&hl=fr&ei=fMA4SvHAA4iNjAf6scSfDQ&sa=X&oi=book
_result&ct=result&resnum=4#PPA5,M1











Articles de Claude JACQUES publiés pour CLIO :


Biographie de Claude JACQUES sur E.F.E.O. :
http://www.efeo.fr/biographies/notices/jacques.htm

Bibliographie de Claude JACQUES sur CLIO :
http://www.clio.fr/espace_culturel/claude_jacques.asp

Michael FREEMAN :

Bibliographie de Michael FREEMAN :
http://www.livres-photos.com/Michael-Freeman-193.html

Couverture Un autre ouvrage issu de la collaboration de Claude JACQUES et Michael FREEMAN :
http://books.google.fr/books?id=7vTRq6i5tykC&dq=michael+freeman&printsec=frontcover&source=bl&ots=-jUODEm-TJ&sig=2cpIrIoTofQKaA8EDkAzAAbhf90&hl=fr&ei=6co4Sq6RMd2OjAeNk4meDQ&s
a=X&oi=book_result&ct=result&resnum=8

Voir les commentaires

MAROC : souvenirs de Marrakech

16 Juin 2009, 12:15pm

Publié par Barulaïre

                        Le but de notre premier voyage en auto-stop au Maroc était Marrakech. Mais notre parcours s’est arrêté à Casablanca car nous n’avions plus d’argent pour continuer, plus guère de crayons ni de papier pour faire des dessins et les vendre…Donc, demi tour vers la France et vers une saison d’été dans l’hôtellerie… (avec les arrêts nécessaires pour vendre quelques dessins).

                        Mais au cours des deux voyages suivants (en moto et en voiture) nous avions été plus prévoyants et avons pu visiter le pays sans galère.

                        Bien qu’étant allée deux ou trois fois à Marrakech, je n’en ai pas un souvenir précis. Une grande ville qui ne se résume pas à place Jamaâ El Fna, des quartiers résidentiels, des quartiers populaires et d’autres, malheureusement, misérables. J’ai le souvenir d’une visite à une famille vivant dans une maison de terre très basse, dans un dénuement extrême. Mais ce sont aussi des commerces, entreprises diverses, btp etc.

                        Et c’est évidament la médina. Bien-sûr la place Jamaâ El Fna avec ses marchands d’eau, charmeurs de serpents, conteurs et autres saltimbanques ; le soir, les longues tables où se posent les restaurants ambulants avec leurs grandes marmites de soupe de tête de mouton, divers ragouts et autres plats délicieusement parfumés, les clients s’assoient sur les longs bancs et dégustent leur plat. C’est aussi le souk. Celui de Marrakech est particulièrement plaisant. Les rues semblent étroites tant elles sont bordées d’étals débordants de marchandises. Des sortes de canisses ajourées tamisent le soleil. Je revoie tout particulièrement les monceaux d’olives de toutes couleurs (noires et vertes mais également des roses, des presque violettes), de toutes tailles, dans diverses préparations natures, cassées, farcies…  Des rues aux épices, aux gâteaux et sucreries, des quartiers où de nombreux artisans travaillent, le fer, le cuivre, le bois, les tissus, le cuir. Couleurs foisonnantes parmi les teinturiers.

                        Il faut aussi parler des hôtels. Même les plus modestes sont jolis. Si les chambres sont petites et spartiates (un lit, parfois un lavabo, des patères au mur, douches et wc sur l’étage), peintes en vert douteux, les couloirs sont larges et carrelés de banc et noir, le patio a en son centre une petite fontaine ou un arbre… On accès aux toits (pour étendre le linge). De là, on voit non seulement la ville mais les voisines qui étendent aussi leur linge, leurs tapis, bavardent. C’est l’endroit idéal pour écouter l’appel du muezzin. Je ne suis pas musulmane mais j’aime cette psalmodie qui me touche (c’était d’autant plus beau qu’au début des années 70 il n’y avait pas ces haut-parleurs braillards qui dénaturent les voix). Mais ils semble que ces merveilleux endroits aient été rachetés pour la plupart par des étrangers dont de nombreux Français, transformés en riads de luxe… Certes, ce doit être plus joli que les chambres verdâtres mais quel prix ? Si un tourisme de luxe prédomine, les prix augmentent pas seulement pour les étrangers mais pour les habitants aussi. Je doute donc que cette manne apportée par des touristes aisés soit réellement profitable aux Marocains. (mais peut-être que je me trompe et de ce cas tant mieux).

                        Marrakech m’a laissé également le souvenir d’une très bonne cuisine (les kefta aux œufs surtout) et de sublimes gâteaux dont j’ai oublié les noms mais pas le goût !


 

MARRAKECH sur Wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Marrakech

 

MARRAKECH, conseil régional du tourisme :

http://www.tourisme-marrakech.org

 

Voir les commentaires

LACHAU, élections européennes 2009 : les résultats

8 Juin 2009, 09:15am

Publié par Barulaïre

               Voici les résultats des élections européeennes à Lachau ainsi qu'un lien pour les résultats en France et en Europe.
               A noter le taux d'abstention plus faible ici qu'ailleurs, bravo aux choupatiers !
Abstentions : 35,94 %

Têtes de listes

Commune Région
(nombre de sièges)
Liste du Parti socialiste
M. PEILLON Vincent

21.97%

14.49%

(2)

Liste de la majorité
Mme GROSSETETE Françoise

16.67%

29.34%

(5)

Liste du PCF et du Parti de gauche
Mme VERGIAT Marie-Christine

14.39%

5.90%

(1)

Liste des Verts
Mme RIVASI Michèle

11.36%

18.27%

(3)

Liste du Front national
M. LE PEN Jean-Marie

11.36%

8.49%

(1)

Liste divers droite
M. LOUIS Patrick

6.82%

4.29%

 
Liste centre-MoDem
M. BENNAHMIAS Jean-Luc

6.06%

7.37%

(1)

Liste d'extrême-gauche
M. JENNAR Raoul

3.79%

4.33%

 
Autre liste
M. ESPINOSA Victor Hugo

2.27%

0.49%

 
Autre liste
M. LALANNE Francis

2.27%

3.75%

 
Autre liste
M. GARINO Christian

2.27%

0.15%

 
Liste divers droite
Mme VIANES Michèle

0.76%

1.99%

 
Liste divers gauche
M. BARIOL Philippe

0.00%

0.00%

 
Liste divers gauche
Mme VITAL Annie

0.00%

0.04%

 
Autre liste
M. HAMEL Dominique

0.00%

0.02%

 
Liste divers droite
M. GAUTRON Jacques

0.00%

0.02%

 
Liste d'extrême-gauche
M. RICERCHI Christophe

0.00%

0.02%

 
Liste divers droite
M. DUFRENEY Daniel

0.00%

0.01%

 
Liste d'extrême-gauche
Mme ARTHAUD Nathalie

0.00%

0.84%

 
Autre liste
M. MEDEVILLE Jérôme

0.00%

0.02%

 
Autre liste
M. CHAUVIN Matthieu

0.00%

0.15%

 

EUROPE POLITIQUE, tous les résultats :

http://www.europe-politique.eu/elections-europeennes.htm 

Voir les commentaires

CAMBODGE : Kampong Cham, les pâtes

3 Juin 2009, 07:22am

Publié par Barulaïre

                        Généralement, les soupes de pâtes vendues sur les marchés sont excellentes. En voici peut-être une des raisons : les pâtes fraîches.

                       Au cours d’une promenade autour de Kampong Cham, le conducteur du tuk tuk s’est arrêté devant une maisonnette sur pilotis en bord de route. Des gens s’y affairaient. Au premier plan, un homme récupérait de longues pâtes blanches sortant d’une machine, les mettaient dans une grande bassine qu’il passait à des femmes, un peu en arrière ; ces dernières en saisissent des poignées régulières qu’elles secouaient, enroulaient en forme de nids et déposaient dans une autre bassine. Les pâtes ainsi présentées sont vendues rapidement sur les marchés des villes.

                        Les personnes travaillant là ont aimablement accepté qu’on les regarde travailler un moment. D’autres passants les regardaient également, tout le monde très intéressé.

Voir les commentaires

1 2 > >>