Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

CAMBODGE : Phnom Penh, The Kabab Shop restaurant indopakistanais

27 Octobre 2008, 07:52am

Publié par Barulaïre

                   C’est seulement la veille de notre départ que nous avons pris le repas de midi dans un restaurant indopakistanais.

                  Ah ! les chapatis !  les nans ! les tandouris ! les currys ! les kabbabs ! le tchaï ! Manger avec les doigts et les chapatis un curry d’un beau jaune d’or, relevé et parfumé… en garder le souvenir sur le bout des ongles jaunis et au fond du palais…
                  La salle est jolie, agréablement décorée. D'autres convives sont là.

                  M. Roshan Lal Gaiorola est le patron de ce restaurant ; ses parents pakistanais sont venus habiter à Phnom Penh il y a déjà longtemps. Il a gentiment posé devant sa porte quand je lui ai demandé si je pouvais prendre une photo. Il semble heureux de parler avec des gens qui sont allés au Pakistan et c’est bien sûr un bonheur de partager ainsi quelques souvenirs en profitant de l’odeur des chapatis cuisant sur le feu…

                   Après le repas, un thé-massala bien agréalble.

                  Là aussi, il faut aller déjeuner ou diner, d’autant que c’est en ville. Après quelques achats ou une visite au Musée National, au Palais Royal, une balade le long du Tonlé Sap ou du Me Kong… ou fait quelques achats dans les multiples boutiques avoisinantes.


 

Voir les commentaires

"Paysages de la sagesse" C. BORNIQUEL, C. L. POWELL

27 Octobre 2008, 07:40am

Publié par Barulaïre

                  On peut voir ici divers pays : Afghanista, Iran, Pakistan, Palestine, Egypte tels qu'ils sont dans leurs paysages, leur habitants, leurs coutumes et animaux et non comme l'actualité nous les présentait (et nous les présente encoure à cause d'évènements bien tristes qui s'y déroulent). Certes, il y a dans ces régions de graves et souvent longs conflits mais il ne faut pas oublier les humains et animaux qui y vivent, les paysages, les arbres qui continuent d'y pousser et d'y mourir.
                  Au milieu des années 1970, le photographe américain Carles Luke Powell a voyagé dans ces pays, y a pris des photos. Elles nous sont accessibles ici dans ce merveilleux livre "Paysages de la sagesse" qui porte si bien son titre. Ses voyages et ses photos continuent, on peut voir ses excellents clichés sur
son site.
                  Camille Bourniquel, ex directeur littéraire de la revue
Esprit, écrivain, poète, essayiste, amateur de musique et de peinture, en a écrit la préface.

  


Editions HERSCHER


Le site de Charles Luke POWELL :
http://www.lukepowell.com/

LIRE présente Camille BOURNIQUEL :
http://www.lire.fr/critique.asp/idC=46622/idR=218/idG=3
 

Voir les commentaires

Mont Saxonnex (Haute-Savoie)

26 Octobre 2008, 23:12pm

Publié par Barulaïre

                    Avec les magnifiques dimanches d'automne que nous avons, les balades sont un vrai plaisir !
                    Aller au Mont Saxonnex par la petite route conduit au village par un parcours sinueux et étroit traversant une forêt multicolore (bon, ce n'est pas marrant pour croiser une autre véhicule...) mais le paysage est si beau ! Pour redescendre, nous avons pris l'autre route, plus large mais avec aussi une vue superbe au-dessus de Cluses et Scionzier.
                    Depuis le Belvédère du faucigny au bord du quel se trouve l'église, le point de vue sur toute la vallée est impressionnant ! L'église du XIXe siècle est très jolie, pleine de charme.
                    Une chose qui m'a étonnée : la plaque du monument aux morts des deux guerres représente une croix dans sa partie supéreure.
                    Beaucoupe de gens comme nous admiraient le paysage dans le calme et le soleil.

 




Voir l'album-photo sur barulagesavoyage :
http://barulagesavoyage.over-blog.com/photo-1310299-Mont-Saxonnex--0-_jpg.html

Et l'article :
http://barulagesavoyage.over-blog.com/article-28080278.html

Voir les commentaires

LACHAU : Journée plantation

25 Octobre 2008, 23:06pm

Publié par Barulaïre

 

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : Vénézuéla

24 Octobre 2008, 08:55am

Publié par Barulaïre

Venezuela - Grand Sabana            En cette période de crise, c'est là qu'il faut aller rouler (en auto) : 0,96 centimes d'euro le litre de diésel.... ça laisse rêveur.... (mais bon, y a des inconvénients ! il faudrait pouvoir se nourrir à l'essence car les aliments et les produits quotidiens sont très chers...)
            Leur voyage continue après une pause d'une semaine à Caracas. Ici il y a plus de lieux en altitude donc plus frais qu'au Brésil.
            Il faut continuer les visites et prendre la route avec eux....


         http://www.bourlingueurs.com/amerique-du-sud/page_06.htm


Voir les commentaires

CAMBODGE : Phnom Penh, BB2 Party

24 Octobre 2008, 08:03am

Publié par Barulaïre

                Si nous sommes entrés dans ce restaurant c’est parce que, chaque fois que nous passions devant, il y avait beaucoup de monde à table, surtout des Cambodgiens, et ça, ça ne trompe pas ! C’est donc un restaurant apprécié des gens, il n'est pas situé dans un lieu paradisiaque (en face d'une station service sur une façade et l'avenue Monivong, très passante, sur l'autre côté... mais....)

 

Un moment avant le passage de la serveuse...
                  Après avoir gravi les escaliers qui conduisent à l’étage, nous voyons un homme sur la droite de la terrasse qui entretient des brasiers. Ce n’est pas une vestale mais l’homme du feu est très occupé !

                  Toutes les places sont prises  sur la terrasse (une coursive sur deux façades du restaurant), tant pis, nous entrons dans la salle. C’est plutôt enfumé et il y fait chaud mais de grands ventilateurs tournent, fixés sur de nombreux piliers. Dès que nous sommes assis, on vient nous demander ce que nous voulons boire (on n'attend jamais pour les boissons !). Une grande bière blonde fera l’affaire. Elle est légère est désaltérante.

                   Puis, on dépose un grand plateau métallique sur la table dans lequel on verse de l’eau…. Euh… Attendons.

                  Pour les plats, c’est un grand buffet en self-service : il y a de tout ! crevettes, coquilles saint jacques et autres bestioles de la mer, diverses viandes découpées, tout un choix de légumes et des préparations dont certaines que nous ne connaissons  pas.

                   Retour à notre table avec un petit assortiment ;  un ustensile de cuisine est déposé sur le plateau :un brasero et  un plat à fondue que nous n’avions jamis vu :  son centre est un dôme percé de trous allongés, le pourtour est un creux où se trouve le bouillon (bien parfumé !). Nous hésitons un peu : qu'est-ce qu'on fait griller sur le dôme et bouillir dans le bouillon ? Une serveuse vient vers nous avec un morceau de lard cuit sur une coupelle (il a été sûrement mariné). Elle en frotte le dôme puis y dépose des ingrédients, elle met des légumes, saint jacques et autres  dans le bouillon. Elle doit penser que nous nous sommes insuffisamment servis car elle va vers le buffet et en revient avec des assiettes bien garnies ! Elle est revenue à plusieurs reprises, toujours très aimable, pour mettre divers ingrédients à cuire, grillés sur le dôme ou bouillis dans le bouillon..

                   Ce fut un régal !

Voir les commentaires

Le chien et le veau

22 Octobre 2008, 08:08am

Publié par Barulaïre

Inde, Mehrauli, Aschoka Mission

            Divers animaux vivaient à la mission ; ce n’étaient pas toujours les même selon quand nous y allions : chiens, pintades, veaux, bœufs, paons…

            Pendant ce séjour-là, un joli veau gris clair, plastron blanc, large truffe carrée Mehrauli, Ashok Missionnoire et brillante, se promenait souvent de notre côté. Un jeune chien berger allemand passait ici quelques jours avec ses maîtres. Et quand les deux se rencontraient, ils s'amusaient comme deux chiens (mais peut-être les veaux jouent-ils aussi ? je n’en ai pas vu).

            Le chien sautillait devant le veau comme devant un autre chien qui aurait été plus grand que lui (sûr !) ; au début, le veau le regardait d’un air surpris, distant… Petit à petit, il a du réaliser que c’était un jeu et là, c’est devenu très drôle ! il s’est mis lui aussi à sautiller, comme le chien mais avec sa masse le résultat était vraiment cocasse !

            Comme quoi, bovidé et canidé peuvent bien communiquer… ça n’oblige pas le chien à beugler ni le veau à aboyer !

Voir les commentaires

Château de Guédelon (Yonne)

15 Octobre 2008, 22:33pm

Publié par Barulaïre

                      J'avais vu il y a quelques temps une émission tv qui présentait le début d'une belle aventure : la construction d'un château fort avec les méthodes et matériaux du XIIIe siècle. Quelle belle et folle idée !
                      Ce soir, la 3 nous montre l'avancée du chantier (entre autres reportages mais c'est celui-ci qui retient toute mon attention).
                      L'homme qui a mis ceci en oeuvre, M. Michel Guyot, est peut-être un rêveur mais aussi un entrepreneur ! Quelle volonté, quel courage pour oser entreprendre de tels travaux  Toute une équipe de professionnels dans divers corps de métiers de l'artisanat (bûcherons, tailleurs de pierres, maçons, charpentiers et autres forgerons, cordiers... mais aussi des amateurs, des passionnés... Ces travaux devraient durer 25 ans...
                      Au cours d'un séjour en Bourgogne, il faut y faire un tour !
                      A défaut, regardez le site de Guédelon :

http://www.guedelon.fr/index.php?lg=fr

(il est bien construit et illustré, clair, riche en informations sans être lour)

 

Voir les commentaires

CAMBODGE : Phnom Penh, Rega Guesthouse

14 Octobre 2008, 08:36am

Publié par Barulaïre

                   C’est toujours un peu par hasard que nous choisissons l’hôtel où nous dormirons lors de notre arrivée. Et à chaque fois que nous avons ainsi procédé, la chance a été avec nous (tant au Viet Nam qu’ici au Cambodge). Avant le départ et après consultation du Guide du Routard et du Lonely Planet, nous choisissons 2 ou 3 hôtels…

                  A Phnom Penh, ce fut le Sari Rega Guesthouse., situé au nord de la ville, pas très loin du centre et des lieux intéressants (lac, fleuve, restaurants, musées et autres marchés, pagodes ect).

                  En arrivant, on ne le voit pas vraiment, on le devine. Un peu en retrait de la rue, derrière un muret et du grillage, de la verdure (devant, des tuk tuk). Passé le portail, une petite allée conduit vers une pièce ouverte, restaurant, accueil, jeu de billard ; des cages où chantent et bavardent des oiseaux noirs ou colorés (si, si, ils bavardent), des paillotes sous lesquelles sont tables et chaises, endroits frais où prendre un verre ou un repas.

                   Pour gagner notre chambre, une autre allée étroite au travers de la verdure, une autre pièce ouverte avec tables et chaises puis un petit escalier monte à l’étage, passe par une terrasse. Un couloir avec des chambres sur la droite et des fenêtres sur la gauche donnant sur le jardin et le restaurant.

                   La chambre n’est pas chaude. Carrelage au sol, moustiquaire, climatisation, meubles en rotin, tv. La salle de bain est petite mais fonctionnelle,  comme posée sur une estrade en carrelage entourée de murs n’atteignant pas le plafond. 
                 L’endroit est agréable. Les gens de l’hôtel aimables.

                  Nous n’avons pas pris notre repas là le premier soir afin de découvrir un peu les alentours. Mais quand nous avons commencé d’y dîner, nous avons découvert une très fine cuisine khmère ou vietnamienne. Cuisine française également (nous n’avons goûté que les desserts ! Délicieux !). Une jolie carte des vins (que nous n’avons testée car le vin et la chaleur ne vont pas ensembles nous semble-t-il) mais il y avait différentes bières. Bien fraîche, avec le repas ou en fin d’après-midi, toujours accompagnée de cacahouètes fraîchement grillées, bien agréable…

                  Nous y sommes retournés pour les 2 autres séjours à Phnom penh. Ici, on peut se sentir très bien.

                 On peut lire sur divers sites internet que le film "Holy Lola" y a été tourné. Je ne l'ai pas vu. Il doit avoir un beau décor !                 
                    La même famille a 2 autre Rega Guesthouse : l’une à Siem Reap (où nous sommes allés) et une à Kep (en bord de mer) où nous ne sommes pas allés ; pas de mer pour nous dans ce voyage).

                  Sari Rega Guesthouse est donc une bonne adresse. A recommander.


 
 


@ : regahome@camintel.com

et quand vous allez à Siem Reap, vous trouverez une autre Rega Guest House tenue par une personne de la même famille :

http://barulage.over-blog.com/article-25206466.html

Plus de photos sur Slide :

  



Voir les commentaires

CAMBODGE : Phnom Penh, supermarché Psar Sorya

12 Octobre 2008, 07:30am

Publié par Barulaïre

                       Quand on arrive depuis l’avenue Manivong sur la place du Marché Central, le Psar Tom Tmey, on aperçoit sur la droite, par-dessus les toits des bâtiments bordant la place, un dôme bleu. D’un beau bleu lumineux sans être criard, juste brillant sans être éblouissant. Trop en hauteur et solitaire pour être celui d’une mosquée. Petit parcours dans les rues adjaçantes  et nous arrivons devant un haut bâtiment à l’angle de deux rues, sur un carrefour. Sur les larges escaliers menant à l’entrée, beaucoup de monde se presse, surtout des jeunes. Les tuk tuk et motos dop (taxi) se pressent sur le trottoir.

 

 

 

 

                      

 

                        En approchant de l’entrée, nous comprenons pourquoi tant de personnes se tiennent en haut des marches sans forcément entrer : la clim marche à fond ! portes ouvertes ! (Je ne vous dis pas l’esprit écologique… )

                        Passée la porte, ce qui frappe, c’est une grande ouverture verticale laissant voir des montées d’escaliers (escaliers roulants) et allant vers la lumière jusqu’au dernier étage. De très belles lignes. Des tons métallisés et bleus.

                       Nous sommes dans un centre commercial. Le Psar Sorya. Ici, les prix ne sont pas très intéressants et la qualité pas forcément meilleure que sur les marchés mais le choix est plus grand. On y trouve aussi bien de la parfumerie de marques internationales (original ou copie ?), des montres (vus les prix, ce ne peuvent être que des copies : Rollex à 40 § et marchandables…), des bijoux, des vêtements (nous avons trouvé certains articles identiques sur le marché 0 Russei mais pas aux même prix !), de très nombreuses chaussures dont bon nombre de modèle de nus-pieds super marrants (mais pas solides).

                       Arrivés au dernier étage où sont de nombreux snaks, se trouve un accès à une petite terrasse d’où l’on a une vue superbe sur la ville, ses toitures, ses antennes. Tout est plat. Pas une colline. Certains toits sont de véritables jardins, îlots de verdure parmi le rose des tuiles, les blancs, beiges ou gris des terrasses nues. Dommage qu’un tel panorama n’ait pas été pris en compte par les architectes de cet te tour (à moins qu’il y en ait une autre qu’on n'aura pas vue et là ce serait un vrai regret car j’aurais tant aimé voir le Psar Tom Tmey depuis une hauteur !).

                       Nous sommes souvent retournés au Psar Sorya quand nous étions dans les parages… pour prendre le frais !

                        Ce supermarché est le deuxième construit à Phnom Penh (en 2002).

 

 

              Vue depuis la terraasse                     Jardin sur un toit

    

 

Le guide de Phnom Penh

 

Voir l'article ici :

http://www.phnom-penh.biz/web/pp/annuaire.nsf/webpages/sorya.html

Voir les commentaires

1 2 > >>