Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

LOCRONAN (Finistère - 29)

24 Octobre 2007, 22:06pm

Publié par Barulaïre

                 Arrivés à Brest en un début d'après-midi, nous avons posé les bagages chez ma nièce qui nous a offert une spécialité locale : de la bière… puis nous sommes allés visiter un des lieux qu'elle préfère : Locronan.
                   Depuis Brest, la distance n'est pas très longue et la route belle, bordée de superbes paysages où l'on découvre l'océan que la végétation emble aimer voiler à d'autres endroits.
                    Locronan est une ville ancienne à l'histoire riche. Au XVIIe siècle elle devait sa prospérité au tissage des toikes et à la fabrication des voiles pour la marine. Saint Ronan a vécu dans la forêt proche en hermite : l'église lui est dédiée. Egalement des dentelles et costumes locaux. La ville a gardé ses belles maisons d'autefois. Mais nous n'avons pas pu vraiment les apprécier.

                  Petite balade dans le village où, malheureusement, il y avait un vide-grenier ! Difficile d'apprécier les superbes façades des maisons, les portes, les pierres, les rues… encombrées toutes sortes d'objets anciens ou vieux, jolis parfois kitch souvent. Et trop de monde. Accès aux boutiques d'artisanat bouché, longue attente aux terrasses des bars ou crêperies. A propos d'attente : nous étions assis depuis un moment à attendre qu'on018-eglise-de-la-garde-adhemar.jpg prenne notre commande, ma nièce interpelle une serveuse qui passe à côté de nous ; cette dernière lui répond : "oui, on passe prendre votre commande. Quels magnifiques yeux vous avez !" Ca, ça en bouche un coin ! Ma nièce a en effet de grands yeux bleu clair mais dit là, comme ça, ça surprend ! Mais personne n'est venu prendre notre commande et nous sommes allés ailleurs.
               Arrêt dans une grande librairie. La Librairie Celtique. Plusieurs niveaux accessibles par des escaliers de comptes de fées encombrés de divers objets. Puis un étage consacré aux contes et légendes bretons, à la littérature féerique. Beaucoup de choses sur "le seigneur des anneaux". Beaucoup de sentimentalisme à mon goût. Mais de bons livres aussi. Il est vrai que la féerie est un domaine délicat où il est très facile de tomber dans la facilité et le 'waldisnéisme' Des bouquins très divers sur la Bretagne, la marine, la mer, l'histoire bretonne et, biensûr, la cuisine !
                   Pause crêpe et bière bretonne…
                  Visite de l'église et la chapelle consacrées à Saint Ronan. Elles ont été construites au XVe siècle. Des bâtiments qui m'ont étonnée par le fait qu'ils sont accolés. Un très bel intérieur avec des niveaux différents, des volumes décalés. La chaire est très belle et surprenante : elle est peinte en vert… Des médaillons peints sur la montée arrondies d'une courte volée de marches représentent des étapes de la vie de Saint Ronan. C'était en fin de journée et nous avons eu la chance de profiter là d'effets de lumière très plaisants.
                  Nous ne pouvions pas, parait-il, quitter Locronan sans aller chez Nicolas Le Guillou pour acheter le meilleur kouign amann de Bretagne. Il est vrai que c'est un gâteau particulièrement bon ! Je n'ai pas de point de comparaison, c'était pour nous une découverte… Mais je n'ai toujours pas tenté d'en faire !


LOCRONAN

Des photos ici :
http://barulaireauvietnam.blogs-de-voyage.fr/album/bretagne/240107%20689.html

Voir les commentaires

"Le guide du Paradis", Angèle DIVINE

20 Octobre 2007, 09:50am

Publié par Barulaïre





            Bien qu’il soit impossible de prouver la véracité des propos tenus dans ce livre, ce guide est peut-être celui que tout être humain devrait avoir….
             Qui sait ?
            Je l’ai trouvé il y a de cela pas mal d’années au rayon « guides de voyage » de la librairie Maxilivres de Toulon. J’ai été enchantée par la finesse des idées, l’humour, la poésie.
             En effet, qui peut connaître, avant d’y être allé, le code de la ro ute du Paradis ? Les règles de politesse à respecter pour ne pas heurter ses résidents ? Les codes vestimentaires ?
           Les conseils même sur la route y menant (ne pas s’arrêter trop lon gtemps dans l’auberge de Noé… (il ne faudrait pas arriver bourré au Paradis…) et aussi comment obtenir son passe-port…
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
fffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
 
Voici un exemple de ce que l'on peut trouver dans ce guide :
hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
 

  
ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff

Voir les commentaires

FOUGERES (Ille et Vilaine)

5 Octobre 2007, 14:34pm

Publié par Barulaïre

                  C’est en allant de Thènezay au Mont Saint-Michel que nous sommes passés par Fougères. Je connaissais vaguement le nom de cette ville mais je ne savais plus ?quel propos. C’est donc le hasard qui nous y a conduits.  

016-donzere-barrage-sur-le-rhone-echele-a-poissons.jpg



                     A Fougères, il y a le plus ancien château fort de Bretagne qui est égalment un des plus grands de France. Sa construction, sa fortification se sont déroulées du XIe siècle au XVe siècle. Nous y avons passé l’après-midi. Je ne saurais en parler en spécialiste mais je peux dire que c’est beau. Quel plaisir d’aller d’une tour à l’autre (il y e a plus d'une dizaine) même si, en voyant les trous de formes variées dans les murs et au sol, on pouvait imaginer qu’on jetait par là de l’huile bouillante, tirait des boulets de canon et autres joyeusetés. On peut aussi voir une grille pour les cachots. A part ça, de superbes vitres de couleurs, de grandes cheminées et, ce qui m’a particulièrement plu, des plafonds faits de différentes manières en pierres arrodies ou parallélépipédiques. Les remparts et leurs créneaux. La chapelle. Les douves. Les roues à moudre actionnées par l’eau.  Des escaliers de toutes sortes (et même certains qui se terminent sans aboutir quelque part....
                    Une salle est consacrée à l’histoire de Fougères et ses personnalités les plus connues. 
                  Chose surprenante, depuis le château, on voit beaucoup d’églises, pourtant la ville n’est pas si grande. 
                  Ici aussi, des familles en promenades avec des enfants, même très jeunes, qui s’amusaient beaucoup et étaient également très intéressés (seuls certains ado semblaient s’ennuyer un peu…). 

                

                   C’était une belle journée ensoleillée dont la lumière claire faisait ressortir tous les reliefs desurs, les dessins formés par les petites ardoises des toitures verdies par les ans (les siècles), dessinait des rais où dansait la poussière par toutes les fenêtres et meurtrières. On aurait pu imaginer les paysans dans les champs à l’entour (à la place de la ville), on se serait cru dans une enluminure des Riches Heures… 
                   Depuis une partie des remparts, on pouvait admirer un petit lac vers, à proximité. 

 

 





Des photos dans l'album sur Expédia :
http://barulaireauvietnam.blogs-de-voyage.fr/album/bretagne/



WWW. RICHESHEURES.NET : Un excellent site sur les monuments français (militaires, civils, religieux) :
 http://www.richesheures.net/epoque-6-15/chateau/35fougeres-general.htm 


Ville de Fougères

Fougères, avec son châtea et ses églises mais aussi la vie actuelle tant culturelle qu'ouvrière :
http://www.fougeres.fr/decouvrir/patrimoine/index.php

Voir les commentaires