Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

TURQUIE : La route d'Anatolie Centrale

30 Octobre 2006, 22:31pm

Publié par Barulaïre

                La route d’Anatolie Centrale est une très belle route. Nous ne étions pas arrêtés à Ankara qui ne nous avait pas semblé avoir beaucoup Plateau anatoliend’attraits. Mais les paysages d’Anatolie sont très beaux, vastes, des plateaux, des montagnes…
               Nous avions rencontré beaucoup de nids de cig ognes perchés en haut des poteaux télégraphiques, aux abords des villages ou dans la campagne. Nombreux troupeaux de moutons et de chèvres, de belles chèvres noires à longs poils tombant jusqu’au sol, chèvres d'Ankara, angora... (qui nous donnent la laine pour le mohair et...l'angora )
               Tout le long de ces parcours, nous avions pu goûter une excellente cuisine très parfumée. Comme nous ne parlions le turc et que les personnes Plateau anatoliendes petits restaurants ne parlaient ni anglais ni français, le problème avait été simplement résolu par les restaurateurs : ils nous conduisaient à la cuisine, soulevaient les couvercles des marmites et nous demandions ce qui nous paraissait le plus tentant… et on s’est toujours régalés…
              Nous avons eu aussi quelques problèmes mécaniques : une défaillance de la bobine mais les mécaniciens étaient efficaces et ont su réparer avec les moyens du bord et leur ingéniosité ! Quand la bobine avait lâché, nous avions profité des montées et pentes des routes : ce n’était pas prudent mais couper le moteur dans les descentes nous avait permis de rejoindre sans problème le garPlateau anatolienage.
               C’est là aussi que nous avons constaté à quel point les voyages sont aléatoires. Nous nous étions arrêtés au bord de la route quand nous avons vu arriver une 2CV. Elle s’arrête près de nous et un jeune couple en descend. Ils avaient l’air bouleversés. Ils nous racontent qu’à la traversée d’un village précédent, ils ont reçu des pierres… Je ne sais pas pourquoi. Ils semblaient aimables. Nous avions fait une pause dans ce même village et tout était très bien allé.
                  Ayant fait cette route à des saisons différentes, mais chaque fois à l’automne ou au début du printemps, nous avons pu profiter de couleurs et de températures très variables. Egalement la neige.
vvvvvvvvvvvvvvvvv
 

 

Un site très complet sur la Turquie, ses villes, ses régions, sa culture ; ce que l'on peut voir en Turquie et en France :
http://www.turquie.com/turquie/regions-turquie/cappadoce-villes-ankara-konya-avanos-kayseri.asp

Un aute site très intéressant et bien fait sur la Truquie :
http://www.mymerhaba.com/fr/main/content.asp_Q_id_E_1006


Ici, forum et photos de Turquie :
http://www.lesptislokums.com/albumPhotos/category.php?cat=13


Laine Mohair LA TOISON DOUCE : ils élèvent des chèvres angoras dans le Sud-Ouest de la France, joli site (et ils fabriquent divers produits) :
http://www.laine-mohair.com/la-ferme.asp#histoire

MOHAIR PASSION : Angora, mohair, de l'élevage des chèvres aux produits finis, en Bretagne :
http://perso.orange.fr/mohair-fibreroyale/produit3.html

Turquie D'autres photos de la Turquie ici :
http://barulaireauvietnam.blogs-de-voyage.fr/album/turquie/

Voir les commentaires

TURQUIE : Sainte Sophie, Haghia Sophia

29 Octobre 2006, 19:06pm

Publié par Barulaïre

     Pour raconter sommairement l’histoire de Sainte Sophie, il faut commencer par un temple dédié à Apolon… et arriver à un musée…

     Dans l’antiquité, sur l’emplacement de l’actuelle église Sainte Sophie, était un temple dédié à Apolon…

    Au IVe siècle, une première basilique fut construite à la demande de l’empereur Constant in après sa conversion au christianisme, basilique consacrée à la Sagesse Divine (Haghia Sophia) ; quelques années après elle reçut le nom de Megalo Ecclesia (la Grande Eglise) puis incendiée à la suite d’émeutes au Ve sicècle…

     Dés la première décennie de ce IVe siècle, l’empereur Theodose II la fit reconstruire mais un siècle plus tard, elle fut à nouveau détruite ! suite à des émeutes qui embrasèrent Constant inople pendant plusieurs jours…

     C’est enfin, au Vie siècle, l’empereur Justinien (à la demande de son épouse) qui fit construire la Sainte Sophie que nous connaissons…(ou presque) Les meilleurs architectes, ouvriers, artisans, furent appelés ; les matériaux les plus nobles transportés de tout l’empire : Grèce, Phénicie, Egypte (prélevés sur des temples préexistants)…L’empereur  Justinien voulait une église qui pût concurrencer le temple de Salomon. Les travaux occupèrent 10 000 ouvriers, 100 maîtres maçons pendant 5 ans, 10 mois et 10 jours… ce qui est un exploit de rapidité pour cette époque. (pensant son souhait exhaussé, l’empereur fit ériger une statue de Salomon à proximité de l’église).

     Durant le Vie siècle, sa coupole, hors du commun de par sa hauteur de 56m et son diamètre de 38, a subi à plusieurs reprises les affres dus à des de séïsmes ; elle a été réparée, renforcée, le bâtiment épaissi.

     Le feuilleton continue : à l’arrivée des Ottomans, au XVe siècle, le sultan Mohamed II en fit une mosquée et en sauva les mosaïques (vouées à la destruction par les soldats lors de l’invasion de la ville) ; Sainte Sophie a été la principale mosquée d’Istanbul pendant près de 500 ans. Au fil des ans, quatre minarets lui ont été rajoutés. Elle a servi de modèle pour la construction d’autres mosquées.

     C’est au début du XXe siècle qu’elle a été restaurée et qu’elle est devenu un musée.

     Il y a à l’intérieur, un pilier noirci et lustré par des milliers de mains qui l’ont touché car on dit que si on le touche, on est guéri de tout problème de vue. Il faut bien gardé un peu de superstition dans un lieu qui a vu tant de cultes !

     Actuellement, Sainte Sophie n’est ni église ni mosquée mais musée et tente de restituer à tous la beauté créée par tant d’artistes, d’artisans, d’ouvriers ; voulue par des empereurs, détruites par des peuples en colère…

     Profitons de sa beauté et de son histoire si riche.

Quelques liens utiles pour l'histoire et des photos :

http://www.istanbulguide.net/istguide/musees/stesophie.htm

http://perso.orange.fr/istanbul/sophie.htm

http://www.herodote.net/05371227.htm

http://www.planet-turquie-guide.com/sainte_sophie.htm  

Voir les commentaires

TURQUIE : Istanbul, la Mosquée Bleue

29 Octobre 2006, 15:13pm

Publié par Barulaïre

La Mosquée SIstambul, la Mosquée Bleueultan Ahmet ou Mosquée Bleu, voisine de Sainte-Sophie (un jardin les sépare), est LA mosquée d’Istanbul, la plus connue, la plus célèbre.

Elle doit son surnom non aux faïences bleues d’Iznik ornant ses murs intérieurs mais à la couleur gris-bleu de son extérieur (couleur changeante selon la lumière).

Elle a été édifiée entre 1609 et 1615, à l’initiative du sultan Ahmet, sur les ruines d’un ancien palais. La mosquée alors construite était un ensemble comportant de nombreux bâtiments dont certains n’existent plus actuellement tels  le Bazar, les bains turcs, hôpital, cuisines, écoles, le caravansérail  (c’était comme une ville dans la ville). Elle est postérieure d’un siècle à la mosquée de Soliman de Magnifique (souvent considérée étant plus belle que la Mosquée Bleue).

Elle est la seule mosquée dotée de six minarets ; deux ont été rajoutés au quatre habituels afin qu’elle puisse être repérée de loin par les pèlerins se rendant à la Mecque (elle en était le point de départ).

L’intérieur est très vaste, le sol recouvert de tapis, le dôme, superbe, est supporté par gros piliers (dits « pattes d’éléphants ») entourée de quatre demi-coupoles ; elle est éclairée par de très nombreuses fenêtres (260) dont un certain nombre est fait de vitraux (comme dans une église mais là ils sont ornés de motifs floraux ou abstraits à la différence des vitraux chrétiens qui, la plupart du temps, représentent des scènes de la vie du Christ ou des Saints)

Dans la Mosquée Bleue, se trouve un morceau de la pierre de la Kaaba.
         La visite de ces lieux pleins d’histoire et de foi est toujours émouvante.

 

 

Je mettrai ce soir quelques liens intéressants. A bientôt !

Voir les commentaires

TURQUIE : Arrivée à Istanbul

29 Octobre 2006, 14:27pm

Publié par Barulaïre

            Le départ de ces deux voyages pour les Indes s'est fait depuis les Hautes Alpes. Ils ont été effectués en voiture (le premier avec une AMI6, le second avec une AMI8 ; deux Citroën. Des voitures étaient alors équipée d'un moteur mécanique (pas toute l’électroniqueSur la route actuelle), une carrosserie légère, traction avent, bonne tenue de route, pas de pièces trop chères). Des voitures équivalentes aux 2CV qui passaient un peu partout sans être des 4X4, faciles à réparer. Elles ont fait merveille !
            Le premier voyage a commencé par le sud de la France et Gène ; le second par Briançon et le col du Montgenèvre, dans les deux cas, passage par Milan. Puis la Yougoslavie, Bulgarie et Turquie. (Pour la Bulgarie, c’était un peu particulier, on ne savait jamais s’il fallait un visa ou pas, s’il était gratuit ou payant… au retour du second voyage, à cause de ces tracasseries, nous étions passés par la Grèce.)
            La première grande ville turque est Edirne, la ville des lutteurs.
            Puis Istanbul… avec tous ses noms, toutes ses orthographes pour le dernier !
Byzance, Constantinople puis Istamboul, Istambul et enfin : Istanbul.
           Ville qui fait rêver… Sainte Sophie (Ayasofya), la Mosquée Bleue (Sultanahmet camii), Topkapi (Topkapı sarayı), le bazar (kapalı çarsi) , le Bosphore…
            L’Orient et l’Occident…
            Istanbul est tout cela, riche de son histoire, riche de sa civilisation.
            Belle malgré les embouteillages de voitures, les klaxons ; embaumée de ses parfums d’épices et de bonne cuisine même si, là aussi, la pauvreté était encore présente.
            Mais j’ai également toujours devant les yeux l’image d’un voyageur européen, allongé sur les marches de l’escalier de je ne sais plus quel grand bâtiment, mourrant d’excès de drogue… Nous lui avions parlé et voulu le conduire à un dispensaire mais il avait refusé, disant qu’il attendait des amis… Mais je doute que sa vie ait été bien longue ! Cela aussi faisait partie du voyage. Chacun le sien…
            Lors du 1ier voyage, nous avions fait faire les vaccins à Istambul. Nous arrivons au dispensaire, la salle d'attente est pleine de monde ! Je suis terrorisée à l'idée des piqures et en plus il va y avoir beaucoup d'attente ; mais bon, tant pis. Nous nous assayons et je panique de plus en plus (pendant des années, ça a été comme ça !). A notre grande surprise, après quelques minutes, le médecin nous appelle ; deamnde, l'air inquiet, ce qui se passe et quand je lui réponds qu'on vient pour une vaccination choléra et je ne sais plus quoi, il est très étonné... Je devais paraître très très mal !
 

Istambul

 
            A chaque passage en Turquie, nous nous arrêtions quelques jours à Istanbul et avons pu ainsi visiter quelques lieux. En ville, il y avait de petits hôtels très bon marché au confort réduit mais ça nous suffisait.
            Lors du premier voyage le grand pont sur le Bosphore, n'était pas ouvert, nous étions passés avec la voiture sur un ferry. En Iran, nous avions pu acheter des timbres pour l'inauguration de ce pont... que nous avons emprunté au retour.
 
 
ffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff
Des sites à consulter pour les aspects pratique du voyage et pour l'histoire, toutes sortes d'informations :
 
dddddddddddddddddddddd
Les toujours excellents articles de Clio (je n'ai jamais fait de voyages organisés mais si je devais en faire un ce serait par eux !) :
http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/constantinople__capitale_
byzantine.asp

Les croisades
  : des histoiriens racontent les croisades :
http://users.skynet.be/antoine.mechelynck/chroniq/index.htm
 
Istanbulguide.net : un site très complet sur la ville ; administrations, restaurants, lieux à voir, cuisine, transports etc...
http://www.istanbulguide.net/alt.htm
 

Voir les commentaires

IRAN : la monnaie à la période du Shah

28 Octobre 2006, 22:03pm

Publié par Barulaïre

                Voici les billets utilisés pendant les années 70. Il manque celui de 1 000  rials et je crois aussi celui de 10. Il y avait aussi des pièces de monnaie.

   

 

Ici, une belle collection de billets de banque dont les billets récents de l'Iran :
http://www.monnaiesdumonde.net/pagespays_asie/iran.htm

 

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : Turquie

28 Octobre 2006, 11:15am

Publié par Barulaïre

 

                   Ca sent le bercail ! Les Bourlingueurs sont passés  en Turquie et même arrivés en Grèce...
                    En Turquie encore, le contact avec les gens est excellent. 
                   C'est quand on voyage surtout qu'on a vraiment l'occasion de constater, par soi-même, ce que sont les humains, d'ici ou d'ailleurs : comme nous, tout simplement...

La suite ici :




http://www.bourlingueurs.com/asiecentrale/
turquie.htm

Voir les commentaires

TURQUIE : carte

28 Octobre 2006, 08:46am

Publié par Barulaïre

             Une vieille carte de Turquie (maintenant j'ai des doutes si elle est de 1973 ou 75 mais ça n'est pas très important, ce n'est pas une carte de l'antiquité et elle n'est pas d'hier ! Il suffit de lire le nom des pays voisins...)
            Je ne sais pas si la signalisation routière a changé ou non mais alors c'était la plus pratique qu'on ait vue : sur un panneau le nom de la prochaine agglomération (ville ou village), en dessous le nom de la ville importante suivante, avec chacun des deux noms, le kilométrage. Parfait et clair !

 

Carte de la Turquie

 

Les deux allers et retours ont été les mêmes pour les deux voyages en Inde :

- Edirne,
- Istanbul,
- Ankara,
- Sivas,
- Erzurum,
- Ani,
- frontière iranienne et Tabriz en Iran.

Voir les commentaires

Eco Coco au Mexique

27 Octobre 2006, 15:12pm

Publié par Barulaïre

            Voilà un blog original fait par une femme au travail peu courrant : elle est conductrice de camion au Canada et aux Etats Unis, plus joliment dit « camionneuse ».
            Elle a publié il y a peu un article très dintéressant : Eco-Coco. Il s’agit d’une association favorisant le travail local au Mexique à Isla de la Piedra. Là, les noix de coco sont achetées très bon marché et les résidus brûlés. Maintenant, les coques sont "recyclées" pour faire des objets pratiques ou décoratifs par des habitants du lieu qui avaient peu ou pas de travail, sous payé. Maintenent plusieurs personnes ont un travail toute l'année et d'autres un travail saisonnier, essenciellement des femmes.
ggggggggggggggggggg
llez visiter le blog de Camonionneuse :
http://camionneuse.blogspot.com/
et celui de Eco-Coco Québec :
http://www.ecococo.org/participer.html
ffffffffffffffffffffffffffffffff
Et pour adopter son cocotier :

Voir les commentaires

Disparition des blogs cette nuit

27 Octobre 2006, 13:18pm

Publié par Barulaïre

            Bonjour,
           Désolée, il y a eu cette nuit un problème de serveurs chez OB qui a affecté l'affichage des blogs.
           Ce matin, j'ai eu également un problème d'accès à l'administration des blogs.
           Mais tout est rentré dans l'ordre maintenent
.

Voir les commentaires

IRAN : en route

26 Octobre 2006, 16:24pm

Publié par Barulaïre

En routeQuelques souvenirs de la route, en vrac.

 

Vers le Nord :
          Nous étions allés sur les bords de la mer Caspienne, depuis Téhéran. Une route de montagne qui passait par un tunnel extrèmement étroit et sombre, à voix unique (il fallait attendre que le véhicule engagé soit sorti pour pouvoir entrer... le feu vert était un peu long à attendre !) . Plutôt impressionnant car il faisait plusieurs kilomètres. Beau temps avant le tunnel et purée épaisse à la sortie. Nous ne sommes que passés sur une petite partie des bords de cette mer qui nous est apparue sinistre ! (peut-être parce qu'elle est 28 mètres en-dessous du niveau de la mer...)
            J'ai lu que le tunnel de Kandovan a été réaménagé en 1995 et est devenu un beau tunnel à double voie.

 

Dans le Sud :
            Arrivés plus au sud pour aller à la frontiière après Zahédan (pour entrer au Pakistan), le paysage est absolument fabuleux : un désert de terre craquelée. Je n'ai eu qu'une envie en voyant cet immence espace, y courrir et m'y perdre... Une vraie fascination ! Mais ma foi, la raison est plus forte que le rêve peut-être...
            C'est aussi dans cette région que nous avons vu des panneaux indicateurs assez étonnant du genre : Paris 6000 Km, Londres 8000 kms... (je ne me souviens plus des chiffres exacts mais ce devait être de cet ordre-là).

 

Dans le Centre et vers le Sud :
            J'ai toujours devant les yeux ces étendues quasiment blanches (du sel) et la lumière si transparente du ciel. Une lumière de cristal.

            Et toujours, le long de ces routes, la tranquilité la nuit quand nous dormions dans la voiture aux abords des villes ou villages ou en pleine nature. Quand nous dormions ainsi isolés, le repas du soir se faisait sur un petit camping-gaz : soupe de pates et salade de tomates...

            Si à l'aller de ces voyages, arrivés en Turquie nous voyions l'Orient, au retour, arrivés en Iran, nous ressentions l'occident... A méditer....

 

Des photos ici : http://barulaireauvietnam.blogs-de-voyage.fr/album/iran/cOL.html

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>