Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Barulage et promenage

LACHAU : les vaches

30 Septembre 2006, 20:31pm

Publié par Barulaïre

            A Lachau, il y a des vaches dans les étables mais aussi des chèvres et des moutons. Les tomes de chèvres sont délcieuses, la viande d'agneau aussi. A la boucherie tenue par Annie, on peut trouver des 'gigolettes". Ce ne sont pas de charmantes jeunes filles ni des petits gigots mais une épaule d'agneau au 3/4 désossée, roulée en forme de petit gigot. C'est fameux !
            Quand on se promène, on peut rencontrer, non pas de grands troupeaux de vaches (comme ici en Haute Savoie) mais quelques vaches au soleil. Quand on regarde la végétation parfumée qui les entoure on comprend mieux la qualité de la viande vendue et celle du lait dont on fait les tomes (on en fait avec du lait de chèvre ou de vache). Même si ces bêtes sont promises à l'abattoir, au moins le temps de leur vie aura été celui d'animaux vivant normalement, "animalment"...

Les-vaches--0-.jpg  Les-vaches--1-.jpg  Les-vaches--2-.jpg 

 

Voir les commentaires

Ile de Kish : une saison d'hiver au soleil

28 Septembre 2006, 16:12pm

Publié par Barulaïre

                Pour ce qui est du travail, nous pensions que ce serait iShayan Hotelntéressant car il s’agissait de faire l’ouverture d’un palace, en Iran, sur une île.
                (je dis « nous » car nous étions quatre qui travaillions ensemble depuis deux saisons à Divonne les Bains à aller à Kish pour cette saison d’hiver).
                On peut toujours rêver !
               Intéressant, ça l’a été. Particulier surtout. Le matériel qui n’arrive pas dans les délais, qui ne correspond pas à ce qui aurait été nécessaire. Mais il faut dire que beaucoup de choses étaient absurdes : pourquoi avoir voulu faire venir les produits d’entretien de France ? Il y en avait d’excellents en Iran… Cela nous aurait évité de faire le nettoyage avec des morceaShayan Hotelux de mousse d’emballage en guise éponge ; de faire travailler des Iraniens à brosser à la main les moquettes. Tout était ainsi à l’avenant. Le travail n’était pas bien organisé puisque organisé par des personnes qui avaient l’habitude des chaînes hôtelières plus que de l’hôtellerie traditionnelle (gouvernante générale et certaines gouvernantes d’étage) et la plupart du personnel des étages (dont je faisais partie) venaient d’hôtel de luxe et non pas de chaînes hôtelières où il faut travailler… comme à la chaîne, ce qui ne peut pas donner un très bon résultat.
                Mais la saisLes villason ne s’est quand même pas trop mal passée ; l’ambiance générale n’était pas mauvaise. Pourtant, nous n’avions pas postulé pour revenir la saison suivante !
               Tous les travaux étaient en retard : résultat, le personnel a été logé dans l’hôtel même… Belles et élégantes chambres spacieuses, climatisées, tv, terrasse, salle de bain en marbre, grands placards… (il a été bien regrettable de constater que certaines personnes avaient là un comportement de cochons !) Ce n’est que peu de temps avant l’ouverture que tout le monde a déménagé ; non, pas dans les locaux prévus pour le personnel (qui n’étaient pas encore prêts !) mais dans les villas destinées aux clients…. Là, c’était encore mieux qu’à l’hôtel. Une villa pour quatre personnes. Ces villas étaient très belles, d’une architecture sobre, moderne inspirée du style arabo-persan. Un superbe résultat ! L’intérieur bien conçu : au rez-de-chaussé, une entrée, un petit cabinet de toilette avec doucLes villashe et wc sur la droite, sur la gauche ; une cuisine équipée avec réfrigérateur, plaques de cuisson, nombreux rangements pratiques, passe avec volets vers la salle à manger ; une très grande pièce avec une partie salon et une autre repas, meubles Knoll, linge de maison de qualité, jardin privatif avec pelouse et bougainvilliers multicolores, tout très beau. A l’étage, deux chambres non adjacentes, salle de bain, balcons. Je crois que nous y sommes restés jusqu’à fin février. Finalement, nous avons aménagé dans les logements du personnel. C’était en fait de petits bungalows mitoyens, en rez-de-chaussée prévus pour quatre personnes : deux petites chambres, une kichenotte avec équipement simple mais pratique, une salle de bain, une grande pièce salon-coin repas… La seule chose qui manquait à ces logements, c’était un peu de verdure. Mais bon, vu le climat, c’est logique qu’il n’y ait pas eu peloLes villasuse et bougainvilliers et autres arbres commes pour les villas des clients… 
                Les loisirs étaient limités mais pour moi, ça suffisait. J’avais apporté plusieurs livres (la Pléîade fait merveille pour les voyages : petit volume, poids réduit et beaucoup à lire) ; mon ami avait sa guitare. Les plages étaient grandes et donnaient l'illusion d'être vierges. La mLes villas du personneler très belle. On n'imaginait pas qu'on était sur une eau qui portait tant de pétroliers ! C’était très agréable d'aller pique-niquer pendant les jours de congé (les cuisiniers prévoyaient toujours de bonnes choses à manger et à boire, mon souvenir n’en est pas précis mais je sais que c’était très bien préparé ! Merci à eux !).
                   Des boisons, (alcoolisées ou non) pouvaient être achetées dans un magasin Mac Enzi où il y avait le choix et la qualité (je regrette de ne pouvoir acheter en France du ginger-ale, une sorte de schwepps au gingembre, un délice !). Au nouveau bazard, toutes sortes de produits alimentaires, hi-fi, photo, vêtements eA la plaget autre gadgets. Un marché de luxe n’a ouvert qu’en cours de saison et, de toutes façons, je ne peux pas aller acheter mes « babioles » chez Van Clif et Arpells…. 
                 L’inconvénient à ce mode de vie est qu’on a vite tendance à trop boire d’alcool. On aurait dit qu’il ne pouvait y avoir une fête sans alcool… Et puis les apéritifs… et une bière ou plus dans l’après-midi…
                Mais 30 ans après, le souvenir n’est pas mauvais.


L'album photos ici :


Les 3 dernières photos peuvent être agrandies en cliquant dessus.

Voir les commentaires

Un blog venu de l'espace...

27 Septembre 2006, 10:14am

Publié par Barulaïre

.(AFP/M.Marmur)

            Voilà plusieurs jours qu'Anousheh ANSARI est dans l'espace. Quelle chance !

            Et qui plus est, un blog est alimenté... Bon, il est en Anglais ou plutôt, je crois, en Américain, mais même si on ne peut pas tout lire, il y a de superbes photos (hébergées chez FLICKR on peut les voir en diaporama). On se croirait dans Star Gate ! (ou autre selon le goût). Vraiment je suis ravie de voir ça. Biensûr ces voyages ne sont accessibles qu'aux spacionautes et... aux milliardaires... En attendant la démocratisation, rêvons ! C'est tellement beau !

            C'est beau de rêver car, nous les rêveurs, nous n'avons les mauvaises odeurs, la mal-bouffe spaciale... et autres petits inconvénients liés au recyclage des liquides diver

http://spaceblog.xprize.org/

            Mais, attention à la pub ! N'oublions pas qu'Anousheh Ansari est milliardaire dans... la communication :

http://www.pointblog.com/past/2006/09/19/un_blog_sur_la_comosnaute
_anousheh_ansari.htm

Voir les commentaires

Blog et voyou du net...

26 Septembre 2006, 11:54am

Publié par Barulaïre

            Dans un article précédent, je présentais le blog de Ludovic, un tour du monde. Des textes particulièrement intéressants, de belles photos, des vidéos, de la musique… Le blog que tout voyageur qui aime partager voudrait faire !

Mais voilà, il n’y a pas grande différence entre le monde virtue et le monde réel… Un gros c.. (point de suspension et pas de majuscule !) a vidé le blog de Ludovic ! C’est effarent de constater que la BETISE (en toutes lettres et majuscules) se retrouve autant sur internet que n’importe où… mais la destruction d’un site, elle, n’a rien de virtuel : il faut s’y remettre et c’est du boulot ! Même si la plateforme OB  a un système de backup (qui est déjà une bonne chose) il reste quand m

 

ême beaucoup à faire et il doit y avoir un sacré coup au moral !

            Mais comme un bloggueur (http://good-morning-new-zealand.over-blog.com/) le dit dans un commentaire « Ce qui ne te tue pas te rend plus fort». Alors, positivons !

            Mais quand même…

            Il a déjà remis le blog en place, rechargé les photos, la musique avec l'aide d'OB... il manque les articles mais le blog est déjà intéressant à regarder :

http://tourdumonde.over-blog.com/

 

Voir les commentaires

Photos de 1977-78, île de Kish

26 Septembre 2006, 10:52am

Publié par Barulaïre

               Les photos de l'île de Kish sont d'une qualité médiocre ; la pFemme de Kishluspart ont été prises avec un Polaroïd. Ces photos étaient d'assez bonne qualité pour ce type d'image mais elles ont un peu jauni et certaines semblent plus altérées que d'autre. Certaines sont un peu floues mais je les mets quand même car, finalement, on n'a pas fait tellement de photos.. (C'est souvent comme ça quand on pense avoir tout son temps...). Les photos prises avec un 24x36 argentique ont, elles, beaucoup plus jauni que les Polaroïd. ..

             Je serais très heureuse si, cetaines personnes se reconnaissant ou me reconnaissant, prenaient contact par le biais des commentaires sous les articles ou "Contact" tout en bas de page.

Iran
 Quelques photos ici (en cliquant sur l'image).

Voir les commentaires

Tout semble réparé !

24 Septembre 2006, 22:10pm

Publié par Barulaïre

             Ouf ! On dirait que ça va aller ! 
          Samedi, on a finalement reçu le nouveau modem : le téléphone fonctionne normalement (mais ça n'a pas d'importance pour le blog...), Inernet n'est plus interrompu (et ça, ça compte !).
            Le nouveau scanneur va bien.
            Mais l'appareil photo n'est pas encore revenu de réparation.
            Pourtant, j'ai pas mal à faire car, depuis plus d'un mois d'interruption et deux mois et demi de connexions de mauvaise qualité, j'ai accumulé pas mal de retard tant dans les photos que dans les recherches pour compléter mes articles
. J'ai recommencé cet après-midi et ça avance assez bien.
               

Voir les commentaires

LES BOURLINGUEURS : Ouzbekistan

23 Septembre 2006, 21:10pm

Publié par Barulaïre

            Leur voyage se poursuit dans ce merveilleuse pays. Mais il n’y a pas que Samarkand, Tachkent ou Boukhara… Il y a la mer d’Aral…et là, c’est un désastre ! Quand la mer quitte les rivage, quand les hommes quittent les ports, quand la nature est détruite…Ce qui est désespérant, c’est que seules la bêtise et l’inconscience humaines sont responsables !
 
            Mais il y a eu aussi de si belles images ! Des images qui nous montrent bien que, même si les humains provoquent des catastrophes, ils font aussi des merveilles !
            Ici, à Khiva, une autre perle d'Asie Centrale :

 

 
 

Voir les commentaires

IRAN : île de Kish

21 Septembre 2006, 14:38pm

Publié par Barulaïre

                  Une saison d’hiver sur l’île de Kish…
                 C’est par une annonce parue dans le Journal de l’Hôtellerie que des collègues et moi-même avions trouvé ces postes. Nous étions quatre et travaillions alors à Divonne les Bains, dans l’Ain.
                 Nous étions très impatients de connaître cette île ; c’était la première fois que nous allions travailler à l’étranger.
                 Travailler en Iran…
                 Je connaissais déjà le pays continental pour m’y être arrêtée plusieurs fois au cours de deux voyages en Inde, en voiture, en 1973-74 et 1975-76. Mais cette saison d'hiver 1977-78 allait se passer sur une petite île du Golfe Persique.

Iran

Ile de Kish avec ses vielles barques et construction toutes neuves...

 
                Le Shah d’Iran avait pour projet de faire de cette île un centre touristique de luxe destiné essentiellement à la cours d’Iran et aux émirs du golfe.
            Pour cela, il avait appel à des sociétés du monde entier :
-         assainissement et désalinisation de l’eau : des Israeliens,
-         la sécurité : des Canadiens,
-         l’hôtellerie : des Français,
-         le casino : des Anglais,
-         appelés en cours de saison pour compléter l’hôtellerie : des Portugais,
-         architectes, Iraniens, Anglais, Français.
            J’en oublie bien sûr !
            Malheureusement, pour l’hôtellerie, avoir fait appel à PLM pour gérer ce qui aurait dû être un palace, il y avait erreur ! Car, même si PLM savait gérer des hôtels °°°° d’aéroports ou centre ville de grand passage, l’hôtellerie de luxe leur était complètement étrangère.

Shayan Hotel

Ile de Kish, le Shayan Hotel.

 
                Ma foi, la saison s’est quand même bien passée. Le personnel de l’hôtel et autres secteurs était sympa et qualifié pour la plupart mais le travail mal organisé (en tout cas, en ce qui concernait l’hôtel). L’ouverture a été folklorique ! La veille de l’arrivée des clients, la moitié du personnel (pas seulement ceux des étages) a passé une grande partie de la nuit à finir les chambres qui n’étaient pas prêtes à cause du manque de matériel ou de matériel inapproprié et de retard dans les livraisons…
                Nous avons pu profiter de cette petite île un peu pelée, habitée par des pêcheurs que tous ces changements ont du déranger… (et ne sûrement rien leur apporter !).
               Mais la vie sur une île isolée n’est pas toujours agréable malgré les baignades sur de belles plages naturelles, des promenades dans un paysage sauvage et un climat assez chaud (Noël à la piscine en plein air). Les soirées sont longues et on se laisse vite prendre à « faire la fête » puis simplement à prendre l’apéritif et tout ça est de plus en plus alcoolisé…
               Et puis, ça a été pour moi l’occasion de prendre l’avion pour la première fois ! Et là, j’ai été enchantée ! Sensations fantastiques ! Même si l’avion m’a paru trop grand (un 747 affrété pour le personne depuis Roissy qui commençait à mettre en place les tunnels d’embarquement). C’est sûr qu’on a arrosé ce premier vol au champagne (pour un charter, il était bien approvisionné !). 

Le casino, vu depuis le Shayan Hotel

Ile de Kish, le Shayan Hotel (à droite) avec les villas (au centre), la piscine et les jardins, puis le casino, le bâtiment un peu sur la droite.


                Je continuerai de parler de Kish dans d’autres articles car, même si c’est une petite île, elle a tout une histoire et ce séjour a été intéressant malgré les petits inconvénients dus à la mauvaise organisation, à une politique d’hôtellerie qui ne me convenait pas.

Dans le village

         
Un site où vous pouvez voir ce que Kish est devenu (car ça a beaucoup changé depuis 1977-78) :
 

Voir les commentaires

Barulage a 1 an

19 Septembre 2006, 16:13pm

Publié par Barulaïre

19 septembre 2006

Barulage a un an.... alors, prenez un morceau de ce gâteau qui n'est pas encore découpé !

Il y a des hauts et des bas mais j'ai toujours beaucoup de plaisir à raconter ces voyages et promenades ; il est vrai que pour des voyages plus anciens c'est un peu difficile car, 30 après, les souvenirs sont moins surs aussi les articles seront moins complets. J'ai aussi constaté à regrets que les photos sont altérées par le temps.... les couleurs ne sont plus ce qu'elles étaient... mais peut-être pourrrai-je tirer quelque chose depuis les négatifs (mais il y avait beaucoup de diapositives...)

J'espère que vous, lecteurs, vous aimerez revenir ici car, si ce n'est pas plaisant de parler dans le vide, et bien écrire dans le vide non plus ! J'aime aller lire des sites et blogs et espère vous apporter le meême plaisir que j'y trouve.

En attendant la 2ième bougie... trinquons !

(sources des images :
http://editoblog.blog.ca/2006/03/
http://www.cslaval.qc.ca/Prof-Inet/anim/CG/fetes/gal2003-1/g16/c/anniversaire.htm

Voir les commentaires

Au départ du Kazakhstan...

18 Septembre 2006, 17:03pm

Publié par Barulaïre

            Voilà le voyage dont je rêve ! Mais là, on est totalement en plein rêve ! 20 (ou 25 selon les Subaru, le télescope terrestre japonais a pris cette splendide image de M31 sources) millions d?euros le billet?.

            Mais pas de rancoeur, laissons-nous aller à nos fantasmes de voyages interstellaires !

            Pas encore interstellaires mais quand même, voir un clair de Terre?

            Comment ne pas être enthousiasmé par une telle possibilité ? Si maintenant ce ne sont que des « voyages » possibles pour des milliardaires mais néanmoins curieux, demain (ou un peu plus) ce seront des voyages possibles pour tous. Et là, l?imagination peut être reine : touristes envahissants ? militaires conquérants ? hommes (ou femmes) politiques avides ? marchands cupides ? scientifiques tournés vers l?étude ? prisonniers expédiés vers des terres lointaines (comme autrefois Cayenne ou autre bagne) ? hommes d?affaires intéressés ? routards de l?espace? ? voyage de noces au clair de Terre ? simples voyageurs ? explorateurs de tous crins ?

- L'Américaine Anousheh Ansari, première femme touriste de l'espace (18 septembre 2006) - F2 -            Science-fiction ? Plus tout à fait, si l?on fait abstraction de la notion de temps.

            Aujourd?hui, Anousheh Ansari  est partie faire un tour dans l?espace. D?accord, ce ne sera pas uniquement un voyage d?agrément d?où elle ramènera beaucoup de photos mais aussi un voyage utile puisqu?elle participera à des essais scientifiques.

           
            Et moi je rêve?

 

 

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-813679@51-813802,0.html

http://fr.news.yahoo.com/16092006/5/anousheh-ansari-de-l-iran-l-espace.html

http://www.oscoop.com/?s=Anousheh%20Ansari::critere 
 

Voir les commentaires

1 2 > >>